PLAYLIST://18/10/2012

Absolute Free, Unmade Beds, Electric Electric, Confines, Birds In Row, Fragments, Seapinks, Pink City, Noir Boy George, Scorpion Violente, Fight Amp, King Dude, Hildur Gudnadottir, Point Breeze, High Society, K Of Gahedindie, Cuss, The Murder Act, The Wedding Present, Pairs.

01 :Absolute Free : UFO   « ep » One big Silence 2012

Dans ce nouveau groupe canadien, nous retrouvons des anciens membres des défunts DD/MM/YY. Musicalement, le propos est assez proche, percussions, post rock et envolées soniques sont au programme de ce premier maxi assez prometteur d’ailleurs.

02 : Unmade Beds : bubble room « ep » Autoprod 2012

Un deuxième extrait du terrible premier single de cette formation originaire de Boston aussi bien influencée par Cop Shoot Cop, Liars, Health que This Heat ou DAF. Un chant désenchanté se promène dans un véritable chant de ruines dissonantes, vestiges d’une musique à la limite de l’industriel et de la No Wave. Le groupe affiche une personnalité singulière et une véritable empreinte sonore le temps de ces cinq titres incantatoires. Attention, Révélation….

03 : Electric Electric : pornographic arithmetic « Discipline »  Muraille Music 2012

Il m’a fallu presque deux mois avant de réussir à apprécier à sa juste valeur le deuxième album de cette formation Strasbourgeoise. Autant, j’avais craqué sur leur précédent opus, « Sad Cities Handclappers », autant ce nouveau disque me laissait de marbre aux premières écoutes. Heureusement que je n’ai pas diffusé des extraits début septembre car la chronique aurait été assassine. Je trouvais que leur mélange math rock-dancefloor n’était pas du tout abouti… J’avais tort une nouvelle fois et même si le parallèle avec Battles est inévitable, la qualité des compositions a finit par emporter le flot mes appréhensions. La production est luxuriante, mettant en valeur leurs différentes séquences sonores. Seul bémol, on sait le groupe capable de véritables orgies soniques et rythmiques mais il a décidé cette fois-ci de montrer sa facette implacable et condensée.

04 : Confines : some sick joke « ep » Autoprod 2012

Si vous aimez beaucoup Hawks et Pissed Jeans, je ne saurai trop vous recommander l’écoute attentive du premier single de cette formation originaire de Boston. On y retrouve un noise rock délavé, sludge et biberonné au blues frelaté. Rien de très original certes, mais cette musique est authentique et jouée avec conviction. A suivre

05 : Birds In Row : cages « You Me & The Violence » Deathwish 2012

Après un premier mini lp convaincant sur Throatruiner, voici le premier album de ce combo basé sur Laval. Leur mélange d’hardcore à la Converge, His Hero His Gone et le scremao de Yage, Envy, fait une nouvelle fois des ravages. On ne comprend que trop bien l’intérêt de Deathwish à sortir cet excellent premier album. L’envie de lever le poing et de taper du pied vient très rapidement et je ne résiste pas à leurs charges mélodiques Les titres sont souvent courts mais intenses et le son relativement dense confère aux Birds In Row une aura sauvage qui leur sied particulièrement bien.

06 : Fragments : echoes  « demo »  Autoprod 2012

Première maquette très impressionnante pour ce nouveau duo rennais, formé par Benjamin Le Baron (F-Hiro, Black Velvet Stéréo) et Sylvain Texier (The Last Morning Soundtrack). Electronica douce et fragile qui renvoie à Labradford et à la BO du film de Mogwai consacré à Zidane. Les trois titres présents sur cette maquette sont très réussis, révélant une formation subtile mélodiquement. Mélancolie rêveuse et très ensorcelante. Vivement la suite.

07 : Seapinks : a pattern recognition « Freak Waves »  CF Records 2012

Merci aux écossais de Logik Party de nous avoir parlé de cette formation qui vient juste de sortir son deuxième album et qui ne figurait pas encore sur nos tablettes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas fini de vous parler de cette formation indie qui avec cet album signe tout simplement l’un des meilleurs disques du genre depuis fort longtemps. Si les noms de Belle & Sebastien, Pastels, La’s, Stornaway, The Chills vous sont familiers, précipitez vous sans tarder sur cet excellentissime enregistrement. Le groupe est carrément touché par la grâce le temps des ces cartes postales musicales, effaçant provisoirement le souvenir des années Sarah Records. Génial !!!!

