PLAYLIST://12/04/2012

Ed Schraders Music Beat, Yvette, Balaclavas, Baxter Stockman, Friend Collector, Hippies Of Today, Violent Bullshit, Slug Guts, East Link, Big Blood, Royal Baths, Baader Brains , Flechette, Phantom Works, Calva, Lowlife, Sswampzz, Kadavar, Dominique A, Gigot Mazout, Karl Hector & The Malcouns 

01 : Ed Schraders Music Beat : right “Jazzmind” Load Records 2012

Quel morceau pour débuter cette nouvelle session « Kerozène ». Ed Schrader est un batteur, originaire de Baltimore qui a accompli toutes sortes de choses dans son existence mouvementée mais dont la plupart nous sont encore totalement inconnus à ce jour. Accompagné de son acolyte Devlin Rice, il a monté il y a deux ans ce nouveau projet, entre No Wave, Noise et Post Punk. Père Ubu, Liquid Liquid, Magazine, Savage Republic parrainent ce premier album qui, malgré sa diversité rythmique et sonore, offre une rare cohérence. Ils sont su dépassés leurs influences pour composer de véritable hymnes entêtants et désincarnés. Une des très belles surprises du moment !!!!

02 : Yvette : cold sweat “ep” God Make Records 2012

Ce deux titre est génial, point final. Leur précédent et premier single ne nous avait pas véritablement transcendés. Ce groupe de Brooklyn, rendait alors une copie un peu trop proche de celle d’Health. Ce nouvel ep nous offre un tout autre visage, plus influencé par Savage Republic et Cop Shoot Cop. Un must en matière de noise tribale et la sortie prochaine de leur premier album devrait confirmer tout le bien que l’on pense de  ces nouveaux morceaux. Indispensable!!!

03 : Balaclavas : call the law “Second Sight” Dull Knife 2012

On avait quitté l’année dernière la formation d’Houston en moyenne forme avec un troisième enregistrement en deça des précédents disques. Ce nouveau « quatre titres » marque un regain de forme même si nous restons persuadés que Balaclavas est capable de mieux. Leur Front Wave est cette fois plus agressive et bruyante mais les gimmicks mélodiques sont un peu trop proches des formations des années 80 (Bahaus, Banshees, Die Haut) pour emporter notre adhésion. Une Front Wave classique, très agréable à écouter mais qui manque encore cette fois-ci d’un peu de personnalité. Une personnalité d’ailleurs plus intéressante et trouble à l’époque de « Roman Holiday » en 2010.

04 : Baxter Stockman : romance “ep” Kult of Nihilov 2012

On adore ici diffuser des groupes dont tout le monde ignore ou préfère ignorer l’existence (sauf exception) et qui pourtant régulièrement sortent un  disque imparable dans leur registre d’expression. Ce nouvel ep des finlandais réussit l’exploit de tutoyer Table, Craw et Rapeman sans baisser une seule fois le regard. Un single énorme en matière de noise rock qui renvoie à une manière viciée de concevoir le rock. La basse et la rythmique y sont prédominantes, la guitare et le chant demeurant à leur service, soulignant seulement le pouls du morceau. Qui a parlé de l’héritage dub et de PIL dans cette manière de composer. !!!!! J’ai souvent repensé à World Domination Enterprise en écoutant passionnément ces deux titres.

05 : Friend Collector : pinpainting “st” Autoprod 2012

L’art du larsen avec un grand L. On vous a presque diffusé en intégralité le premier mini album de ce groupe américain au sein duquel on retrouve des membres de The New Flesh. Terrible noise rock de Baltimore oscillant entre Godheadsilo, Glazzed Baby et Playing Enemy, complètement halluciné porté par une basse tellurique et des hurlements spongieux. Friend Collector est assurément la formation actuelle qui se rapproche le plus des mythiques Table et il n’est pas question ici d’une copie conforme mais d’une formation à même  de creuser ce sillon avec un talent insolent et sans véritable équivalent à l’heure actuelle (en dehors de Baxter Stockman).

