PLAYLIST:15/11/2012

Sharpie Crows, Total Victory, Trunks, Aluk Todolo, BNNT, The Janitors, Baader Brains, Sex Church, Metz, Massicot, UV Race, help me with my homework The Evens, The Blue Angel Lounge, Apollo Brown & Guilty Simpson, We Are Van Peebles, Sweater, Fight Amp, The Soft Moon, Rectal Hygienics

01 : Sharpie Crows : communist girl « Nostalgie Kills » Flying Nun 2012

Avec la publication des « Lost Tapes » de Can, cette compilation d’extraits des deux premiers albums de cette formation Néo-Zélandaise par ce mythique label est une des plus belles publication de cette année en matière de ressorties. Sharpie Crows est un groupe véritablement underground, totalement inconnu en europe et ce malgré ses quelques diffusions dans cette émission. Et pourtant, ce groupe est unique avec un son très singulier qui peut évoquer tour à tour, Extra Life, Xiu Xiu, This Heat, Chris Knox, Liars, Crime & The City Solution… Bref on y entend ce qu’on veut mais on écoute pourtant bien Sharpie Crows. Un nouvel album est prévu pour 2013 mais cette compilation est un très bon moyen pour découvrir les fresques ombragées de ce groupe fiévreux porté par un chant incandescent. Un must absolu !!!!

02 : Total Victory : churchbuilder « National Service » Autoprod 2012

Depuis la publication de son premier single en 2011, nous nous sommes enflammés sur la musique de ce quatuor de Manchester et la sortie de leur deuxième album ne fait que renforcer notre enthousiasme pour cette formation encore trop méconnue. On y retrouve l’une de leurs plus belles compositions à ce jour, la poignante « What The Body Wants, The Body Gets » mais le reste du disque est très homogène proposant un indie rock qui renvoie à The Fall, Art Brut, Wedding Present ou The Adverts.. Le groupe sait très bien jouer avec les reliefs, proposant des envolées soniques de toute beauté avant de dessiner les contours de chansons en faux-semblant. La tension et la rage sont latentes et le chanteur de Total Victory possède une de ces voix inimitables qui vous transporte totalement. Sans aucun doute, le meilleur chanteur actuel de la Perfide Albion. Il sait tout faire, scander, hurler, pleurer, sans jamais tomber dans la grandiloquence ou le bavardage. Et comme son groupe est à l’unisson, le résultat est brillant et bluffant. Chose totalement incompréhensible, le groupe n’a toujours pas de label…..A bon entendeur…

03 : Trunks : bees « Split ep w Filiamotsa » Les Disques du Plomb 2012

Superbe objet encore une fois pour Les Disques Du Plomb. Le vinyle est de toute beauté, tout comme la pochette, réalisée par l’illustrateur en chef de Kfuel. Ce troisième épisode des Rosemary K’s Diaries voit donc le rencontre entre Filiamotsa, formation nancéenne et les rennais de Trunks . Nous vous avion déjà diffusé un des extrait de la face Filiamotsa avec le chanteur de Cannibales et Vahinés, GW. Sok. Place ce soir aux Trunks et à ce morceau tout en puissance, sans doute leur titre le plus enlevé à ce jour. Des guitares à la The Ex se lancent dans une cavalcade sonique dont Sonic Youth a eu le secret dans les années 80. Les deux autres inédits sont plus lancinants mais tout aussi fascinants. Superbe…

04 : Aluk Todolo : VI « Occult Rock » Ajna Offensive 2012

Un voyage aux confins du Cascadian Black Metal et du Kraut Rock, voilà ce que nous offre le trio français avec son tout nouveau double album. La section rythmique est tout simplement hallucinante et j’espère que vous avez pu vérifier récemment sur scène la teneur de mes propos. Dans un autre registre musical, la paire basse-batterie me fait penser à certaines sections rythmiques du Magic Band de Beefheart lorsque ces dernières ne faisaient qu’un. Là aussi, la basse et ses splendides lignes mélodiques et rythmiques répondent corps et âmes aux cadences spartiates et répétitives imposées par la batterie, la guitare jouant alors sur les reliefs de cette frénésie rythmique. On peut se perdre et oublier toute notion temporelle dans ce disque monolithique et initiatique mais la basse à chaque fois vous ramènera chez vous. Envoutant..

