PLAYLIST://13/11/2014

King Champion Sound, Dreamsalon, Institute, The Cesarians, Cult Of Youth, Horse With Wild Eyes, Movie Star Junkies, Girl Band, Deadshred, Grizzlor, The Blind Shake, Saintes, Go Home And Hang Yourself, Gold Class, Strange U, Dookom, Truman’s Water, Turbo Panda

King Champion Sound

01 : King Champion Sound : Breadlines & Deadlines « Songs For The Golden Hour » Louder Than War 2014

Un an à peine après leur premier album, revoici le groupe néerlandais au sein duquel on retrouve GW Sok. Ce nouvel enregistrement dévoile une formation en net progrès, beaucoup plus sûre d’elle. La rythmique est vraiment à l’unisson cette fois-ci et si l’on retrouve avec plaisir leur post punk répétitif, l’addition de cuivres apporte une touche soul tout à fait des plus touchantes. Certains titres sont tout simplement incroyables (Ghetto of Eden, The Year 500) et devraient rapidement figurer parmi vos morceaux préférés de cette année.

Dreamsalon

02 : Dreamsalon : animal « Soft Stab » Sweet Rot/Dragnet 2014

Deuxième album en tout point réussi pour ce groupe de Seattle toujours autant influencé par le post punk et notamment les Talking Heads, Gang Of Four et The Fall. Mais à l’instar de formations plus récentes comme A Frames, Dreamsalon réussit à composer de véritables brûlots électriques qui ne doivent plus rien à personne. Le disque est très rythmique et la production assez claire met très bien en valeur ces montées de fièvres. Certains passages sont irrésistibles et donnent une furieuse de danser..

institute ep

03 : Institute : familiar stranger « Salt ep » Sacred Bones 2014

Après deux ep sur les labels Katorga et Deranged, voici le nouveau single du groupe d’Austin toujours aussi doué dans la relecture d’un post punk tout autant influencé par Crisis, Warsaw, Wire que la nouvelle scène US (Pop 1280, A Frames..). Les 5 nouveaux titre sont très courts, incisifs à souhait et terriblement entêtants. Vivement l’album !!!

cesarians she said

04 : The Cesarians : she said 2014

Lester Brome : « Le retour de la bande à Charlie Finke qui présente un nouveau morceau d’un nouvel album qui finira par se faire (oui oui un jour). Sans doute pas le meilleur morceau de ces anglais particulièrement bien habillé mais comme ils le disent très bien : JUST FUCK OFF ! ».

cult of youth

05 : Cult Of Youth: dragon rouge « Final Days » Sacred Bones 2014

Troisième album en à peine quatre années d’existence pour cette formation de Brooklyn emmenée par son leader et principal compositeur, Sean Ragon. Peu à Peu Cult Of Youth réussit à éviter les comparaisons faciles avec Death In June, Current 93 ou les Swans pour délivrer sur ce disque un univers sonore bien plus personnel. Le rythme occupe une place très importante désormais qui n’est pas sans évoquer les débuts de Savage Republic. Le groupe aligne ici une succession de morceaux fiévreux et non funèbres qui attirent de plus en plus l’attention au fil des écoutes. Un album qui se révèle très vite addictif alors que la première écoute peut laisser circonspect.

 The Horse with

06 : Horse With  Wild Eyes : the horse « Uncanny Valley» , Beats Record/Deadland 2014

Lester Brome : «Le projet de Vianney Bohu nous emmène droit dans des déserts d’Amérique dans la lignée de ce que fait David Eugene Edwards (16 Horsepower, Woven Hand). Les 5 titres du disque sont parfaits, détendez vous et reprenez donc un petit whisky ».

movie-star-junkies-evil-moods-1

07 : Movie Star Junkies : rising « Evil Mood » Voodoo Rhythm 2014

Lester Brome : « L’ami PEF raconte cet album en grand hippie qu’il est http://www.perteetfracas.org/zine/kros2014/kros_m/movie_star_junkies_evil_moods.htm ».

Girl Band

08 : Girl Band : da bom bom « ep » Any Other Records 2014

Ce groupe irlandais originaire de Dublin que l’on avait découvert en tout début d’année avec le formidable single « Lawman », sans doute l’un tous meilleurs ep de 2014 nous revient de nouveau en format court pour un nouveau 2 titres. Leur musique que l’on peut rapprocher de celle de Mc Lusky, Future Of The Left avec la classe intemporelle des Undertones continue d’enfiévrer nos sens. La rythmique lacère le dancefloor à coups de riffs imparables tandis qu’une voix affolante irradie une nouvelle fois un mélodie au cordeau…

deadshred

09 : Deadshred : dead dunno « Thousand Yard Staring  » Tenth Court 2014

La belle découverte de la semaine avec un tout nouveau groupe australien influencé par les ambiances du Birthday Party et la noirceur des premiers PIL. Le son est encore un peu étouffé, sans doute dû au format K7 mais les compositions sont assez impressionnantes. Le potentiel harmonique et rythmique est bien là et l’on a envie d’écouter très vite de nouvelles chansons. Si comme moi, vous avez été un peu déçu avec les dernières sorties du Pop1280 et des Slug Guts, jetez au plus vite une oreille sur cet enregistrement.

