PLAYLIST://18/04/2013

One Lick Less , Two Apes, Plume d’Elan, Black Oak Decline, Bummer, And Also The Trees, Judas Donneger, Buildings, Made In Canada, The New Fabian Society, My Sleeping Doll, The Stevens, Poutre, Dirtdrinker, Ghostface Killah, Papaye, Papier Tigre, Tin Trails

01 : One Lick Less : hk « Spirits Of marine Terrace » Disques Du Plomb/Whosbrain/Vla Records 2013

Tandis que tant de groupe se contentent de suivre les adages swamp ou blues à la lettre, certains avec plus de talent que d’autres, le duo parisien offre un avenir à cette musique mise en lumière naguère par Robert Johnson ou John Lee Hooker. Si leur premier opus offrait déjà quelques ouvertures musicales, ce nouvel album s’impose comme l’un des disques importants de cette année. En effet, One Lick Less  réussit à renouveler la gamme d’accords utilisée par Rowland S Howard ou Jeffrey Lee Pierce en la confrontant aux techniques d’arpèges de David Grubbs ou de Fred Frith. Le résultat est renversant et éblouissant, dépoussiérant en à peine 7 morceaux un des styles musicaux les plus influents de ces dernières années.  En plus, le duo a le don de composer des gimmicks de guitare très accrocheurs qui se décomposent peu à peu avant de reconstruire une harmonie tout aussi entêtante. Une œuvre majeure qui n’a pas fini d’influencer de nombreux musiciens dans les années à venir !!!!

02 : Two Apes : border song « démo » 2013

Très bonne surprise avec ce nouveau trio parisien formé autour de Laurence Wasser. Musicalement, le groupe oscille entre le post punk des premiers The Ex et la folie de God Is My Co Pilot. Le saxo et les percussions me rappellent même les Lucrate Milk. En tout cas, Two Apes révèle une personnalité musicale affirmée avec cette première maquette et il me tarde déjà d’en écouter plus. A suivre de très très près.

03 : Plume d’Elan : truffe « Inédits » Autoprod 2013

Terrible titre entre Don Caballero et le premier album d’Electric Electric. Ce groupe basé entre Cherbourg et Octeville ne se prend pas souvent la tête, délivrant un math rock instrumental assez jubilatoire. Néanmoins, quand il ressert son écriture, on sent poindre un sacré potentiel musical.

04 : Black Oak Decline : an old fashioned case of resentment « Démo » Darkside Productions 2013

Un extrait du futur album de cette formation canadienne originaire d’Ottawa. Le groupe oscille entre hardcore à la Coalesce et noise rock façon The Catalyst, American Heritage. Gros son, très bon riff de guitare, vivement l’album.

05 : Bummer : sports « Young Ben Franklin ep » Autoprod 2013

Attention, révélation avec le deuxième ep de ce groupe originaire de Kansas City. Certes, ils ne révolutionnent pas le noise rock car ce trois titres peut tout aussi bien évoquer Hawks que Fudge Tunnel, voire un Tad passé à la moulinette de Rapeman. Mais le son est incisif et les compositions sévèrement accrocheuses. Un single à posséder de toute urgence.

06 : And Also The Trees : slow pulse boy « Virus Meadow » Reflex 1986

07 : And Also The Trees : the floating man « Hunter Not The Hunted » And Also 2012

Allez deux morceaux pour illustrer la venue de ce groupe mythique le 23 Avril au Jardin Moderne. Le concert fut superbe, merci à toutes celles et ceux qui sont venues, à Mermonte et The Enchanted Wood. Vous pouvez lire chez nos amis d’Alter1fo un très bon report de la soirée. Désolé pour les personnes qui n’ont pu rentrer dans la salle. Un seul regret, ils n’avaient pas eu le temps à Rennes de jouer « Slow Pulse Boy » mais j’ai eu la chance de les revoir à Nantes au Ferrailleur et ce soir là ils avaient terminé leur set avec cette fabuleuse chanson et j’en ai encore des frissons.

08 : Judas Donneger : estropié « Des Millions qui y sont encore » Label Brique/Gabu Records 2013

C’était le 19 Avril à La Bascule et Judas Donneger y a distillé un concert Front Wave saisissant et dissonant, divisant néanmoins un public plus restreint que lors d’And Also. En première partie Télédétente 666 ont dévoilé tout leur potentiel mélodique. La preuve en vidéo ici.

