PLAYLIST://03/04/2014

Swans, The Doomed Bird Of Providence, The Floors, Idylls, Tom Bodlin, White Suns, Crown Jewels, Maurice Flavel’s Intensive Care, Protomartyr, Hawks, Jean Ferraille, Computerstaat, Posse, Britches, The Channels, Substance & Drty Gnus, Strasbourg, Risk Relay

01 : Swans : screen shot « To Be Kind » Young God 2014

Cauchemar électrique. Plongée psychédélique dans les méandres du rythme et de la percussion. Les Doors, Test Dept, Cop Shoot Cop, DNA, Johnny Cash oeuvrent dans l’ombre. Peut-être leur disque le plus abouti à ce jour à moins que ce ne soit le prochain.

L’album impressionne par sa cohérence alternant pourtant hallucinations auditives et titres sobres. Le son est dense et les compositions impressionnantes. On a vraiment le sentiment d’écouter une formation au firmament de sa créativité. Bande son idéale d’ « Apcalypse Now ». Ce disque est très différent des autres sorties de cette année. Il est ailleurs, tout comme le groupe. Somme des efforts passés et fenêtre des possibilités à venir. Difficile d’en parler mais quel plaisir à écouter. Une pièce maitresse dans la discographie des Swans et l’un des disques références des années à venir.

02 : The Doomed Bird Of Providence : the cave of the doughboys « Blind Mouths Eat » Front & Follow 2013

SebHache : « Ce superbe groupe anglais continue d’explorer les méandres de l’histoire australienne et les débuts de la colonisation anglaise. Projet mené de main de maître par Mark Kluzek, entourés d’anciens musiciens de Crust, The Doomed Bird Of Providence délivre une musique folk aux accents gothiques et swamp. On peut songer à Dirty Three, aux Black Heart Procession mais aussi à Jay Munly. Ce deuxième opus est sublime et je ne saurais trop vous conseiller de l’écouter. Belle découverte !!

03 : The Floors : built from bones « ep » Autoprod 2013

SebHache : Un chouette single pour ce groupe australien originaire de Perth. Mélange de swamp et de rock australien. Le groupe se situe dans la droite lignée des Beasts Of Bourbons et autres Chrome Cranks. Très efficace dans le genre !!! ».

04 : Idylls : PCP crazy « Prayer For Terrene » Frail Abuse Records / Tapes Of A Neon God 2014

Lester Brome : « Depuis 2009, les australiens de Idylls envoient du lourd. Grindcore, mathcore ou je ne sais quelle étiquette qui finit en ore, cet album, produit entre autre par Kurt Ballou (Converge) est gras comme un bout de lard qu’on avale le matin, trempé dans du café. Le morceau diffusé ce soir, a quelque chose de Jesus Lizard ».

05 : Tom Bodlin : can’t stop smoking « Comme Je Descendais Des Fleuves Impassibles » Kerviniou Recordz / A Tant Rêver Du Roi 2014

Lester Brome : « Quatrième album pour Tom Bodlin, il a délaissé les guitares et le côté blues à la Tom Waits du précédent et nous livre un magnifique disque. Entre poésie hallucinée et cuivres en fusion, son meilleur album à ce jour et cerise sur le gâteau, le titre « can’t stop smoking » est une exclusivité Kérozène, l’album ne sortant qu’en juin (ce qui ne vous empêche pas d’écouter les trois premiers titres disponibles ainsi que les précédents disques) ».

06 : White Suns : cathexis « Totem » Flenser 2014

Troisième album pour ce groupe New Yorkais. Point de surprise, White Suns continue d’osciller entre Noise Rock, musique improvisée, drone et No Wave. Sur ce disque, ces adeptes du White Noise ont décidé d’explorer les limbes rythmiques sur plusieurs plages. L’absence de percussion s’y fait cruellement sentir car le sentiment de réécouter des bruitages sonores d’autres formations prédomine. White Suns sonne désormais au final assez quelconque reproduisant tout au plus ce qu’ils faisaient auparavant  tout en échouant pour l’instant dans la description de nouveaux horizons.

07 : Crown Jewels : poor boy Peter « Gem Droppaz » Autoprod 2014

Lester Brome : « Collaboration de Dj’s, producteurs, graffeurs et Mc’s anglais, Crown Jewels fait dans le hip hop old school et le fait bien. Un album excellent, entêtant comme Dizzee Rascal n’arrive plus à faire depuis longtemps ».

08 : Maurice Flavel’s Intensive Care : death wish « démo » Autoprod 2013

SebHache : « Maurice Flavel est l’ancien chanteur des excellent Gutterville Splendour Six qui comprenaient des membres des Drones avant qu’ils ne prennent leur envol. L’excellent label Bang avait d’ailleurs réédité tous leurs enregistrements. Ce titre est terrible, à mettre à côté des meilleurs morceaux des Beasts of Bourbon. J’attends l’album avec impatience ».

09 : Protomartyr : scum right « Under Color Of Official Right » Hardly Art 2014

SebHache : « Deuxième album sympathique à défaut d’être renversant pour ce groupe américain très marqué par le post punk anglais. Certains titres m’évoquent le meilleur de Frustration ».