06 : Hippies of Today : gangrene “st” Destructure 2012

SebHache : « 10 ans après les Hippies of Today sont de nouveau rentrés en studio pour les 10 ans du label Destructure . 10 ans depuis les concerts dans les squats, les salles des fêtes craignos, les mjc Brestoises…. Pas de surprises, powerviolence jusqu’à l’os, on est vieux quand même mais ça fait sacrément du bien».

07 : Violent Bullshit : 1982 “Live on Breakthrough Radio” 2012

SebHache : « Un avant-goût du projet de Jason Green ( ex Orchid/Panthers ), Andy ( Les Savy Fav ) Dan ( Black Army Jacket ) Matt ( Trouble ). Point d’émoviolence ici, du early hardcore , rapide et efficace ( Minor Threat / Heresy / Bad Brains ) bien rude, bien crade. L’album sort le 1 er Mai , ça va saigner dans les chaumières. ».

08 : Slug Guts : stranglin’you too « ep » Hozac Records 2012

Quand nous avons diffusés sur le net le nouveau single de cette formation australienne, toute l’intelligentsia swamp s’est mobilisée pour crier son amour pour ce morceau bancal mais oh combien touchant. Après un deuxième album certes classiquement swamp, les Slug Guts nous livrent ici une chanson incroyable, entre les Bad Seeds et Crime of City Solution. Le chant est tragiquement beau, la mélodie hautement désabusée et le refrain totalement désarmant. Les relents très 80 de la production confèrent cette fois-ci un aspect intemporel à ce titre et la force émotive de cette chanson est incommensurable. A peine sorti et déjà classique !!!. On ose espérer un nouvel album de cet acabit (prévu pour juin 2012)

09 East Link : wild dog “demo” Creep Dreams 2012

Nous restons en Australie pour vous faire découvrir le premier titre d’une nouvelle formation emmenée par des musiciens de Total Control et d’UV Race. Swamp, post punk et électro se bousculent dans ce petit lexique de rock discoïde à tendance bordélique. Le morceau est un poil trop long, on ne sait pas encore si East Link est une simple récréation à leurs groupes respectifs ou un véritable projet mais le plaisir d’écoute est réel.

10 : Big Blood : away part I “Old Time Primitive” Don’t Trust The Ruin 2012

Lester Brome : « Encore un album pour Big Blood, toujours en téléchargement libre comme le reste de leur discographie. Ce morceau est entêtant et hypnotique, idéal pour nos amis les drogués. Vous pouvez vous procurez cet album ici »

11 : Royal Baths : darling divine « Better Luck Next Life » Kanine Records 2012

Lester Brome : « Nouvel pour les américains de Royal Baths, pop psyché noisy. Proche de groupes comme Thee Oh Sees et The Fresh & Onlys, les San-Franciscains (…) poursuivent leur route. »

12 : Phantom Works : this sleazebag rant “st” Sickroom 2011

Ce groupe de Chicago nous avait été soufflé par l’ami Perte et Fracas le soir des 15 ans de cette émission au Jardin Moderne. Effectivement si vous appréciez Hot Snakes, Sicbay ou Tar, ce premier album risque fort de vous plaire. En ce qui me concerne, j’ai un peu de mal à savourer pleinement cet enregistrement. Ce petit air de « déjà entendu » qui d’habitude ne me perturbe point, m’empêche cette fois-ci d’apprécier l’album à moins que……

13 : Flechette : rations “lp” Sound Era 2012

Le premier mini album de ce groupe d’Austin ne lui vole tout simplement la vedette. En effet, Flechette n’est pas très éloigné des Phantom Works mais j’accroche beaucoup plus sur leurs morceaux. Et pourtant musicalement, rien de révolutionnaire tant leur musique est proche des Hot Snakes et de Drive Like Jehu mais le groupe possède un sens du gimmick qui fait la différence. Les arpèges de guitares sont très réussis et l’énergie déployée très convaincante. Si comme moi, vous vous lassez d’écouter trop religieusement les projets de Rick Froberg et de John Reis, précipitez-vous tête baissée sur ce mini lp, très prometteur.