08 : Pink City : Justine « split K7 w Great Falls » Tapes Of A Neon God 2012

Revoici le duo anglo-américain le plus intéressant de ces dernières années. Après un premier album ébouriffant, voici quatre nouveaux titres en compagnie des non moins excellents Great Falls (ex Playing Enemy). Les titres reflètent leurs obsessions pour les guitares saturées et les synthés grinçants. Les atmosphères à la Godflesh, Distorted Pony, Section 25 sont toujours présentes mais ce groupe possède un spectre sonore bien à lui. Leur musique est très urbaine, proposant une vision désenchantée et bruyante du monde qui nous entoure. Par contre pas facile de mettre la main sur cette satanée K7

09 : Noir Boy George : ton bébé congelé « Metz Noire » Tanz process 2011

Et voilà, la honte totale.. J’avais toutes les cartes en main mais je suis passé complètement à côté l’année dernière de cette K7 malgré la chronique chez Nextclues et la venue de Noir Boy George au Tapette Fest. Cette formation membre plénière de  La Grande Triple Alliance Internationale de l’Est est l’une des plus douée, proposant une no wave synthétique et glaçante du plus bel effet. Les compositions sont imparables et le chant addictif. Imaginez Taxi Girl en mode Lo Fi mixé par le DAF du début et vous aurez une idée assez précise de ce qui vous attend musicalement. Ce titre est un hymne et le groupe s’apprête à sortir un vinyle début 2013 sur un tout nouveau label rennais. Affaire à suivre..

10 : Scorpion Violente : pumping iron « The rapist » Teenage Menopause 2012

Dire que ce nouvel album des Scorpion Violente était attendu relève du constat d’évidence tant les précédentes productions de cette autre formation de La Grande Triple Alliance Internationale de l’Est avaient retenu toute notre attention. Et nous n’étions pas seuls à l’attendre, loin s’en faut. Et c’est l’excellent label Teenage Menopause qui s’est occupé de la sortie de ces cinq titres. On retrouve une cover très Suicide du « Strychnine » des Sonics. Les autres compositions restent ancrées dans une Front Wave grinçante et dansante. Mélodiquement, le groupe fait très très fort, proposant des véritables hymnes à la décadence. Orages synthétique et lueurs blafardes sont au programme de ce voyage dans les décombres de notre quotidien.

11 : Fight Amp : white pickett « Birth Control » Translation Lost 2012

Un extrait du tout nouvel album de ce groupe originaire du New Jersey et qui vient de livrer un de ses plus beaux morceaux via la série de compilation singles sur le label Hell Comes Home. Ce titre ne faiblit pas et on attend avec impatience d’entendre le disque en entier pour savourer pleinement leur noise rock teinté de Melvins, Cherubs et Unsane.

12 : King Dude : I’m cold « Burning Daylight » Dais Red 2012

Retour de la formation de Seattle avec un véritable second album qui continue d’explorer les arrières cours du swamp rock, du rockabilly et de la country. Un chant proche de Death In June allume les braises d’une batterie minimaliste à la Cramps, porté par des arpèges qui vont de Johnny Cash à Nick Cave. Le disque est souvent brillant, parfois irritant en raison d’une production un peu too much et qui abuse de la réverb. King Dude a néanmoins réussi à composer des morceaux somptueux (Holy Land, Barbara Ann, I’m Cold..) qui seront repris par de jeunes formations dans les années à venir.

13 : Hildur Gudnadottir : prelude « Leyfdu Ljasinu » Too Much Music 2012

C’est grâce au webzine STNT que j’avais découvert cette violoncelliste islandaise au travers de son magnifique double album « Without Sinking ». Collaboratrice régulière de Pan Sonic, Throbbing Gristle, Mum….elle a développé un univers singulier, très envoutant, imprégné par le catalogue ECM et les travaux de Tom Cora. Ce disque est un enregistrement d’un concert à New York. Quatre minutes de prélude qui auraient eu toute leur place dans les films de Claude Chabrol avant de proposer une longue pièce émouvant de 24 minutes. Laissez-vous tenter..