Grizzlor ep

10 : Grizzlor : stoned « When You Die » Money Fire 2014

On avait découvert ce groupe américain de New Heaven cette année avec un excellent mini lp. Ils nous reviennent déjà avec un quatre titres tout aussi excellent. Le son est plus noise mais toujours aussi psyché et allumé. Bizarrement, ça me fait penser à du Cows sous amphétamine ou à du Grids reprenant les Butthole Surfers. Le son est caverneux et puissant à souhait. Parfait pour déflorer vos enceintes.

The Blind Shake lp

11 : The Blind Shake : young carnival waste « Breakfast Of Failures » Goner Record 2014

Lester Brome : « C’est pas que je sois fainéant mais j’adore déléguer… http://www.perteetfracas.org/zine/kros2014/kros_b/the_blind_shake_breakfast_of_failures.htm ».

Saintes

12 : Saintes:  freezing my heart « The Raven ep » Les Disques Anonymes 2014

Lester Brome : « Sorti en cassette, cet EP, à l’image de ce « freezing my heart » ne respire pas la joie de vivre. Une ambiance noire et flippante à faire rougir Nosferatu ».

go home

13 : Go Home And Hang Yourself: this is my revenge (you sick bastard)  « Pig » Autoprod 2014

Excellent deuxième ep pour ce groupe basé à Los Angeles profondément marqué par la No Wave et les premières sorties des Swans et de Fœtus. Le son est âpre, minimal et suffisamment dense pour apporter un brin de corrosion. Les compositions ne sont pas uniformes tour à tour ambiantes ou latentes. La tension se nourrit du malaise sonore. Très prometteur !!

Gold Class

14 : Gold Class : Michael « ep » Autoprod 2014

Le talent, c’est vraiment inique. Dire qu’il existe de nombreuses formations qui au bout de 5, 6 albums n’auront jamais réussi à écrire un seul bon morceau alors que d’autres à l’image de Gold Class arrivent à composer un pur classique dès leur premier single. Le groupe est australien et vient d’arriver à tisser un lien entre les Smiths et les mélodies à la Wolfhounds. Deux titres imparables portés pat l’innocence et la candeur des jeunes groupes. Un véritable must d’indie rock de cette année.

strange u

15 : Strange U : strange universe in Africa « Ep #2040 » Autoprod 2014

Lester Brome : « Derrière Strange U se cachent Kashmere et le producteur Dr Zygote, deux anglais multi activistes sur la scène hip-hop. Le disque est à mon humble avis un des meilleurs de cette année 2014 alors pour fêter ça, cherchez donc qui a été samplé dans ce morceau « strange universe of Africa ». Attention, pour des raisons budgétaires, il n’y aura pas de récompenses. Bien à vous ! ».

dookom

16 : Dookom: larney jou poes « A Gangster Called Big Times EP » IOT 2014

Lester Brome : « Ce disque est aussi est un des meilleurs de l’année. Dookoom, un groupe dangereux à l’image d’un de ses membres, Isaac Mutant, proche de certains gangs d’Afrique du sud qui a collaboré aussi avec Die Antwoord (premier album). Rappant en anglais, afrikaan et sabela (langage utilisé en prison par des gangs métis) et dénonçant la main mise des blancs dans le pays, la vidéo de ce morceau a même été interdite à la demande d’une association pour les droits civils de la communauté blanche sud africaine. Ce « larney jou poes » peut se traduire par « Hé patron va te faire enculer ! », ce qui, par chez nous est un gage de qualité et de bon goût. Un article bien intéressant ici http://noisey.vice.com/fr/blog/dookoom-le-groupe-que-l-afrique-du-sud-veut-interdire-interview ».

Tumans Water

17 : Trumans Water : shrimps and Scallions « Lotions and Creams w Octagrape & Permanent Make Up » Autoprod 2014

Ce groupe si exceptionnel dans les années 90 ne s’est jamais séparé, s’accordant justes des pauses plus ou moins longues. Même si l’intérêt des média a considérablement faibli à leur encontre, on retrouve avec grand plaisir leur indie rock azimuté et dissonant. Ce disque a été réalisé pour accompagner leur tournée Us en cie des Octagrape et Permament Make Up. On y trouve des reprises (Kinks, MC5) mais aussi de redoutables nouvelles compo à l’image de ce très bon morceau.

turbo panda

18 : Turbo Panda : I don’t trust you anymore « ep  » La Machine Folle / I am a lungfish song / Turbo Panda 2014

Un premier ep des plus réussi pour cette nouvelle formation hexagonale compose par des membres de Powell, Hippies Of Today, Casius Belly. Musicalement, on plonge tête baissée vers Sugar, Buffalo Tom, soit une certaine manière de jouer du rock au début des années 90. On peut aussi se souvenir des défunts Sixpack. La grande force de ce single est de proposer des compositions tubesques qui n’ont pas à rougir de leurs références. A l’instar de Ventura, Turbo Panda dépoussière avec un réel talent l’indie rock noisy et ce titre est un véritable tube du genre !!!

 

Un commentaire pour “PLAYLIST://13/11/2014
  1. Syd dit :

    merci pour la cacedédi, bisous les amis :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>