PLAYLIST://03/06/2010

Lady Jane, Woven Bones, Pfisters, Wooderson, Trash Kit, Shabazz Palaces, Red Mass, The Feeling of Love, Sudden Death of Stars, Angil & the Hiddentracks, Geneva, Year of No Light, Fago Sepia, Bloody Gears, Leatherface, Black Congress, RedX RedM, Stereo Total, Terror Pigeon Dance Revolt

podcast

01: Lady Jane : head on “In Pieno” Beast Records 2010

Nouvel album plutôt convainquant pour ce groupe rennais tout autant influence par les Scientists que Sonic Youth ou les Jesus & Mary Chain On peut noter le clin d’œil de ce titre aux écossais Le disque oscille entre moments inspirés et langueurs sonores. LadyJane hésite encore à  noircir son propos, tant sur la forme que sur le fond.  

02 : Woven Bones : creepy bone « In out and Back Again » Hozac 2010

On pourrait d’ailleurs conseiller aux Lady Jane de s’inspirer du son irrévérencieux des Woven Bones qui eux aussi semblent fascinés par les héritiers soniques du Velvet Underground. Au niveau compositions, par contre cet album confirme les qualités du groupe sur format court et ses insuffisances quant au format long.

03 : Pfisters : she’s mine « Narcicity » Fan Death 2010

Encore merci Bilou et Nexclues pour nous avoir mis la puce à l’oreille sur le cas Pfisters, un très bon groupe de noise rock mené de main de maître par le bassiste des New Flesh. Le ton est aride, évoquant un punk rock assez désenchanté, lorgnant tout autant vers Social Distorsion qu’Husker Du (période Metal Circus), voire les Cows. Une grande partie des compositions est des plus réussies et l’on a bigrement envie de découvrir sur scène ces petites merveilles de noise sans illusion.

04 : Wooderson : mendonca « Mendonca » Autoprod 2010

On continue de suivre avec attention ce jeune groupe anglais passionné par les cavalcades rythmiques à la Sonic Youth. Le talent harmonique est encore tendre mais on les imagine capables du meilleur (à venir ?).

05 : Trash Kit : cadets « st » Upset the Rythm 20120

Une formation américaine un peu fofolle qui n’est pas sans rappeler les défunts God is My Copilot. Noise rock, Free Jazz, Punk rock, tout y passe en moins de deux minutes. Réjouissant.

  

06 : Shabazz Palaces : 4 shadows « Of Light/st » Templar Label Group 2010

Excellent groupe de hip hop crépusculaire. Rythmiques concassées, saturations affinées et flow ombragé sont au programme de ce très bon premier album.  Plus réussi dans le genre que le dernier anti Pop Consortium.

07 : Red Mass : too many parties « ep » Wallride 2010

Et un single de plus pour cette formation garage défroquée.  Ce 45t change un peu la donne puisque le groupe donne ici dans une Front wave si chère à Cheveu. Très bon titre qui n’est pas sans évoquer….

 

08 : The Feeling of Love : respect exotic love « Ok Judge Revival” Kill Shaman 2010

Que l’on retrouvera en concert le samedi 12 Juin à la Bascule à Rennes. Sans doute le morceau le plus tubesque de leur dernier excellent album en date.

09 : Sudden Death of Stars : whirligig « démo » 2010

Avec en première partie cette jeune et talentueuse formation rennaise influencée par Spacemen 3, K Records et le Velvet Underground. Excellente composition de leur nouvelle maquette enregistrée chez les Bikini Machine.

10 : Angil & the HiddenTracks  : lipgrams « The And » We Are Unique Records 2010

C’est bon, notre traditionnel ami d’été vient de se révéler et après Fabio Viscogliosi, Jérémy Jay, The XX ces dernières saison, c’est au tour d’Angil & The Hiddentracks de faire chavirer nos coeurs. Leur deuxième album est splendide, rencontre indécente entre Belle & Sebastian, Ludus et Moose. Les compositions sont redoutables et parfaitement mis en valeur par une pléthore d’invités féminines (Laetitia Sadier, Raymonde Howard, Françoiz Breut..) qui ne dénature en rien l’unité du disque. Le doux amer se transforme en après midi vaguement ensoleillé pour mieux nous rappeler ces instants passé ensemble. « You’re Feeling Sinister » a désormais une suite musicale et nous sommes dans Kérozene trop heureux de vous la faire partager.

