PLAYLIST://08/04/2010

Fool’s Gold, The Whitefield Brothers, Yussuf Jerusalem, The Daily Void, The Fall, Sheik Anorak, Ten Volt Shock, Mr Protector, Method Man, Thavious Beck, Mugstar, Slices, Pord, Black Bug, Daughters, Wounded Lion, Get Well Soon.

Podcast

01 :  Fool’s Gold : surprise hotel “st” I am Sound 2009

Et dire que la majeure partie de la presse rock s’est enthousiasmée sur le second effort des Vampire Week End, disque très décevant au final. Elle aurait mieux fait de se pencher sur ce premier album des Fool’s Gold, groupe américain qui mélange avec brio sonorités africaines et mélopées pop rock. Le résultat est stupéfiant. Ce titre tout comme « nadine » sonnent déjà comme des classiques offrant un terrain de jeu idéal pour des envolées éthiopiques  sur un canevas à la Stone Roses.

02 : The Whitefield Brothers : sad nile « Earthology » Stones Throw 2010

Curiosité musicale mis en lumière d’ailleurs par Lelo J Batista. En effet, The Whitefield Brothers est le projet deux allemands qui s’essayent à restaurer l’esprit afro beat des années 60 au travers de sonorités plus contemporaines. Le résultat est assez réussi et s’inscrit parfaitement dans l’une des tendances musicale du moment, à savoir,  donner une résonnance à la musique africaine sans pour autant tomber dans la transposition fidèle des harmonies originelles

03 :  Yussuf Jerusalem : with you in my mind “A heart Full of Sorrow” Born Bad 2010

Très bonne initiative du label Born Bad de ressortir le premier album de Yussuf Jerusalem, sorti à l’origine sur Floridas Dying en 2008. Nous avions déjà défendu ce mélange de garage pop et de noise Lo FI. C’est avec un réel plaisir que l’on rediffuse ce « with you in my mind », excellent morceau qui lorgne autant sur le Velvet que sur Pussy Galore.

04 : The Daily Void : new breed « The Eclipse of 1453 ep » Sacred Bones 2010

Le retour des punks acides de Daily Void. Ce nouveau single insiste plus sur le côté punk du groupe alors que le précédent single lorgnait sur du noise à la Cows. Sympa mais pas inoubliable.

05 : The Fall : OFYC « Our Future Your Clutter » Domino 2010

Après deux dernières sorties assez moyenne au regard du talent de The Fall, Mark E Smith signe ici avec son 28éme album officiel, un véritable retour en force. Son chant se porte bien et la morgue post punk rock’n roll, si caractéristique de The Fall, est de nouveau d’actualité. Cavalcades rythmiques et trames mélancoliques sont au rendez-vous et comme souvent avec The Fall, on se laisse porter vers des contrées familières et pourtant si lointaines. Cet album  est sans doute l’un des plus réussis des mancuniens depuis de nombreuses années à l’image de ce single sévèrement rock’n roll.

06 : Sheik Anorak : straight « day 1 » Autoprod  2010

Voici le nouvel album de Sheik Anorak, l’un des nombreux projets de Franck Gaffer (Socrates, Lewis Karloff…) Ce disque qui fait suite à quelques Cdrt et K7 est des plus réussi offrant une approche polyvalente des différentes influences du Sheik Anorak, : math rock, post rock, free noise, ambiant…. Ce « Day 1 » réussit à donner une unité dans sa diversité, dévoilant à chaque écoute de nouvelles facettes d’une  personnalité très attachante.

07 : Ten Volt Shock : people get settled « 78 hours » X-Mist 2010

Quatre ans après leur précédent album, le groupe allemand redonne de la voix. Pas de bouleversement musical, Ten Volt Shock lorgne toujours du côté d’Unsane  et de Leatherface mais ils ont su cette fois ci affiner leur écriture mélodique pour réussir à délivrer leur meilleur album à ce jour. Les morceaux sont très entêtants (à la Leatherface) et rageurs au plus haut point (mmmh Unsane !!). Très bonne surprise

08 : Mr Protector : matthias et guenièvre « Petrol » A Tant Rêver du Roi 2010

Premier album pour ce groupe de Jarnac (Café Flesh, Gatechien..) que l’on piste depuis leur prometteur single en 2006. Ce disque déborde d’énergie et d’idées, leur noise rock fait feu de tout bois et évoque autant Sicbay que Don Caballero. Le chant se partage entre la langue de Goethe et celle de Molière. C’est d’ailleurs cette dernière qui passe le mieux au final. Mr Protector n’a peur de rien ni de personne et fonce tête baissée dans vos conduits auditifs. Un petit bémol, leur hyper activité aurait méritée d’être un peu mieux canalisée par moments.

