PLAYLIST://09/05/2013

Crystal Shipsss, The UV Race, The Fall, Yes I’m Leaving, Stay Here, Catharsis, Mudhoney, Pylône, Ventura, Chelsea Wolfe, Corrections House, Ten Volt Shock, Throat, Longings, The Blind Shake, Ventre de Biche, The Forks, Two Trick Horse, Designer

01 : Crystal Shipsss : listening to the devil town « ep » Three Ring & Raw Onion 2013

One ma band basé à Berlin influencé par le Velvet, Jonathan Richman et Jeremy Jay. Jacob Faurholt fait preuve d’un sacré talent pour composer des chansons neurasthéniques et très entêtantes. Le son Lo-Fi sied à merveille à ses comptines sombres tout en noirceur.

02 : The UV Race : men are from Mars, Morcus is from Venus « Queens of Punk » No Patience 2013

Depuis son dernier album en date « Racism » sorti sur In The Red l’année dernière, le groupe de Melbourne a opéré un virage musical réussi en s’extrayant de la meute de formations garage pour s’orienter vers des atmosphères plus post punk indie. Ce nouveau single se situe dans cette veine, offrant une relecture vivifiante du The Fall période Beggars Banquet.

Quatre nouveaux titres insolents, impertinents et imparables musicalement.

03 : The Fall : jetplane « Sir William Wray ep » Cherry Red  2013

Tiens en parlant de The Fall, voici trois nouveaux titres sortis en format single pour le « Record Store Day ». On va les retrouver sur le nouvel album de la bande à Mark E Smith et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’enfin The Fall semble avoir retrouvé des couleurs après une série de disques assez insipides. Les titres sont incisifs et les arrangements judicieux. Trois morceaux plus indie que garage foutraque ou kraut rock fantasque et ça fait vraiment du bien…

04 : Yes I’m Leaving : hey my soul will heal « Mission Bulb » Tenzenmen  2013

J’attendais avec impatience la sortie du deuxième album de cette formation australienne qui m’avait enthousiasmé avec son précédent opus. La formule était simple mais ultra efficace, à savoir mélanger des influences grunge (Nirvana, Mudhoney, Love Battery..) avec le noise rock d’Amphetamine Reptile. La recette n’a pas changé mais Yes I’m Leaving réussit une nouvelle fois à composer des chansons totalement incendiaires. Les amplis sont dans le rouge et on peut constater une certaine parenté avec l’énergie actuelle de Metz, la réverb en moins. Un pur moment de rock’n roll !!!

05 : Stay Here : non mechanical « Non Mechanical ep » Autoprod 2013

Un nouveau groupe canadien originaire d’Ottawa qui oscille entre noise et sludge avec un certain brio. Ce titre baigne dans une ambiance crépusculaire qui n’est pas sans évoquer les arabesques de Neurosis mais Stay Here évite la simple copie par un très bons sens du gimmick et le chant est aussi très accrocheur. A suivre…

06 : Catharsis : absolution « Light From A Dead Star » Crimethinc Records 2013

SebHache : « Back from the dead pour Catharsis, groupe mythique de greensboro aux USA, qui officiait à la fin des années 90 et au début des années 2000 dans un registre crust émo métal, où le chugachuga d’Integrity croisait les rouleaux compresseurs d’His Hero His Gone et la noirceur du premier album de Neurosis. Enfin bref tout ça pour dire qu’ils sortent en vinyle leur discographie avec des bonus, des flys, zines , posters et video de l’époque. Absolution est un inédit, lourd et méchant….comme un concert de Catharsis dans un squat en sous sol ».

07 : Mudhoney : swimming in beer « New World Charme ep » Sub Pop 2013

SebHache : « Mudohney, Sub Pop, une face B d’un énième 45 tour à la con qui rend hommage à Kerozene et à son personnel. Oui c’est con mais c’est court ».

