PLAYLIST://13/06/2013

Case Studies, Pharmakon, Surplus 1980, George Bataille Battle Cry, Throat, Teho Teardo & Blixa Bargeld, Moodie Black, Hive Bent, Ten Volt Shock, Boards Of Canada, New Cowboy Builders, Frustros, Bogong In Action, Dane Certificate, The New Fabian Society, U-God, STNNGVRNMNT, The Horse With Wild Eyes, Shopping, Wreck & Reference

01 : Case Studies : villain « This Is Another Life » Sacred Bones 2013

Très joli morceau folk mais déception à l’écoute du nouvel album porté par le duo Jesse Lortz et Kimberly Morrison. Alors que leur premier opus revisitait avec brio les avenues empruntées par Simon & Garfunkel, The Mamas & The Papas, ce disque lorgne vers Neil Young et le Magnolia Electric & Co du défunt Jason Molina. Malheureusement, l’inspiration n’y est pas et à une ou deux exceptions près, le pastiche prend le dessus et on s’ennuie très vite à l’écoute de ces dix nouvelles compositions assez insipides au final.

02 : Pharmakon : milkweed it hangs heavy « Abandon  »  Sacred Bones 2013

Premier véritable album pour Margaret Chardiet qui avait déjà publié en auto production toute une série de cd vendus sous le coude à ses concerts ou disponibles sur internet. Musicalement, ses obsessions musicales n’ont pas changé : Coil, Zoviet France, Autechre.. Pour cette sortie officielle, Pharmakon n’a pas baissé sa garde et c’est tout à son honneur mais les défauts inhérents à ses précédentes sorties sont toujours là.  Les influences sont un peu trop reconnaissables et le chant a tendance à en faire tellement trop qu’il en devient presque ridicule parfois. Margaret doit épurer sa musique pour prendre une autre dimension artistique mais le potentiel est là.

03 : Surplus 1980 : the world’s till here « Arterials Ends Here » Delphine Knormal Musik 2013

Second album pour cette formation américaine initiée par Mo Staiano, l’ancien batteur des Sleepytime Gorilla Museum. Comme sur le premier opus, Surplus 1980 s’inscrit dans la droite lignée de formations post punk comme les Contorsions, The Ex, Badgewearer, Dod Faced Hermans. Un post punk rythmique et très inventif dans la manière de jouer de la guitare. Ce disque est une nouvelle fois très réussi. Il ne renouvelle pas ce style musical mais il ne le déshonore en aucune manière. Evidemment lorsqu’ils invitent l’ancien chanteur de The Ex, GW Sok, leur musique se rapproche de celle du groupe hollandais et notamment de la période des années 80.

04 :  George Bataille Battle Cry : i’m a man in love and i’ve got a gun « ep » Autoprod 2013

Nouveau single pour ce groupe d’Atlanta qui se complait dans un noise rock, sale, dissonant et abrasif. Des affiches de Plainfield, Playing Enemy,  et Arab On Radar brossent le décor et même si leur son bourdonne un peu encore, je ne saurai trop vous recommander d’écouter avec attention leurs productions à venir car il y a de la graine de Pissed Jeans dans cette jeune formation.

05 : Throat : asbestos « Manhole »  Rejuvenation/At War With False Noise/ Kaos Kontrol/Made In Kansas 2013

La Finlande, l’autre pays du noise rock. Fun, Hebosagil, Baxter… Toutes des formations assez obsédées par le désormais fameux « Chicago Sound » des années 90 et des formations comme Big’n, Shellac, Jesus Lizard. Throat existe depuis 2009 et nous suivons avec attention chacune de leurs sorties et ce nouvel album confirme une fois de plus tout le potentiel de ce redoutable quatuor. Leur musique prend de l’ampleur à chaque nouvel enregistrement et leur noise rock n’hésite pas à lorgner vers des sonorités sludge et post punk pour se renouveler. Buzzoven et Killing Joke ont du jouer sur leur inconscient musical. Le disque est une totale réussite du genre et une nouvelle fois le label hexagonal Rejuvenation a eu la bonne idée de s’associer à d’autres labels pour proposer une sortie vinyle digne de ce nom.

06 : Teho Teardo & Blixa Bargeld : come up & see me  « Still Smiling » Specula 2013

Superbe collaboration entre le chanteur d’Einsturzende Neubauten et l’ancien membre du groupe Meathead. Teho Teardo, musicien Italien, collaborateur de Fœtus et de Lydia Lunch s’était tourné ces dernières années vers les musiques de film tout en composant des morceaux qui attendaient patiemment leur heure. Il a eu l’excellente idée des les proposer à Blixa Bargeld qui s’est tout de suite reconnu et investi dans ces ambiances de cabaret électronique. L’album touche très souvent au sublime, à l’image de ce magnifique morceau, un pur instant d’éternité. Teho Teardo a su s’inspirer des ces travaux d’avant-garde pour les confronter à de véritables mélodies. Les arrangements sont très subtils et les morceaux se greffent peu à peu à votre quotidien pour le bouleverser à tout jamais. Kurt Weil et Blade Runner tissent la bande son d’une journée blafarde ou il faut repartir de zéro en ne voulant pas renoncer à un passé fantasmé. Un grand disque !!!

