PLAYLIST://17/06/2010

Sudden Death Of Stars, The Whines, Paul Hawkins & The Awkward Silences, Wisdom Teef, Silent Front, Leather, Telecommande, The Austerity Program, Stereo Total, Archie Bronson Outfit, Indian Jewelry,  Stock, Dark Time Sunshine, Pink Turns Blue, Bloody Dead & Sexy, Naked on The Vague, Angil & the HiddenTracks

Podcast

01: Sudden Death of Stars : the ideal is not real “demo” 2010

Terrible morceau des Sudden Death of Stars accompagnés majestueusement d’une cithare comme le soir de leur très bon concert en première partie des sulfureux Feeling Of Love. Il faisait chaud, il faisait beau et merci encore à toutes celles et ceux qui ont fait le déplacement

02 : The Whines : cut meat « Hell to Play » Meds 2010

Excellente surprise avec ce trio de Portland  bercé par les illusions sonores du Jefferson Aiplane et de Loop. Le son est très tendance Lo-Fi mais ce premier album révèle à nos oreilles incrédules une véritable qualité d’écriture. Très bon disque de genre.

03 : Paul Hawkins & The Awkward Silences : seven inches tall “apologies To The Enlightenment” Jesus Factory 2010

L’une des grosses découvertes de Lester Brome. Paul Hawkins en est à son troisième album, il est anglais et propose une rencontre fortuite entre The Flaming Stars, The Fall et Chris Knox. Ce double album est tout simplement splendide, un des grands disques du moment. De l’indie rock aussi bien écrit, c’est une denrée rare à l’heure actuelle. Ce titre est imparable comme la majeure partie du disque.

04 : 12 : Wisdom Teef : beautiful mistakes « st » Radio is Down 2010

La révélation des ces dernières semaines nous vient d’Olympia et vient s’ajouter aux fabuleux Balaclavas et Native Cats dans le peloton de tête des groupes à découvrir de toute urgence. Le chant scandé rappelle assez les intonations de GW Sok, l’ancien leader vocal de The Ex et leur musique se rapproche de la quintessence du post punk. Leur musique est viscérale, rappelant les grandes heures Badgewearer ou de The Fall.

05 : Silent Front : loss « Dead Lake » Rejuvenation 2010

Il leur aura fallu du temps aux Silent Front pour venir à bout de leur premier album. 6 années de tournées incessantes et de changement de batteur et devant l’insistance de leurs fans, le groupe anglais s’est enfin jeté dans l’aventure du long format. Leur noise rock tendance émo n’a rien perdu de sa candeur et de son efficacité. Si les noms de Shotmaker, 30 Motion Picture, Lincoln vous évoquent quelque chose, foncez les yeux fermés, sinon, laissez-vous tenter par une bonne dose de rage adolescente.

06 : Leather : prince of the salon « anchorite ep” Caesar  Cuts 2010

Encore un groupe de Philadelphie à surveiller de très près. Leather nous propose un hardcore noise du meilleur effet, à situer quelque part entre Deadguy et His Hero is Gone.

07 : Telecommande : telecommande « ep » Chipitos 2010

Ce n’est pas tous les jours que l’on écoute une télécommande chanter. Bon je sais, elle est facile. Duo post punk noise, influencé par The Spits et Metal Urbain. Le groupe ne se prend pas trop au sérieux, tant mieux.

08 : The Austerity Program : song 24 « Backsliders and Apostates Will Burn” Hydrahead 2010

4 ans d’attente et quatre uniques nouveaux morceaux au final pour ce duo d’Astoria aux Etats Unis. Le groupe compose lentement mais sûrement. Musicalement, The Austerity Program n’a pas fait évoluer sa formule, ou comment, au travers d’un duo basse guitare appuyé d’une boîte à rythmes faire sonner Rapeman comme du Big Black. Ces inédits sont très percutants et incisifs. Sans aucun doute leur enregistrement le plus percutant à ce jour notamment en raison du chant mieux mis en relief qu’auparavant. Un des tous meilleurs skeuds du moment.