08 : Pylône : le combattant « Things Are Better Left Unspoken » Katatak/Gabu Records/Nothing To The Table/Bruisson 2013

En attendant leur venue à Rennes à La Bascule le vendredi 10 Mai avec les excellents Trench Piss, voici un nouvel extrait du premier album de ce groupe de Toulouse formé par des anciens membres de Headwax, Kronk, Messieurs de Fursac… Leur première maquette était déjà très prometteuse et ce disque ne fait que confirmer le potentiel de cette jeune formation. Le style musical est clairement orienté vers le fameux « Chicago Sound » des années 90 avec en point mire, Shellac, Jesus Lizard et Big’n mais Pylône à l’instar des Choochooshoeshoot réussit néanmoins à dessiner un arc sonore qui lui est propre. Des bribes de français apparaissent de temps en temps et font regretter la prédominance de l’anglais, seul bémol à un enregistrement qui offre de magnifiques moments d’émotion grâce à un véritable travail mélodique entre la basse et les guitares. La production a réussit à mettre en valeur les différentes facettes musicales car le quatuor sait installer une ambiance avant de la mettre à mal. Il existe une parenté musicale évidente avec le groupe américain Accordion Crimes et on leur souhaite désormais d’aller aux US prêcher en leur compagnie leur bonne parole. Et l’artwork magnifique a été réalisé par le graphiste en chef de Kfuel, EM.

09 : Ventura : Very Elephant Man  « Ultima Necat » Africantape/ Vitesse Records 2013

Dernier concert  Kfuel de la saison avec le retour de Ventura le samedi 18 Mai au Sympathic en compagnie des Central Massif. Beaucoup d’informations contradictoires ont circulé autour de la sortie du troisième et très attendu album du groupe suisse. J’ai presque tout entendu, du chef d’œuvre incontestable en passant par un disque moyen pour arriver même à un naufrage musical. Après plusieurs écoutes et même si les premiers passages peuvent décontenancer,  le constat est évident, Ventura vient de publier un très bon album. Oui, le groupe a évolué musicalement, les influences Amphetamine Reptile (Hammerhead, Janitor Joe.) s’effacent peu à peu au profit de sonorités shoegazing et noisy pop parfaitement assimilées et pertinentes. Des noms comme Venus Beads, Swerdiver ou même Cloud Nothings me viennent à l’esprit à l’écoute de ces plages saturées de mélancolie. La longueur et les rythmes des chansons évoluent tout au long du disque, permettant à Ventura de jouer sur les reliefs de sa nouvelle sensibilité. Les Guitares saturées sont toujours  présentes et les éclairs dissonants continuent d’enflammer les harmonies du trio. Souvent le troisième album apparait comme un disque de maturité mais Ventura a choisi avec cet « Ultima necat » de jouer sur l’adolescence, la candeur, puisant dans toute la somme de ses influences une fragilité touchante et désarmante. Et je crois bien que ces  nouvelles chansons sont en train de prendre une place non négligeable dans mon inconscient musical.

10 : Chelsea Wolfe : fight like gods « Split ep w King Dude, Sing Song Together » Sargent House 2013

Superbe disque de tournée sorti dans le cadre du Records Day et deux titres enregistrés conjointement. Le résultat est terrible, ces deux formations signant là des morceaux qui figurent parmi leurs meilleures compositions à ce jour. J’ai une petite préférence pour cette chanson crépusculaire qui renvoie à une aurore blafarde et dissonante qui ne souhaite pas renoncer aux couleurs sombres de la nuit. Bluffant !!!

11 : Corrections House : hoax the system « Hoax The System ep » War Recordings 2013

Ce nouveau groupe américain a été formé par Scott Kelly (Neurosis), Mike IX Williams  (Eyehategod), Sanford Parker (Nachtmystium) et Bruce Lamont (Yakuza/Bloodiest). Bref un super groupe et alors qu’au regard du casting, on pouvait s’attendre à du sludge un poil noisy, Corrections House propose une musique qui renvoie aux premiers Swans, Fœtus. Le son est dense, les compositions répétitives et le charme opère. Deux titres oppressants qui offrent une relecture brillante d’une certaine forme de musique industrielle née dans les années 80.

