PLAYLIST://02/12/2010

Anna Calvi, Gauntlet Hair, Ox Scapula, Joe4, Looking For John G, Beings, The Boom Bang, 202project, Sabertooth Cavity, Sky : Lark ! , Subtle Turnhips, Lil Daggers , The KVB, Pop 1280, Caravels, Les Marquises, Object, Total Control

01 : Anna Calvi : Jezebel “ep”  Domino 2010

Difficile de ne pas succomber au charme d’Anna Calvi, la dernière révélation du Festival des Inrockuptibles. Et impossible de ne pas songer aux débuts de PJ Harvey même si musicalement Anna Calvi lorgne plus sur les terres arides de Calexico et de Tarnation. Ces premiers enregistrements sont bluffants. Superbe voix, arrangements simple et redoutablement efficaces. Très probablement la révélation du début 2011 et n’hésitez pas à aller faire un tour sur Youtube pour découvrir son décorum à la Twin Peaks.

02 : Gauntlet Hair : heave “ep” Mexican Summer 2010

Duo américain qui cherche encore son chemin entre No Wave, Shoegazing et Electronica. On attend l’album pour en savoir un peu plus mais ce single est très agréable à écouter.

03 : Ox Scapula : Tame “split ep w Conger Conger” Katatak 2010

Après l’album de Ntwin (En coprod avec), nouvelle sortie  pour le très bon label Katatak qui partage les sillons entre les marseillais de Conger Conger et les anglais d’Ox Scapula. Ces derniers livrent deux nouveaux titres dont ce très bon « Trame », merveille de ballade noise rock en eau trouble. Ox Scapula s’affirme bel et bien comme le digne successeur des mythiques buveurs de bière de Planquez.

04 : Joe4 : postman “Enola Gay” Autoprod 2010

Très bonne surprise avec ce groupe Croate qui marche allègrement sur les pas de formations comme Enablers, Big’N, Shorty. Joe4 va à l’essentiel et sans chercher l’originalité à tout prix  réussi à être efficace grâce de bonnes compositions, une chouette production (à rendre jaloux les ChooChooShoeShoot) et une voix au dessus de la moyenne. Très bel échange musical Croatie-Chicago. Je conseillerai vivement à African Tape de jeter une oreille sur ce premier ep.

05 : Looking For John G : turkish voodoo “Robusta” Distile 2010

J’étais persuadé que cette formation parisienne  avait mis un terme définitif à ses activités musicales peu après la sortie de son premier mini lp en 2006. On avait ici beaucoup défendu cet enregistrement et notamment le morceau « Axis of Love ». Un peu inquiet à l’idée d’écouter des pièces rapportés d’un répertoire assez léger, je fus vite rassuré par les amis de Noise R’us qui indiquaient que Looking For John G s’était retrouvé en 2009 pour enregistrer ces 5 morceaux, pour le plaisir et sans aucune intention de tourner. Une approche à la Plows en quelque sorte. Le résultat est stupéfiant et leur noise rock déchiré fait de nouveau chavirer nos sens. Je ne sais pas s’ils sont influencés par les premiers Lowercase mais on retrouve chez eux cette même  mélancolie à fleur de peau. Très belle surprise de fin d’année et on espère recevoir à l’avenir d’autres fulgurances sonores de cette formation qui aurait une nouvelle fois décidé de jeter l’éponge. Info, Intox, à vous de juger !!

07 : Beings : the climb “st” Amnesian 2010

Etonnante formation de Miami qui a su trouver son chemin entre le Noise Rock, la Front Wave et le Punk Rock. Ce premier album révèle un groupe qui a réussit à tirer une unité de son de ses influences multiples et variées. Les ombres de Drive Like Jehu, des Minutemen et de Wire jouent un jeu de dupes des plus séduisants.

07 : The Boom Bang : Tokyo roll “Bummer Camp” Guestroom 2010

Oh le tube de garage noise que l’on vient de découvrir. Ce groupe d’Oklahoma en est à son premier véritable single et revisite un punk rock à la Heartbreakers, Deadboys à travers le prisme Cows, God Bullies. Excellentissime !!

08 : 202project : la face cachée du soleil “Totale Eclipse” Le Son du Maquis 2010

Merci encore et toujours à Hazam de nous avoir fait découvert l’univers singulier de JP Marsal, alias 202project. Sa musique puise son inspiration dans les interstices du rock, les bas-côtés du Mainstream. On y croise des sosies de Suicide, des imitations de Section  25, des références à Lee Renaldo. On y respire surtout un air vicé et anxiogène qui entraîne une addiction rapide à ces faux semblants saturés. Un des disques marquants de cette fin d’année.