09 : Stereo Total : alaska « Baby Ouh » Dare to Care 2010

Un refrain imparable, des paroles burlesques et une orchestration des plus bancales font de ce morceau de Stereo Total un véritable trésor de kitcherie musicale. L’album est dédié à Jacno qui aurait été probablement satisfait de sa descendance et un poil jaloux de leur talent inestimable.

10 : Archie Bronson Outfit : oola, remix by House of David « Oola Remixes » Domino 2010

L’instant « Supercopter » est dédié ce soir à ce maxi de remix de titres du dernier Archie Bronson Outfit, l’inégal « Coconut ». Les morceaux sont sympathiques mais assez anecdotiques au bout de 2, 3 écoutes.

11 : Indian Jewelry : excessive moonlight « Totaled » We Are Free 2010

Le retour aux affaires de ce groupe Texan nous rappelle au bon souvenir d’une Front Wave, vicieuse, visqueuse ou Suicide croupirait au fond d’un gobelet écarlate sous un lit de volutes anémiées. Ce nouvel album propose une musique poisseuse, lourde de sous entendu et en alerte permanente. « Totaled » n’est pas éloigné du dernier opus des Night Control, reflétant les angoisses électroniques de formations indie en quête d’électricité.

12 : Stock : ogunn « démo » 2010

Une nouvelle formation rennaise formée par Niko Meheut (Chien Vert, StrupX..) et Nicolas Favrel. Cette première maquette révèle une musique improvisée qui puise son influence dans l’avant rock, la chanson  traditionnelle et l’expérimentation en tout genre. Radikal Satan n’est pas très loin et ces premières compositions augurent de bien belles promesses.

13 : Dark Time Sunshine : return of the agenda « Vessel » Fake Four 2010

Onry Ozzborne et le producteur de Portland, Zavala sont de nouveau rentrés en studio pour donner une suite à leur inégal « Believe you  me ». Les incertitudes liées à cet enregistrement sont balayés par cet album, véritable tour de force de hip hop culoté et sans complexe. Le disque pioche ses influences dans la sphère Anticon mais aussi dans l’indie rock et parvient à donner une unité sonore à ce télescopage sans obédience. Brillant.

14 : Pink Turns Blue : storm rider “ep” Srobelight Records 2010

Un titre d’Husker Dü qui donne son nom à une formation Front Wave allemande influencée par les Chameleons,  Echo & The Bunnymen et And Also the Trees. Ce ep est un chouette single de genre mais les Pink Turns Blue peinent encore à trouver leur propre palette musicale.

15 : Bloody Dead & Sexy : solemn times « An Eye on You” Dark Dimensions 2010

En attendant le prévisible décevant album d’Interpol (au vu du titre proposé sur leur myspace “Lights”), vous pouvez sans problème vous laisser tenter par ce groupe gothique allemand qui propose une relecture convaincante des premiers pas de Bahaus et Red Lorry Yello Lowry.

16 : Naked on The Vague : mysterious oven « Heaps of  Nothing » Siltbreeze 2010

Bien plus actuel et pertinent musicalement, ne ratez pas le premier album de ce groupe de Sydney qui distille avec beaucoup d’à propos une Front Wave , garage et Noisy à la fois. On croirait écouter du Beat Happening saturé par Jesus & The Mary Chain. Très très prometteur.

17 : Angil & the HiddenTracks  : kira #2 « The And » We Are Unique Records 2010

C’est bon, notre traditionnel ami d’été vient de se révéler et après Fabio Viscogliosi, Jérémy Jay, The XX ces dernières saison, c’est au tour d’Angil & The Hiddentracks de faire chavirer nos coeurs. Leur deuxième album est splendide, rencontre indécente entre Belle & Sebastian, Ludus et Moose. Les compositions sont redoutables et parfaitement mis en valeur par une pléthore d’invités féminines (Laetitia Sadier, Raymonde Howard, Françoiz Breut..) qui ne dénature en rien l’unité du disque. Le doux amer se transforme en après midi vaguement ensoleillé pour mieux nous rappeler ces instants passé ensemble. « You’re Feeling Sinister » a désormais une suite musicale et nous sommes dans Kérozene trop heureux de vous la faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>