10 : Hawks : Holy Day « St » Rejuvenation 2014

Tiens un nouveau Hawks ?? Mais c’est un titre de 2011 qui figurait sur l’album « Rub ». Ah c’est une nouvelle version. Ah ok en dehors de trois, quatre inédits qui figureront sur le prochain LP, l’essentiel du disque est fait de chansons anciennes réengistrées dans leur local de répétition en un minimum de temps pour assurer la promotion de leur nouvelle tournée européenne. Fans transi devant l’éternel, Greg Reju a sorti une superbe version vinyle et même si comme moi, vous possédez déjà les précédents opus du gang d’Atlanta, je vous conseille quand même fortement ce disque car les versions sont à mon avis meilleures que les originales. Le son est plus sludge, moins noise quelque part et ça leur va à ravir. Peu à peu le groupe commence à trouver une identité sonore qui l’éloigne des sentiers balisés du noise made in Chicago pour se plonger dans les méandres du bayou et du swamp. Leur passage à Rennes fut une nouvelle fois un grand moment scénique : la preuve en images

11 : Jean Ferraille (feat Djamal) : pas d’erreur « Pas d’Erreur » La Manufacture des Bruits de Fonds 2014

Lester Brome : « Encore une exclusivité que nous offre les amis du label Bruits De Fond. En effet, sort dans quelques semaines un manifeste compilatoire sur lequel on retrouve six artistes du label. Electric Kettle, C_C, Lost Forgotten, Ripit, Muckrackers et Jean Ferraille. Ce dernier livre ici un morceau complètement fou de breakcore jubilatoire réhaussé par la poésie speedcore de Djamal, préparez vous à l’explosion ! ».

12 : Computerstaat : crypt « st » Autoprod 2014

Lester Brome : « Deux ex Kimmo s’associent et nous font la joie de pondre un magnifique disque de Front Wave (malheureusement uniquement en digital pour le moment). Contrairement à ce qu’on dit dans l’émission, pas de sortie sur Rejuvenation mais bientôt un 45T chez Analog Profusion. On espère bien voir ça un jour dans notre bled !».

13 : Posse : Interesting thing N°2 « Soft Opening » Beating A Dead Horse 2014

Deuxième terrible album pour cette formation indie rock de Seattle. Les références à Yo La Tengo, Real Estate, Built To Spill sont évidentes mais le groupe évite le copier-coller par une sens de la composition bien au-dessus de la moyenne. La production et l’instrumentation sont candides à souhait, apportant une fraicheur toute particulière à ces comptines faussement adolescentes et oh combien mélancoliques. Un disque très touchant.

14 : Britches : antonymns « Demolition K7 » Already Dead Tapes 2014

Nouvelle K7 pour ce groupe de Louisville qui continue d’explorer à sa manière les interstices sonores, se promenant entre larsens, No Wave et percussions. Les approches de Neptune ou des premiers efforts de Cop Shoot Cop sont en ligne de mire. Certains titres sont assez jubilatoires mais la qualité sonore de l’ensemble apporte une certaine frustration. En effet, si l’aspec Lo-FI sied assez bien au folk et à l’indie rock, il n’a jamais rien apporté aux sonorités industrielles ou noise. Le tout manque d’ampleur mais bon en écoutant le tout à un certain volume, ça le fait quand même. Un groupe à suivre en tout cas.

15 : The Channels : 3 « Lo Fruit » Bufu Records Cassette 2014

Excellente découverte avec cette formation américaine originaire du Massachusetts. Ce premier opus navigue entre post punk, no wave et noise rock. Ex Models, Père Ubu, Arab On Radar peuvent servir de balises sonores mais le groupe fait preuve d’une sacrée personnalité musicale. Les titres ont encore parfois tendance à tous se ressembler et ne sont pas tous du même niveau mais le disque révèle un réel potentiel créatif.  Priorité d’écoute !!!!

16 : Substance & Drty Gnus : F.Y.I « Dope ep » Autoprod 2014

Lester Brome : « Le duo de Chicago s’associe avec le producteur Drty Gnus pour un EP qui sent la poudre. Le premier titre, For Your Information est un énorme tube sur lequel vous n’êtes pas prêts d’arrêter de remuer vos fesses. Du hip hop bigrement efficace ! ».

17 : Strasbourg : sexe et violence « Sexe et Violence ep » Le Turc Mecanique 2014

Lester Brome : « Un EP tout chaud pour les bordelais de Strasbourg. De la FrontWave chantée en français, provoc et sans concessions. Sexe et violence est une cover du célèbre titre des punks à crêtes (hein?) de The Exploited, bien mieux que l’originale, en même temps, faire pire, c’était pas possible ! Et une bonne nouvelle pour les rennais, Strasbourg viendra nous rendre visite au Bar’Hic le 15 mai en cie des non moins excellents Harshlove et Electric Octopus Orchestra ».

 18 : Risk Relay : mizzenmast « After Fake End Times » Ernest Jenning Record Company 2012

A priori je ne fus pas le seul mais comment ais-je pus passer à côté de ce groupe de New Brunswick qui existe depuis 2003. La mise en ligne de leur discographie sur bandcamp ma permis de rattraper mon retard et en même temps quel bonheur de découvrir un groupe excellent avec de  chouettes disques dans lesquels se plonger tête baissée. Musicalement, Risk Relay oscille entre Noise Rock et Indie Rock et se rapproche de formations comme Unwound, Polvo, Lowercase. Cet album est à tomber mélodiquement et  largement à la hauteur des références citées. En 2012, il aurait fait partie de mon top ten. Les titres se suivent et l’émerveillement est total. Une énorme découverte pour moi et j’espère bien vous la faire partager. Le groupe existe toujours et la publication numérique de ses opus devrait lui accorder un peu plus d’attention médiatique.

 

 

3 commentaires pour “PLAYLIST://03/04/2014
  1. bauche dit :

    faites attention,vous allez vous faire un kfuel elbow à envoyer les play-lists si rapidement.
    sison,que du bon,comme d’hab.

  2. arnaud dit :

    merci beaucoup de reprendre les émissions en mp3. vous m’aviez manqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>