09 : Sabertooth Cavity : y lis /nommo/ con safo “En Lach ek” Yeska 2010

Une jeune formation d’Albuquerque nous fait partager son goût immodéré pour Arab on radar, Le prog rock et les Butthole Sufers. Tout n’est pas parfait mais le potentiel créatif de ces jeunes gens est assez exponentiel. A suivre donc

10 : Sky : Lark ! : paper machete « Terd » Autoprod 2010

Grosse nouveauté noise rock en provenance de la Perfide Albion au travers de cette jeune formation qui n’a pas froid aux yeux. Le son de ce premier mini album est assez dantesque, mettant parfaitement en valeur des compositions macérées dans Table, Swob, Ex Models ou plus récemment Metz. Une Noise rythmique et fiévreuse qui marque nos esprits en cette fin d’année. Révélation !!!!!

11 : Subtle Turnhips : rosace “Terd” Hozac Records 2010

Le label américain Hozac a décidé de donner leur chance aux vétérans Noisy Lo Fi qui s’étaient fait remarquer il ya déjà 20 ans avec leur excellent single « Quack quack baby quack quack » sur le label Black et Noir. Le trio a depuis sorti d’autres enregistrements plus ou moins réussis, livré une plénitude de concerts plus ou moins aboutis. A l’instar des Trumans Water ou des Country Teasers, le mode aléatoire fait partie intégrante de leur processus d’écriture et Hozac a bien eu raison de leur mettre le pied à l’étrier puisque l’on se retrouve avec un bon disque indie lo fi qui emprunte autant aux Modern Lovers qu’à The Fall ou à Beat Happening. Une vrai bonne surprise.

12 : Lil Daggers : king korpse « ep » Autoprod 2010

Place désormais à un petit tube garage des plus savoureux, entre Chesterfield Kings, Make Up et Sex Church.

13 : The KVB : falling appart « The Black sun » FLA Records 2010

Une nouvelle fois, nous mettons le curseur sur l’Angleterre avec The KVB, une formation marquée par les Mary Chain, A Place to Bury Strangers, Ulterior, The Vandelles. Cette première K7 aux références évidentes s’écoute néanmoins avec un réel plaisir grâce à une utilisation subtile de la Fuzz et un bon sens du gimmick. Lunettes noires, perfecto, fumigènes, tout y est et on laisse vite séduire par ces compositions chromées et peroxydées.

14 : Pop 1280 : anonymous blonde “The Grid” Sacred Bones 2010

Etonnant premier mini album pour cette formation New Yorkaise qui a délaissé les rivages Front Wave pour ruer dans les brancards et se vautrer dans la fange des Chrome Chranks et de Pussy Galore. Le groupe s’est mis en danger, délaissant les harmonies post punk pour aller voir ailleurs et trouver ses propres gimmicks comme avait su le faire en son temps Scratch Acid. Hmmmmmmmmmhhhh

15 : Caravels : Iceland “Floorboards” Autoprod 2010

L’un des derniers coups de coeur de Perte et Fracas nous vient de Las Vegas et propose un hardcore noise du plus bel effet. Très bonne relecture d’une musique assez à la mode de 1996 à 2000 et qui faisait les beaux jours de Botch, Yaphet Kotto, Envy. Soit un hardcore puissant, n’hésitant pas à puiser dans l’émo et la noise pour se donner de l’air.

16 Les Marquises : sound & fury « lost Lost lost » Lost Recordings 2010

Quelle claque ce disque!!!! Premier album et premier coup de maître réalisé par le multi instrumentiste Jean Sebastien Nouveau du groupe Immunes secondé par Jonathan Grandcollot à la batterie et épaulé vocalement par Jordan Geiger de Minus Story. Musicalement parlant, on est face d’un ovni sonore non identifié comme si Portishead produisait Moonshake qui reprenait Stereolab. Dub compressé, post rock sournois, pop indécente, tout se télescope dans un faux semblant luxuriant et vénéneux. Les Marquises ne ressemblent à rien tout en évoquant le plus grand nombre. L’adage du grand disque est démontré et nous vous invitons à l’écouter le plus souvent possible et sans à priori, aucun. Petit clin d’œil à Noise R’us pour nous avoir mis la puce à l’oreille sur ce magnifique album

17 : Object : on the edge of the void “On The Edge of the Void” Str8line Records 2010

J’ai découvert groupe à la lecture d’une chronique sur le webzine Foutraque et je les en remercie car cette formation initiée par Stephane Pigneul (guitariste pour Ulan Bator, Norma Loy et Heligoland) propose une Front Wave qui a toute sa place dans notre émission. Object en est à son deuxième album et continue d’emprunter les chemins empruntés naguère par les Deity Guns, Hems, AC Temple, L’Enfance Rouge, puisant son identité d’emprunts au Post Punk  et à la No Wave pour développer un son singulier et tout de suite identifiable. Nous étions complètement passés à côté du précédent album. Shame on us. Par contre celui-ci, nous n’avons pas fini d’en parler et de le diffuser, encore et encore.

18 : Total Control : paranoid video « ep » Smart Guy 2010

Deuxième terrible single pour cet groupe mené par le chanteur d’Eddy Current Suppression Ring et le guitariste d’Uv Race. Ils semblent avoir composé ce morceau en hommage à notre « Instant Supercopter », véritable pépite Front Wave entre Grauzone et Stereo Total. Idéal sur les Dance Floor de fin d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>