14 : Baader Brains : baader brains « The Complete Unfinished Works Of The Young Tigers » Clean Plate 2008

SebHache : « Retour en arrière pour l’un des projets de Mike/Sarah Kirsch (Fuel, Bread and Circuits, Navio Forge, Torche to Rome….) bref tout ce que la Californie du Sud à compté de groupes punk DIY …. Il/elle a une maladie génétique et comme on est aux USA et que le système de santé est merdique, ses amis ont décidé de lever des fonds, il n’est pas trop tard pour donner un petit quelque chose ici et de lire l’appel dans maximum rocknroll ».

15 : Calva : swamp king “Sacrifice” A Tant Rêver du Roi 2012

Lester Brome : « Le trio Palois Calva vient de sortir un nouvel album et le moins que l’on puisse dire est que ce dernier décoiffe sévère. Mélangeant post-punk,noise, psyché ou électro, ce « Sacrifice » est d’une puissance à décorner les boeufs. Vous pourrez vous en rendre compte le 11 mai prochain à La Bascule en compagnie des brestois de Savate ».

16 : Lowlife : bloodline “st” Autoprod 2011

Le mini lp de ce groupe de Sydney était sorti en 2010 mais il vient juste de nous parvenir via les joies d’internet. Lowlife donne toujours des concerts et on peut donc attendre une suite à ces déflagrations Post Punk et No Wave qui renvoient à des formations comme DNA, Mars et Wire.

 

17 : Sswampzz : sleeper « st » Miscreant 2012

Le son est encore jeune mais cette nouvelle formation, originaire de Syracuse (tout comme Shoppers) mérite votre attention. Sswampzz oscille entre noise, garage et noise punk mais réussit à composer de chouettes titres entre The Fall et Nations of Ulysses. Le son est live mais l’enregistrement studio est pour bientôt. A suivre.

18 : Kadavar : forgotten past « st » This Charming man/ Teepee 2012

SebHache : “Héhé l’instant “Led Zep/Black Sabbath” avec une nouvelle signature pour This Charming Man. Le trio de Berlin, comme Dead Meadow, révise en règle le hard rock avec un son un peu plus moderne. Un batteur en roue libre, un chanteur guitariste sous fuzz et une basse à faire fumer le plancher. Impec pour faire le tour du périf Rennais à 1h34 dans sa super . Tiens je vais me laisser pousser la moustache et m’acheter une peau de yack histoire de ressembler aux gaziers ».

 19 : Dominique A : vers le bleu « Vers les Lueurs » Cinq 7 2012

 Lester Brome : « On a déjà tout dit sur cet album, ce morceau, « vers le bleu » raconte l’histoire de deux frères, l’un qui se détruit et l’autre qui joue le rôle de l’ange gardien. Merveilleux et touchant comme l’est ce grand monsieur que vous pourrez voire par ici en concert durant les Tombées de la Nuit et lors du festival La Route Du Rock ».

 

20 : Gigot Mazout : souris « démo » 2011

Excellente surprise avec ce nouveau trio instrumental rennais influencé par Shellac, Austerity Programme ou Cartographer. Les boucles de basse occupent l’espace et même si les influences sont bien présentes et les enchainements encore tendres, le groupe dévoile un potentiel qui ne demande qu’à être exploité au travers de répétitions intensives et de concerts explosifs. A noter une réelle capacité à écrire des riffs de basse très entêtants.

21 : Karl Hector & The Malcouns : girma’s lament « Tamanrasset ep » Now Again 2012

Retour de Karl Hector, l’un des deux Whitefield Brothers. Comme d’habitude, l’atmosphère des compilations « Ethiopiques » embaume sa musique mais le côté groove de ce titre est tout simplement exquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>