PLAYLIST://01/08/2013

Disappears, Constant Mongrel, Dethscalator, Mika Vainio, Right Arms, Night Beats, Old Testament, True Widow, Minia Zavout, Pop 1280, Band Of Burriers, Naam, Cured Pink, Hus Kingpin

01 : Disappears : girl « Era » Kranky 2013

Ce groupe américain formé par Brian Case (ex 90 Day Men) avait fait très fort avec ses deux premiers singles, mélange parfait de post punk à la The Fall et de rock indé à la Yo La Tengo. Malheureusement, la suite fut moins glorieuse et s’avéra très décevante malgré l’arrivée pendant deux ans de Steve Shelley, le batteur de Sonic Youth. Le groupe avait sombré dans un rock psyché sans aucun intérêt. J’ai été d’autant plus surpris et content à l’écoute de ce nouvel album car Disappears a laissé de côté la copie des Black Angels pour durcir son propos et lorgner vers les terres du Kraut Rock. Le disque est vraiment réussi, teigneux, hargneux, répétitif sans être ennuyeux. La production est dense et sied particulièrement bien à leurs orages électriques.

02 : Constant Mongrel : complete « Heavy Breathing » Siltbreeze 2013

Ce duo australien basé à Melbourne en est à son deuxième album et propose une musique oscillant entre post punk, garage et psychédélisme. Le disque est plutôt réussi et leur relecture des disques de Gang Of Four, Wire et des Feelies est des plus agréables à écouter avec de belles envolées électroniques à la Père Ubu.

03 : Dethscalator : world war two Hitler youth dagger « Racial Golf Course No Bitches » Riot Season 2013

Comme j’ai vraiment du mal avec le dernier album de Hey Colossus que je trouve très décevant, je préfère vous rediffuser un extrait du nouvel album de leurs amis de Dethscalator. Le niveau reste assez moyen mais leur son sludge métal confiné réussit plutôt bien à leurs reprises involontaires de Buzzoven, Karp ou des premiers Melvins. A écouter très fort pour pleinement apprécier les nuances de leur son saturé.

04 :  Mika Vainio : cranes « Kilo » Blast First Petite 2013

Un an après la sortie de son dernier album en date « Magnetite », voici donc le nouvel enregistrement de ce compositeur finlandais, moitié du duo Pan Sonic. Le disque est assez réussi, électronique downtempo, assommée par des basses à la Scorn. Beat minimal et basique mais le charme opère en raison de la qualité dans le choix de ses gimmicks répétitifs.

05 : Right Arms : down by the water « Virtual Insanity » Autoprod 2013

Un groupe de Seattle qui a décidé de reprendre le répertoire de chanteuses avec un son proche d’Unsane ou de Godheadsilo. Cette reprise de PJ Harvey est assez drôle, celle des Cardigans un peu moins et celle de Bjork est assez étonnante. Un ep idéal pour les Blind Test.

06 : Night Beats : outta mind « Sonic Bloom » Reverberation Appreciation Society 2013

SebHache : « Deuxième album très réussi pour ce groupe texan influencé par les Elevators, Electric Prunes. Du chouette rock pysché à infuser. Et le titre de cet opus est un clin d’œil appuyé à l’inévitable co leader des Spacemen 3  !!! ».

07 : Old Testament : better world a’ comin « Démo » Autoprod 2013

SebHache : « Folk rock des Appalaches sauf que ce projet mené par le leader des Dead Meadow, Jason Simon nous vient de Washington. Plusieurs titres sont en écoute librement sur leur page bandcamp. »

08 : True Widow : creeper « Circumambulation » Relapse 2013

Troisième album assez attendu pour ce groupe texan basé à Dallas. La formule est connue désormais, True Widow, continuant d’osciller entre Sludge, Stoner et Shoegazing . On y croise une nouvelle fois les ombres des Melvins, Mazzy Star et Ride. Huit titres cauchemardesques et opiacés à écouter de préférence lors de déambulations nocturnes. Le disque est très agréable mais nécessite plusieurs écoutes pour se distinguer de leurs précédents enregistrements.