12 : Ten Volt Shock : narcotic Shell « Starsbourg » Gunner Rcrds/Bigoût Records 2013

Les deux titres en écoute sur leur page bandcamp semblent indiquer un retour en grande forme du groupe allemand qui n’avait pas donné de ses nouvelles depuis plus de 4 ans. Musicalement rien ne semble avoir changé, on retrouve avec un réel plaisir leur noise rock tendu et  entrainant dont les refrains renvoient soit à des des gimmicks emocore ou punk rock. Vivement l’écoute intégrale de l’album !!!

13 : Throat : soft white walls « Manhole » Made In Kansas/Kaos Kontrol/Rejuvenation…. 2013

Ce premier extrait du nouvel album du groupe finlandais donne lui aussi envie d’en écouter plus. Terrible plan de basse tellurique porté par une rythmique qui oscille entre Sludge et Chicago Noise. Une nouvelle fois Throat fait très fort. Le son semble imposant et ce titre est un excellent encouragement à commander directement l’album chez Rejuvenation qui devrait voir le jour fin juin.

14 : Longings : possession mortality « démo » Autoprod 2013

SebHache : « Amherst, ville de Dinosaur Jr …. mais aussi d’Ampere, Orchid, Relics. C’est la première démo du nouveau (d’un des nouveaux) groupe de Will K.(Orchid, Ampere, Clean Plate Records et Dear Air Ttudio ) de Meg (Relics, Ampere) et de Cole le batteur de California X . Ici point de powerviolence, d’emo chaos ou de slaker/indierock mais un emocore racé, millésimé  90, dans la grande tradition de Jawbox, Fuel, Jawbreaker et Rites of Spring. On attend avec impatience un premier Ep ou Album car là c’est juste une démo ».

15 : The Blind Shake : garbage on glue « ep » Sweet Rot 2013

SebHache : « L’un des trio les plus prolifiques de Minneapolis sort tout juste son nouvel ep. Encore une fois un mélange de garage, de post punk et de noise rock (ils n’étaient pas sur Amp Rep pour rien). Ca sonne comme…Hot Snakes en mode rock’n’roll, Kim Phuc en solex?  En tous cas ça fait presque oublier leurs collaborations parfois pénible avec Mickael Yonkers ».

16 : Ventre de Biche : mal à la tête «  Split K7 w Zad Coquart » Maison de Retraite 2013

Une bonne vieille K7 très Front Wave. Ventre de Biche se rapproche de l’univers de Noir Boy George. Une musique synthétique désabusée et vaguement mélancolique. Zad Coquart préfère lui revisiter des sonorités plus industrielles

17 : The Forks : 2 « 7 »  Autoprod 2013

Nouvel album pour ce duo guitare-batterie désormais basé sur Anger. Les influences initiales, à savoir Don Caballero, Flying Luttenbachers, Explosions In The Sky sont toujours présentes mais le groupe réussit désormais à dessiner un spectre sonore bien à lui. Cavalcades soniques et accalmies électriques s’enchevêtrent habilement le temps de ce quatre titres des plus réjouissants.

18 : Two Trick Horse : promises « ep » Autoprod 2013

Excellent titre de cette formation anglaise basée à Leeds qui n’est pas sans évoquer le noise rock fiévreux des Blacklisters. Cette formation creuse le sillon des défunts Mc Lusky ou des plus récents Biscuit Mouth avec brio en s’inspirant du son noise des formations de Chicago dans les années 90 en y injectant une dose salvatrice de rock’n roll. On espère un album au plus vite.

19 : Designer : tommy Gun « Kalvin & Kline »  Autoprod 2013

Très bonne nouvelle K7 pour cette formation originaire de Boston qui s’inspire de formations comme Arab On Radar, Pere Ubu, Butthole Sufers pour fomenter une musique électrique et assez azymutée. Les camisoles sont de sorties et ces quatre titres télescopent diverses influences noise rock et post punk dans un joyeux bordel assez enthousiasmant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>