14 : Point Breeze : bed bug « Armchair Activist » Autoprod 2012

A suivre de très près cette nouvelle formation de Philadelphie qui joue sur les terres des défunts Kim Phuc, voire des ancêtres Blunderbuss. Un son de guitare saturément clair qui monte très vite dans le rouge, aidé par un chant hurlé qui met en relief des compositions au cordeau. L’ensemble est encore jeune au niveau rythmique mais le potentiel est là… Assurément.

15 : High Society : CPR « démo » Autoprod 2012

Un tout jeune groupe néo-zélandais qui à l’instar des Lower ou d’ Iceage renouvelle le genre « C86 ». Guitares noisy et trajectoires pop avec Bogshed et Wolfhounds en ligne de mire. Ce titre malgré ses défauts de production est une véritable perle d’énergie adolescente. Vivement la suite.

16 : K Of Gahedindie : sandia « Paletas »  Noise Rap 2013

Superbe nouvel opus pour ce rappeur américain très intéressé par les sonorités industrielles et le dub urbain. Ce nouveau disque, uniquement disponible en format digital pour l’instant, dépoussière le hip hop qu’ont pu pratiqués en leur temps Ice ou Spectre. Le résultat de cette plongée dans des rythmiques cassantes et un flow lapidaire est tout simplement éblouissant. La lumière vient des décombres et cet album révèle un musicien en pleine inspiration. Géniallissime !!!

17 : Cuss : bad idea beer « Highgravity » Autoprod 2012

Nouveau quatuor issu de Portland, Cuss montre un gout prononcé pour le noise rock made in Chicago. Shellac, Big’n et Jesus Lizard résonnent dans ce premier album mais le son clair de la guitare renvoie plus aux atmosphères post punk qu’aux lames de rasoir d’Albini. Le tout est encore jeune mais ce groupe possède un petit quelque chose qui peut leur permettre d’évincer toutes leurs influences en se laissant porter par une dynamique moins binaire.

18 : The Murder Act : polygon « ep » Autoprod 2012

Pour l’instant, ce groupe anglais que l’on suit depuis ses premières maquettes en 2010 avait tendance à brimer son swamp rock par l’utilisation abusive d’éléments batcave. Pourtant, tout était là depuis le départ, chant crépusculaire, compositions décharnées et mises sous tension permanente. Ce nouvel ep bénéficie d’une production plus noise et le groupe décolle le temps de ces deux morceaux reposant tout près du feu sacré des Clockcleaner et de Birthday Party. Ce titre est une œuvre au noir fascinante avec une montée qu’on ne descendra pas indemne. Sans doute l’une des formations les plus sulfureuses à voir sur scène cette année et ce single en libre téléchargement est tout simplement fantastique.. A posséder de toute urgence!!!!

19 : The Wedding Present : dare « Seamonsters » RCA 1991

Les Weddoes, du moins David Gedge a joué à l’Ubu cet album le 22 octobre. Je retiendrai pour ma part l’excellente prestation du groupe Formica en première partie car comme me l’ont dit plusieurs fois en fin de soirée la bassiste et le batteur qui accompagnaient Gedge sur cette tournée : « Seamonsters, we don’t care, it’s just a job for us ».. Rassurez-vous, ça s’est vu et entendu. Pauvre David…

20 : Pairs : loose strings « Grandparent » Autoprod 2012

Retour du duo fou de Shangai avec un nouveau mini album. On retrouve avec plaisir leur noise rock débridé entre Deerhoof, Unwound et Pavement. Le groupe y va à fond, oublie parfois de composer de véritables morceaux mais leur énergie est très communicative. A notre que depuis la parution de cet opus, ils viennent juste de publier un tout nouvel album comportant 17 titres au programme. Bonne écoute.

5 commentaires pour “PLAYLIST://18/10/2012
  1. chinese_crank dit :

    C’est quoi ce nouveau label rennais qui s’apprête à sortir le vinyle de Noir Boy George ? Ca m’intéresse.

  2. dirty matt dit :

    le guitariste du wedding present m’a même dit qu’il ne connaissait pas le groupe avant de répondre à une petite annonce postée par le sonorisateur sur facebook – misère!j’aurais pas été fin saoul, ça m’aurait agacé…

  3. gwenk dit :

    mystère pour l’instant!!! Plus d’infos en 2013…

  4. chinese_crank dit :

    Petit cachotier, tu serais pas derrière tout ça par hasard ?

    ;-)

  5. chinese_crank dit :

    Bon alors ça vient ce Noir boy george,ça fait un an qu’on attend maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>