09 : Method Man, Ghostface & Raekwon : mef vs chef « Wu. Massacre” Def Jam 2010

Superbe de disque hip hop, percutant et très affuté au niveau sample. Ces maîtres du genre ont réussi à évacuer leur égo pour se mettre au service d’une musique intuitive qui quelque part réactualise le passé d’Eric B & Rakim. Superbe flow et texture sonore imparable, dure et soul à la fois.

10 : Thavious Beck : and the beat goes on « dialogue » Big Dada 2010

“A découvrir absolument” nous disait Olivier Drago dans le dernier numéro de Noise. On ne peut que relayer cette bonne parole devant le talent insolent de Thavious Beck. A l’instar de Dälek, il décomplexe le hip hop et l’emmène vers des contrées inconnues et attirantes. Excellent disque d’audace sonores et d’arrangements brillants. Son flow puissant et limpide trône sur des ambiances sombres et lancinantes. Stupéfiant !!!

11 : Mugstar : ouroboros « Sun Broken » Important 2010

Petite déception à l’écoute du deuxième album de cette formation anglaise instrumentale adepte d’un noise rock tendu à l’extrême. On avait énormément apprécié leur précédent disque mais ce nouvel enregistrement peine à faire chavirer nos petits chœurs. La recette est la même mais les ingrédients sont moins savoureux et la sauce manque sévèrement de liant pour nous faire apprécier ce « Sun Broken ». Les références à Action Beat Beat, This Heat, Neurosis sont toujours lisibles mais la pertinence mélodique du propos se fait attendre.

12 : Slices : medusa « Cruising » Iron Lung 2010

Tout l’inverse de ce groupe de Pittsburgh que l’on avait également diffusé de nombreuses fois ces deux dernières années au gré de leurs précédents singles et qui confirme avec cet album tout le bien que l’on pensait de cette jeune formation. Si les noms de Pachinko, Craw, Cows, Shorty vous font toujours saliver, jetez-vous sur cet excellent brûlot de noise punk sauce rock’n roll.

13 : Pord : joyeux mimosa « split ep w Xnoybis » Ocinatas Industries 2010

On a enfin trouvé le successeur du meilleur single hexagonal de noise rock, celui des Pig Iron sorti en 1994. Ce split single est absolument fabuleux, les deux groupes se tirent la bourre sur le cadavre de Dazzling Killmen, Collossamite. Pord poursuit son évolution sonore à l’abri des regards et à l’instar des Kourgane, développe un univers musical renversant et singulier. Bluffant, ce single !!!!!!!!!!!!!!

14 : Black Bug : razor face “st” FDH 2010

On le tient enfin ce premier album des Black Bug, duo suédois Front Wave de tout premier plan. Après une série de 45 tours devenus cultes, ils se sont lancés avec brio dans le long format. Imaginez Big Black dansant sur du Kas Product avec Devo en toile de fond. Les morceaux sont incisifs, tout comme le son hargneux de ce duo abrasif. Un délice d’avril.

15 : Daughters : the first supper « st » Hydrahead 2010

Une des claques du moment. Le groupe canadien avec ce nouvel album ravageur vient d’effacer d’un seul coup la mauvaise impression qu’il m’avait laissée en concert. Entre hardcore frénétique, noise rock et front wave , les Daughters trouvent leur inspiration et pourraient même devenir un cas d’école. Le son est puissant et les compositions d’une efficacité implacable.  A l’écoute du disque je me suis fait cette réflexion oh combien ésotérique : « tiens, on dirait du VSS joué par  Botch ». Mais bon qui se souvient de The VSS en 2010 ???

16 : Wounded Lion : hungry « st » In The Red 2010

Et voici un autre chouette groupe garage rock de Los Angeles. On navigue entre les Jaccuzi Boys, Jeremy Jay, Black Lips et autre Harlem. Le sens du gimmick et de la bonne compo est au rendez-vous. Très bon premier album de genre.

17 : Get Well Soon : 4 steps 7 Words « Vexations » City Slang 2010

Dans un monde meilleur, cette chanson serait un tube ultime joué à chaque fête de famille en lieu et place de notre « Ce n’est qu’un au revoir ». Ce morceau magnifique tutoie les meilleurs moments de Scott Walker ou des Tindersticks et balaie tout sur son passage, même notre « Instant Supercopter ».

Fool’s Gold, The Whitefield Brothers, Yussuf Jerusalem, The Daily Void, The Fall, Sheik Anorak, Ten Volt Shock, Mr Protector, Method Man, Thavious Beck, Mugstar, Slices, Pord, Black Bug, Daughters, Wounded Lion, Get Well Soon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>