07 : Moodie Black : complexion « ep » Fake Four Inc 2013

Deuxième diffusion pour le maxi hip hop de l’année. Moodie Black est un nouveau projet mené par K Of Gahedindie dont nous vous avions déjà vanté les mérites de ses efforts solo. Ce morceau chanté par Ceschi apporte un flow à la limite du ragga pour brûler ce qu’il reste du dancefloor. . Les autres titres sont tout aussi réussis, révélant un hip hop grinçant, dissonant mais qui n’a pas oublié le groove. Tout simplement énorme…

08 : Hive Bent : rick « U Neutral » Terra Firma

Premier single prometteur pour ce groupe américain originaire de Baltimore. Leur son est encore un peu tendre et l’enregistrement un peu Lo-Fi ne donne pas la pleine mesure à leurs cavalcades soniques mais bon il se passe quand même chose à l’écoute de ces cinq titres. L’énergie des premiers Les savy Fav est latente mais dans une version plus noise, plus crasse. A suivre.

09 : Ten Volt Shock : narcotic Shell « Starsbourg » Gunner Rcrds/Bigoût Records 2013

Il y a quelques semaines, nous vous avions diffusé un extrait très encourageant du nouvel album du groupe allemand. Désormais, nous avons enfin pu l’écouter dans son intégralité et savourer pleinement ce retour gagnant après quatre années de silence. Et pourtant Ten Volt Shock fait toujours du Ten Volt Shock, à savoir un noise rock implacable rythmiquement dont certaines mélodies renvoient aux côtés émo de formations comme Shotmaker ou Yage. Ce dernier opus est aussi bon que ses prédécesseurs, voire même à l’heure actuelle, meilleur puisqu’il propose huit nouvelles compositions imparables et tout aussi savoureuses que leurs anciennes ritournelles. La section basse-batterie emporte tout sur son passage avec un sens du groove dont Ten Volt Shock emportera le secret dans sa tombe. Les refrains sont toujours aussi accrocheurs et le groupe continue de jouer sur la corde raide avec des mélodies en attrape cœur. La preuve par huit que l’on peut se renouveler sans rien changer.

10 : Boards Of Canada : come to dust « Tomorrow’s Harvest » Warp 2013

A l’instar des Ten Volt Shock, nous retrouvons le duo écossais qui n’avait plus donné de nouvelles musicales depuis sept années. Et comme pour le groupe allemand, rien n’a véritablement évolué dans la sphère musicale de ces maîtres de l’électronica. Leur musique oscille toujours entre leurs influences mainstream (Vangelis, Jarre, Eno) et leur goût pour les sonorités plus obscures de Lustmord et de Coil. Le résultat est assez réussi même si l’effet de surprise a totalement disparu. Par contre pour que ces retrouvailles soient totalement concluantes, il aurait fallu à l’instar des Ten Volt Shock miser sur la concision car les dix-sept morceaux du disque manquent de continuité sur le plan artistique. Pour certains d’ailleurs, le terme de remplissage est tout à fait approprié.

11 : New Cowboy Builders : nobody dies «  demo »  Autoprod 2013

Derrière ce drôle de nom se dissimule le groupe gallois « She Ripped » qui a choisi de changer de patronyme après sept années d’existence. Ce titre annonce un nouveau single que l’on attend avec impatience et le groupe continue d’exceller dans un post punk déviant, influencé par les Gordons et The Fall. Ambiances garage dissonantes psalmodiées par un chanteur tout en scansion. Ah oui dernière précision, ce groupe possède en son sein la moitié du duo sonique Pink City.

12 : Frustros : pas si libre « A l’Attaque du Rien ep » Frustros/ Mutant/ Freak Out/ Tocsin/Muscle Horse   2013

Imparable morceau et coup de foudre absolu avec le premier ep de ce groupe lyonnais auteur déjà d’une chouette démo en début d’année. Musicalement, Frustros revisite à sa manière l’indie rock du début des années 90, Dinosaur Jr, les Pixies, Pavement mais avec un détachement à la Diabologum. Je sens également poindre des influences émo à la Amanda Woodward mais le chant en français n’est sans doute pas pour rien dans cette comparaison. Cette formation est touchée par la grâce le temps de ces quatre titres irrésistibles. Les mélodies, le son lo-fi et les lignes de chant sont imparables et la candeur qui se dégage de cet enregistrement est des plus bouleversantes. Touché au cœur.

