PLAYLIST://15/09/2011

Squadra Omega, Total Victory, Panzram, God Bows  to Math, Blacklisters, Nick Cave & Neko Case, Fifteen Dead, Wolves In The Throne Room, The Twerps, Big Blood, Le Mutant, 72%Morrissey, Kong, These Charming Cobras, We”ll Go Machete, The Soft Moon

01 : Squadra Omega : murder in the country “Le Nozze Chimiche” Macina Dischi 2011

Etonnant 4 titres qui renvoie autant à Brise Glace, La Terre Tremble que Richard Thompson (Fairport Convention..). Insaisissable, instrumental et véritablement passionnant. Pas de révolution à l’horizon mais nous assistons avec ce premier enregistrement du groupe italien à la naissance d’un sillon singulier et pourtant familier. Etrange !!!!

02 : Total Victory : what the body wants, the body gets « ep » Autoprod 2011

Mais quel single!!!!!!! Le titre d’une vie !!!!Ce groupe anglais auteur d’un bon premier album cette année (même si tout n’y était pas parfait), nous livre pour l’automne deux inédits. Ce morceau en particulier fait le lien incroyable entre l’émo à la Bob Tilton, le post punk de The Fall et les déflagrations de Part Chimp. Un chant possédé, une mélodie renversante et une construction tout en dégression. A écouter de toute urgence car il faut bien avouer qu’à l’heure actuelle, Total Victory prêche dans le désert !!!!!!

O3 : Panzram :a new mental disorder for youth in disapproved “ep” Drugged Conscience 2011

Pour l’instant, les enregistrements de ce groupe de Floride m’avaient laissé de marbre mais ce nouvel ep amorce un léger changement musical. Panzram abandonne son côté Botch, Jr Ewing pour désormais évoquer la rencontre fortuite de Shotmaker et de Killing Joke. Un très prenant et intense qui ne lâche rien.

04 : God Bows  to Math : The umbearable lightness of being sober “Solar Lights Don’t Work at Night” Autoprod 2011

Un drôle de nom, des titres de chansons et de maxi assez hilarants. Vous l’aurez compris, bienvenue dans la sphère des groupes qui ne se prennent pas trop au sérieux. Et pourtant à l’instar des Cows ou de Killdozer, ce groupe neo-zélandais distille une musique noise adipeuse et très rapidement indispensable. Une nouvelle formation à suivre de très près !!!!!

05 : Blacklisters : swords “ep” Best Enemies 2009

Tout comme ce groupe de Leeds qui nous livre ici un titre de leur premier single sorti en 2009 qui n’est sans nous rappeler au bon souvenir de Jesus Lizard ou de Shorty. Cette formation, comme nous le signale  Perte et Fracas, est des plus redoutables . Vivement l’album.

06 : Nick Cave & Neko Case : she’s not there « BO de True Blood, TV Serie » 2011

Un autre exemple de la décrépitude actuelle du parrain de cette scène noise infestée de blues et de rock. Précipitez-vous plutôt sur la version originale par les Zombies.

07 : Fifteen Dead : colision demolition « Necro Crust ep » Autoprod 2011

Seb Hache : « Une formation crust hardcore anglaise influencée par Tragedy,  Nausea, qui plaira aux fans du genre ».

08 : Wolves In The Throne Room : Thuja Magus Imperium “Celestial Lineage” Souther Lord 2011

Une guitare déchire l’ennui. J’ai presque envie de ne pas en dire plus. Ce disque me bluffe à chaque écoute et je reste ébahi devant une telle maestria. Allez quelques indices concernant les disques qui ont amené Wolves at The Trhone Room à ce niveau d’excellence: “All the Footprints You’ve Ever Left and the Fear Expecting Ahead” d’Envy pour les montées harmoniques de guitare ; “Lift Your Skinny Fists Like Antennas to Heaven” de Godspeed You! Black Emperor ou l’importance du silence ; “Ennemy of The Sun” de Neurosis pour sa grandiloquence funeste et son martèlement rythmique. « Celestial Lineage » m’a embarqué dans un voyage dont je reste prisonnier volontaire. Ce titre écouté au casque fait partie des expériences sonores de l’année.