05 : BNNT : operation diesel british troops have taken afghan heroin factory « st » Qulturap 2012

Probablement l’une des plus belles déflagrations noise de cette année en matière de musique instrumentale. Flying Luttenbachers, Skull Defekts, Laddio Bollocko sont des références pertinentes pour appréhender le canevas sonore de cette formation polonaise mais elle réussit néanmoins  à délimiter son propre champ d’expression. Certes, la musique est exigeante mais la volonté punk de nuire à son prochain prends ici toute sa dimensions sonique..

06 : The Janitors : strap me down « Head Honcho ep » Your Ears Have Been Bad And Need To Be Punished 2012

SebHache : « Psyché rock suédois qui évoque les Black Angels et Spacemen 3. Rien de nouveau sous le soleil d’Austin mais ce titre fait voyager, croyez-moi ».

07 : Baader Brains : the procyon incident « New Era Colony » Clean Plate 2012

SebHache : « RIP Sarah Kirsch »

08 : Sex Church : hidden hand « Somnambulist » Instant Pleasure Records 2012

Deuxième extrait du nouveau maxi de ce groupe canadien qui offre une relecture splendide du swamp rock initié par les Scientists et Birthday Party. Un blues délavé aux armes tenu par une guitare séculaire. Une basse époumonée par un chant malade et une batterie ivre de volutes. Fermez les fenêtres et laissez-vous dériver vers les terres arides de l’hémisphère austral. La très grande classe..

09 : Metz : leave me out « Dirty Shit » Sub Pop 2012

Un petit single pour accompagner la tournée du groupe canadien. Ces deux inédits ont du être enregistré durant les sessions de l’album. On y  retrouve les même défauts du disque, une guitare trop plongée dans la réverb et les points forts : deux titres rock’n roll noisy à souhait. Un ep de bonne tenue en attendant de voir le groupe sur scène en 2013 du côté de St Malo.C’est étonnant comme même deux titres moyens de Metz rendent caduque la discographie de The Men.

10 : Massicot : espace pro « ???? » Autoprod 2012

Je ne connais à ce jour que les trois extraits en écoute sur leur page bandcamp mais je ne saurai trop vous recommander de jeter une oreille sur les compositions de ce quatuor de Genève annonçant un premier album pour le début 2013. Cannibales et Vahinés, Dog Faced Hermans,  Badgwearer, God Is My Copilot, Raincoats sont des références immédiates mais ce groupe possède son propre timbre de folie et je ne serai pas surpris de prendre une très grosse claque avec l’écoute tant attendue de leur album dans son intégralité. Ils jouent dans le sud de la France début 2013, ne les loupez pas !!! Par instant, leur musique m’évoque une autre formation suisse désormais oubliée : Goz Of Kermeur

11 : The UV Race : sophie says « Racism »  In The Red 2012

Lester Brome : « Deuxième titre en deux semaines…Ce groupe australien originaire de Melbourne en est déjà à son troisième album avec à la clé une production de singles des plus impressionnantes. Après 10, j’arrête toujours de compter. Ce nouvel opus les voit abandonner les terres du garage pour se confronter au post punk. Le résultat est brillant, insolent et parfois très pop. Bien plus pertinent que n’importe quel album de The Fall depuis  Fall Heads Roll ».

12 : The Evens : wanted criminals « The Odds » Dischord 2012

SebHache : « Je ne serai objectif sur un disque de Ian Mc Kaye et ce n’est pas aujourd’hui que ça commencer. Voici don le nouvel album du duo formé avec sa compagne Amy Farina. Ce disque aligne les tubes, marquant un retour à des tempo plus rock. Le folk neurasthénique des précédents enregistrements est mis sous le tapis et c’est tant mieux car on peut presque se mettre à danser.. »

13 : The Blue Angel Lounge : melloch halb & halb « ewig » 8 MM Musik 2012

SebHache : «Nouveau maxi ultra classe pour ce groupe allemand qui singularise à chaque nouvelle sortie son champ d’expression. Les références au psyché rock s’estompent peu à peu au profit d’une musique tragiquement belle qui n’est pas sans évoquer le meilleur des Chameleons ou d’And Also The Trees »