13 : Bogong In Action : insects ans shit « Mahalo » Lemming Records/HysM/Human Feather  2013

Alors ce nouvel album du trio italien a posé quelques problèmes au critique musical que je suis. Comment évaluer une musique qui doit tout à Arab On Radar ou Doomsday Student si vous préférez. La similitude est telle que c’en est presque troublant. Idéal pour un blind test noisy à souhait. Batterie minimale, guitares totalement dissonnées  et un chant bien cintré occupent le devant de la scène mais là ou Bogong In Action fait très fort, c’est qu’il arrive à surpasser le dernier album des Doomsday Student. Les riffs sont plus marquants et les gimmicks tout à fait redoutables. Alors au bout de quelques écoutes, j’ai vite décidé d’oublier cette proximité pour profiter pleinement de ce pur moment de rock’n roll.

14 : Dane Certificate : some « Rough End Of The Stick » Vacant Valley 2013

Très bon titre post punk qui n’est pas sans évoquer les débuts fulgurants d’un certain Elvis Costello. Dane Certificate est un musicien australien qui a déjà sorti quatre albums mais qui n’avait plus donné de nouvelles depuis 2011. J’espère que ce nouveau titre annonce un futur enregistrement. Excellente compilation en tout cas.

15 : The New Fabian Society : homily « Ciclothymia ep » Electric Company 2013

Deuxième diffusions pour le nouvel ep de ce duo basé à Glasgow qui oscille entre post punk et rock psychédélique. Après vous avoir diffusé la face b avec un  clin d’œil au titre « Atmosphère » de Joy Division, voici l’autre morceau, les guitares dans le rouge et une rythmique dans le mur. Un véritable hymne de post punk incendiaire. Le son est superbe, ça grésille de partout et cette mélodie sur le fil est à tomber. Terrible ep. !!

16 :U-God : heads up « The Keynote Speaker » Soul Temple  2013

Premier extrait du nouvel album de ce membre fondateur du Wu-Tang Clan. Et comment dire, ce titre donne envie d’en écouter plus. Le flow est terrible tout comme le groove irrésistible qui irradie un hip hop sobre, minimal et fondamentalement soul !!!!

17 : STNNGVRNMNT : ape no ape « Remarkable Citizen » Modern radio 2013

Excellente collaboration entre le groupe STNNG dont le dernier album en date « Empire Inward » continue de hanter notre platine et FT (Shadow Governement) tous deux originaires de Minneapolis. Si le premier officie dans une veine noise rock flamboyante, FT est un combo plus obscur (même si déjà diffusé dans cette émission mais qui s’en souvient ???) versé dans les musiques industrielles et électroniques. Sur le papier, j’avais assez peur du résultat de cette confrontation musicale mais la première écoute de ce maxi a balayé toutes mes appréhensions. Ce titre est superbe, porté par un très bon riff de STNNNG tandis que le refrain est abandonné  aux FT. Le charme opère et ce morceau donne une folle envie de danser qui n’est pas sans me rappeler certaines vibrations ressenties avec le premier album sur GSL et d’ailleurs leur meilleur disque à ce jour des !!!

18 : The Horse With Wild Eyes : the horse « démo » Autoprod 2013

Nouvel artiste de la scène rennaise, ce one man band s’inspire du Woven Hand et du Gun Club pour proposer ses propres compositions. Les influences sont bien présentes mais le chant et les mélodies sont suffisamment efficaces pour les oublier le temps de cette ballade à cheval. Un nouveau projet à suivre de très près en tout cas.

19 : Shopping : in other words « ep » Milk Music 2013

Premier single très prometteur pour cette formation londonienne qui n’est pas sans rappeler les excellents écossais de Logik Party. Un chant un peu proche de Siouxie mais sans en rajouter comme chez les Savages, une rythmique héritée d’ESG,  un riff de guitare très entêtant et le tour est joué. Vous vous retrouver à siffloter ce petit bijou de post punk en un rien de temps et à l’inclure dans vos playlists de morceaux sautillants.

20 : Wreck & Reference : absurdities & echoes « No Content ep » Autoprod 2013

Nouveau single pour ce duo de Los Angeles qui nous avait éblouis avec son dernier album en date « No Youth ». Musicalement, les ombres de Fœtus, Neurosis, Coil tapissent toujours l’arrière salle mais Wreck & Reference possède un ton qui lui est propre. Une voix sourde, névrosée et angoissante, nourrie de larsens et de riffs monolithiques, balayés par des vents électroniques saturés. La production manque un peu d’ampleur sur ce single mais ce n’est pas bien grave, l’agression demeure.

Un commentaire pour “PLAYLIST://13/06/2013
  1. Moe! Staiano dit :

    Thank you for playing my band on your show. Hope you enjoyed the album. Cheers!

    -M!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>