11 : Geneva : all in all « Sails on Suds » Trendkill 2010

Le meilleur disque de post hardcore de ces dernières années, ni plus ni moins. Ce trio hexagonal vient de délivrer un album sublime de bout en bout dans un genre musical qui me désespère depuis longtemps. Le son est somptueux, soyeux et chaleureux. Point de sous Isis ici, ou de sous Neurosis mais un groupe fasciné par la lenteur, la lourdeur et l’intensité qu’elles peuvent engendrer. La force du groupe vient d’une parfaite maitrise du tempo et d’un sens mélodique largement au dessus de la moyenne. Les passage apaisés sont superbement mis en valeur  et évoquent plus les arcades de Gorge Trio ou de Sicbay que les imitations Constellation d’un

12 : Year of No Light : persephone II « Ausserwelt » Conspiracy 2010

Personnellement je déteste cet album qui représente tous les clichés du post hardcore. Gros son, gros bras, imagerie gnostique des plus primaires et absence totale de créativité. Mais mon avis n’est point partagé par le reste de la rédaction puisque sabrina apprécie beaucoup ce nouvel enregistrement. A vous de juger.

13 : Fago Sepia : 11 « ep » Aposiopese 2010

Très bon nouveau single pour ces désormais vétérans de la scène rennaise. Que d’évolution depuis leurs débuts math rock à la Storm & Stress et leur musique actuelle qui est devenue des plus singulières et personnelles. La rythmique a beaucoup évolué et Fago Sepia propose désormais un math rock  subtil, pop et apaisé. Le pathos n’est pas de rigueur et le groupe se rapproche peu à peu de la mansuétude d’un Gastr Del Sol.

14 : Bloody Gears : end of the line « ep » Deranged Records 2010

Excellentissime single de noise punk à l’arrache. On pense au croisement inoui de Leatherface et de Bob Tilton. L’attrape cœur en 3 minutes 52 secondes. Un rêve éveillé et une ritournelle implacable.

15 : Leatherface : never say goodbye « The Stormy ¨Petrel” No Idea 2010

Le retour de Frankie Stubbs et de son gang, les maîtres du punk rock émotionnel. Son chant éraillé est toujours aussi émouvant et le groupe réussit encore à aligner quelques splendides mélodies. L’album s’il n’égale pas le somptueux « Horsebox » est très agréable à écouter. Très bon disque d’été et à mon humble avis le meilleur morceau de cette « Stormy Petrel ».

16 : Black Congress : davidians « ep » Team Science 2010

Attention, cette jeune formation d’Houston risque fort de bientôt faire parler d’elle dans les webzines indés que l’on a l’habitude de consulter. Black Congress se situe dans la continuité d’un Kiss it Good Bye qui ne voudrait pas mourir ou d’un Enemy Mine au jardin des oliviers. Le son n’est pas encore à la hauteur de leurs compositions mais Black Congress semble avoir ce quelque chose en plus qui fait que l’on va les suivre de très très près.

17 : : Red X Red M : assignment arson « Between you prayers & my curses our kind may triumph yet » Australian Cattle God 2010

On vous en avait parlé il y a deux mois de ça et c’est désormais chose faite, nous avons enfin entre nos mains le premier mini album du nouveau  projet de David Uskovitch, l’ancien leader des Distorted Pony. Le disque est très classe, lorgnant de temps en temps vers un passé glorieux mais Red X Red M préfère se projeter vers l’avant. Cette nouvelle formation est plus à rapprocher de Binaire ou de The Austerity Programme, la boîte à rythme en moins. Les titres sont souvent très accrocheurs et s’incrustent assez rapidement dans vos playlists du moment.

18 : Stereototal : hello damenko « baby ouh » Dare To Care 2010

Stereototal et l’instant “Supercopter”, une évidence. Ce nouvel album dédié à la mémoire de Jacno est une nouvelle fois des plus réjouissants et des plus décalés. De l’électro ludique qui cache bien son jeu.

19 : Terror Pigeon Dance Revolt : tokyo drift « have the best day of your life” Luaka Bop 2010

Les nouveaux Arcade Fire ou simplement un épiphénomène de la blogosphere de plus. David Byrne semble persuadé d’avoir mis la main sur The Next Big Thing. Pop légère et enjouée certes mais peu susceptible de conquérir le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>