14: Apollo Brown & Guilty Simpson : I can do no wrong « Dice Game » Mello Music 2012

Quel bonheur de voir ici ces deux rappeurs de Detroit réunis pour le meilleur. Les ego sont au vestiaire et la réussite est totale. Difficile de distinguer clairement qui fait quoi, l’osmose est totale et même se ce disque ne redéfinit pas le hip hop à la manière d’un Gahedindie, cette relecture des sonorités des années 90 est des plus pertinentes. Le niveau de The Left n’est pas loin et cet album procure un plaisir immense..16 titre et 10 tubes, qui dit mieux cette année ?

15 : We Are Van Peebles : the lie from summer sound « ep » Autoprod 2012

Après une première maquette convaincante, le trio rennais publie son premier single. Cinq nouveaux titres  qui dévoilent toutes les facettes du groupe. Future Of The Left, Papier Tigre, Fugazi sont toujours la matrice de leur noise rock mais on sent le groupe frondeur vis-à-vis de ces illustres aînés et ils ne vont sans doute pas tarder à emprunter des chemins de traverse pour singulariser définitivement leur identité sonore.

16 : Sweater : high 30 « st » Autoprod 2012

Comme ce titre m’obsède, deuxième diffusion !!!! Excellente découverte avec cette jeune formation américaine marquée par Père Ubu, Talking Heads et plus près de nous Polvo ou Unwound. Ce premier mini lp revisite avec un brio une certaine forme d’indie rock. Les mélodies sont entêtantes et l’instrumentation pétillante. En libre téléchargement ici.

17 : Fight Amp : Fly Trap « Birth Control » Transmission Loss 2012

Voici enfin le nouvel album de cette formation du New jersey qui revisite avec brio un noise lourd comme ont pu en délivrer avant eux, Tad ou Fudge Tunnel. Le son est dense, le chant hargneux à souhait et les compositions très « Headbanging ». Après avoir publié l’un des meilleurs singles de cette année en compagnie des Burning Love, le disque confirme leur bonne forme du moment. Seul léger bémol, tous les morceaux sont construits de la même façon, un mini album aurait sans doute eu plus d’impact.

18 : The Soft Moon : San Pedro « A Wrench Viril Lore » Rock Action 2012

SebHache : « Après avoir sorti un des plus mauvais disques de cette année et nous avoir ennuyé au plus haut point sur la scène de l’Antipode, celà fait du bien d’entendre un bon titre de The Soft Moon. Un des meilleurs remix de cet album en hommage au « Hardcore Will Never Die But You Will » de Mogwai. En fait, quand il ne chante pas comme une castra, Luis Vasquez redevient presque fréquentable ».

19 : Rectal Hygienics : bad behaviour « Even The Flies Won’t Touch You » Depravity Records 2012

De la haine à l’état pur…. Depuis l’album de Rapeman et la fin tonitruante des Clockcleaner, je n’avais rien entendu d’aussi haineux et de putride. Le noise rock de ce quatuor de Chicago fait passer Tinsel Teeth et Drunkdriver pour des enfants de chœur. Le son n’est pas très abouti comme les compositions mais cette musique fragile fonctionne pourtant à plein régime. Larsens et riffs assassins donnent le vertige et le chant dévaste ces appels à la débauche. Amateurs de sensations fortes, voici avec le Useless Children le deuxième disque à posséder sans faute cette année.

 

4 commentaires pour “PLAYLIST:15/11/2012
  1. PEF dit :

    Rendez à la Pologne ce qui lui appartient !!
    Ils ne sont pas anglais BNNT mais polonais.

  2. gwenk dit :

    t’as vu où la référence à l’angleterre, retournes écouter Trash Talk et son concerto pour femelles en UT..

  3. PEF dit :

    Ah, merdouille, je me suis trompé en fait !! BNNT sont slovaques !!!! Tu peux corriger à nouveau ??
    1000 excuses…

  4. gwenk dit :

    tu vois des corrections partout.. Il est temps de prendre des vacances!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>