09 : Minia Zavout : 6 B  «  St » Autoprod 2013

Après avoir mis deux titres en écoute l’année dernière sur leur page bandcamp, voici enfin le premier mini album du duo guitare-batterie. Autant l’annoncer d’emblée, depuis le tout premier opus des Moller Plesset, « Rather Drunk Than Quantum », je n’avais pas écouté un disque noise aussi abouti en matière de noise rock de la part d’un groupe rennais. La qualité de cet enregistrement va bien au-delà cette considération locale car ce cinq titres aurait très bien pu sortir sur des labels comme Amphetamine Reptile ou Touch & Go. Minia Zavout est assez influencé par le noise rock des années 90 mais leur qualité de composition fait très vite oublier la somme de leurs références. Le chant, à la fois rageur et émouvant constitue l’un des points forts de leur univers musical. La production (assurée par le guitariste) est dantesque, mettant parfaitement en valeur leurs variations harmoniques à l’image de ce long morceau qui renvoie tout autant à Fugazi, Sloy qu’à Hammerhead. La batterie n’est pas en reste dans cette avalanche de guitares acérées. Le groupe joue à l’unisson comme jamais et le disque impressionne à chaque écoute. Bluffant !!!

10 : Pop 1280 : nailhouse « Imps Of Perversion » Sacred Bones 2013

Après un premier album plus que réussi, voici le retour du combo New Yorkais. Ce deuxième opus les voit s’éloigner des rivages Birthday Party, Suicide pour s’approcher des contrées explorées naguère par des formations comme Cop Shoot Cop ou Live Skull. Leur noise rock fiévreux est devenu plus tribal et moins swamp. Seul bémol, la production un peu trop marquée fin 80, début 90 empêche le groupe de s’extirper pleinement de ses influences. On sent un potentiel immense chez Pop 1280 mais ils peinent encore à dessiner leur propre spectre sonore. Ils donnent un peu trop dans le « sonner comme » au lieu de sonner tout court. Mais bon ce disque est quand même plutôt réussi au final mais il ne fera pas partie des grands albums de cette année. Pourtant les intentions sont là. Vivement l’émancipation !!!

11 : Band Of Buriers : cello dub  « Filth » Decorative Stamps 2012

Le premier album de cette formation anglaise a mis plus d’un an à parvenir jusqu’à notre platine mais il fallait absolument vous le diffuser. Entre Leonard Cohen, les Tindertsticks et The National, Band Of Buriers a réussit à trouver sa propre voix. Fondé par le poète James P Honey, le groupe compose des merveilles de chansons mélancoliques entêtantes. Le dépouillement quasi pastoral de la production les renvoie aux Angels Of Lights de Michael Gira mais la qualité d’écriture mélodique est ici bien supérieure. Superbe  et à découvrir de toute urgence !!!!

12 : Naam : vow « Vow » Tee Pee 2013

SebHache : « Deuxième album pour ce groupe américain très marqué par le rock psyché et le space rock. Une relecture moderne du meilleur d’Hawkind en quelque sorte ».

13 : Cured Pink : body body, i need it « ep » Black Petal 2013

Nouveau single pour cette formation australienne originaire de Melbourne. Fantastique titre qui n’hésite pas à trouver son inspiration autant dans le cabaret de Tom Waits que dans les méandres rythmiques d’un Test Dept ou les inventions dissonantes des Neptune. Musique singulière et totalement fascinante. Ce titre est grandiose, fresque sonore déglinguée d’une fermeture d’un bar enfumé. Cured Pink n’en n’est pas à son coup d’essai et fait partie des formations les plus audacieuses musicalement de ces dernières années. Vous pouvez découvrir leur discographie ici.

14 : Hus Kingpin : boss material « Cognac Tape » Mello Music 2013

Nouvelle mixtape de ce rappeur américain aidé ici par l’excellent Roc Marciano. Le titre est assez gradiose et le reste du disque n’est pas en reste. Hip Hop sombre avec du pur Flow et des samples qui vont de la soul underground à de l’électro des trottoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>