09 : The Twerps : dreamin “st” Chapter Music 2011

Après de nombreux enregistrements sortis dans une relative indifférence (en dehors d’ici et des webzines australiens), le vent semble tourner pour cette formation de Melbourne, versée dans l’Indie Lo Fi. En effet, l’inévitable Pitchfork a choisi récemment de mettre le groupe en avant. The Twerps est influencé par Pavement, Beat Happening et Jonathan Richman mais possède cette touche australe si particulière qui les rend très attachant. Etonnant d’ailleurs qu’ils ne soient toujours pas signés sur K Record. Imaginez une relecture de son catalogues par le prisme des Go Betweens (voire même Died Pretty quand ils composaient des ballades) et vous aurez une idée précise de l’enchantement qui vous attend.

10 : Big Blood : run “Big Blood & The Wicked Hex” Autoprod 2011

Lester Brome : « le dernier album (leur douzième) de ce projet mené par des anciens membres de Cerberus Shoal. Une douce ballade psychédélique qui me donne envie d’aller voir ailleurs si j’y suis ». En libre écoute et téléchargement ici.

11 : Le Mutant : The message “Music For The Birds” Autoprod 2011

Lester Brome : « la rencontre du Blues Explosion et de Wayne Kramer. Attention aux petits solos incongrus mais le groupe semble avoir le potentiel pour postuler au catalogue d’In The Red »

12 : 72%Morrissey : Experience BJ “ep” Autoprod 2011

Ce jeune trio anglais fait preuve d’un sacré sens de l’audace avec son patronyme. Ce premier single révèle une formation prête à en découdre avec Death From Above 1979, This Heat, voire Liars. Une noise rock frondeuse et assez jubilatoire. Vivement la suite.

13 : Kong : Ribbons : ribbons “split ep w Shield Your Eyes, That Fucking Tank, Castrocalva” Brew Records 2011

Quel plaisir de retrouver ce trio de Leeds qui avec Part Chimp est sans aucun doute la formation la plus influente dans l’éclosion actuelle de nombreux combo noise en Angleterre. Son premier album « Snake Magnet », sorti en 2009 a laissé des traces. Musicalement, pas de révolution musicale, Kong oscille toujours entre Jesus Lizard, Oxes et Penthouse mais ce titre inédit, excellentissime, nous confirme son talent insolent et donne envie d’en écouter plus (un nouvel album ???)

14 : These Charming Cobras : danger face “Dime Sized Death” 2011

En espérant pouvoir assister au concert d’Hot Snakes au Point Ephemère le 7 décembre, voici un exemple assez incroyable de contrefaçon. Cette formation de Santa Fé est experte dans l’art du copier-coller. On a vraiment l’impression d’écouter du Hot Snakes, son de guitare identique, même grille d’arpèges, sauf que These Charming Cobras a oublié l’essentiel, à savoir : les compositions. En tous les cas, ce groupe peut faire très très mal dans un blindtest.

15 : We”ll Go Machete : kids in front “Strong Drunk Hands” Autoprod 2011

J’en suis toujours à me demander pourquoi je n’avais pas accroché sur le premier ep de cette formation d’Austin. Les prémices de cet excellent album étaient pourtant déjà présentes. We’ll Go Machete propose une relecture pertinente et acérée du noise rock jouée par Drive Like Jehu ou At the Drive In. Un noise rock très rock’n roll et adepte des changements rythmiques. Le groupe est très proche de The STNNNG et le disque gagne en intensité à chaque écoute. Et ce morceau est tout simplement fabuleux !!! On peut se demander pourquoi Rejuvenation Record n’a pas encore sorti la version vinyle. Alors Greg ????

16 : The Soft Moon : total decay « ep » Captured Tracks 2011

Un glaçant et grinçant du future ep de The Soft Moon, cette formation de San Francisco qui avait allumé l’année dernière un véritable brasier Front Wave de l’autre côté de l’atlantique avec son superbe premier album, qui donnait une relecture pertinente de groupes comme DAF ou Section 25. « Un instant Supercopter » ce soir en mode ténébreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>