09 : Buildings : cutting off your good hand « split ep w Made In Canada » The Exit Music Recording Company 2013.

Et de deux split single consécutifs  pour le groupe de Minneapolis. En effet, avec celui sorti en compagnie des Hawks, voici un tout nouveau morceau et autant le dire tout de suite, cette chanson est sans aucun doute l’une de leurs meilleures compositions à ce jour. Le son est énorme, le riff de basse vénéneux et les parties de guitare entêtantes. Le chant est hyper accrocheur et le refrain post punk est tout simplement ultra classieux. Un must aboslu !!!!

10 : Made In Canada : the water cure « split ep w Buildings » The Exit Music Recording Company 2013.

Très bonne découverte avec ce trio parisien influencé par Scul Hazzard, Hammerhead, Rapeman. Le groupe fait forte impression avec un titre à fleur de peau qui est à la limite d’exploser en plein vol, retenu de justesse par des arpèges intrigants. Vivement la suite et quel disque !!!

11 : The New Fabian Society : homily « Ciclothymia ep » Electric Company 2013

Nouvel ep pour ce duo basé à Glasgow qui oscille entre post punk et rock psychédélique. Ce morceau est un clin d’œil appuyé au titre « Atmosphère » de Joy Division et malgré la parenté musicale troublante aux premières écoutes, le charme opère et le final tout en guitares hurlantes est à tomber. On espère un album avant la fin de l’année.

12 : My Sleeping Doll : silver tongue « Exhale ep » Autoprod 2013

Un véritable instant d’éternité ce morceau. Il y a presque un an, je découvrais l’univers musical de My Sleeping Doll en compagnie de Mermonte et de Lisabö sur la scène du Jardin Moderne. Sa première maquette avait été assez souvent diffusée dans l’émission par la suite. Ce premier véritable ep, enregistré avec l’aide de Loïg Nguyen (We Only Said) confirme tout le talent de cette chanteuse guitariste. Le spectre sonore s’est élargi et si les influences initiales (Björk, Stina Nordenstam, The Cure..) sont toujours présentes, elles s’estompent au profit d’une écriture mélodique personnelle et singulière. La mélancolie est inhérente à ces cinq chansons tour à tour troublantes, émouvantes et oh combien attachantes. Un  disque sur le fil, tourmenté par des vents contraires, déchiré par des orages électriques et des pluies d’arpèges avec en ligne de mire un chant totalement désarmant auquel il est impossible de résister au fil des écoutes. Les arrangements sont superbes, mettant en lumière toute la subtilité de ces nouvelles compositions. Un romantisme noir dont je ne me lasse pas. Shannon Wright, Laetitia Shérif, Chelsea Wolfe, attention, la relève est là et bien là !!!!

13 : The Stevens : turpin falls  « Rough End Of The Stick » Vacant Valley 2013

Un excellent titre indie pop pour ce groupe australien influencé par The Clean, The Go-Betweens ou les Pastels. Un son lo-fi, un couplet entêtant et un refrain qui se reprend à tue tête. Génial !!! Ce morceau est extrait d’une excellente compilation réalisée par le label australien qui monte qui monte, Vacant Valley.

14 : Poutre : broke « Escalade » Boom Boom Rikordz/Les Disques du Hangar 221 2009

Une petite vieillerie fort sympathique, disponible désormais sur Bandcamp. On attend toujours la suite avec impatience tant leur noise rock nous avait emballé à l’époque et ce titre a très bien vieilli.

15 : Dirtdrinker : napalm meth « st » Black Lake 2013

Un extrait du nouveau méfait de ce duo anglais guitare batterie. Point de math rock ici mais un rock noise lourd, sludge, gluant et très efficace. Part Chimp n’est pas très loin, Fudge Tunnel non plus et c’est très bien comme ça. Le disque sort en juin, on aura le temps d’en reparler.

16 : Ghostface Killah : the center of attraction « Twelve Reasons To Die » Soul Temple Records 2013

On avait un peu peur Lester Brome et moi que les trois précédents extraits de ce disque diffusés dans cette émission soient les seuls valables de cet album produit par le petit prodige de la soul, Adrien Younge. Il n’en n’est rien et ce disque est bel et bien la tuerie tant attendue, oscillant entre les premiers Portishead et le hip hop classieux de Def Jam des années 80. Superbe flow, des samples à tomber et une production chatoyante. Enorme !!!!!!

17 : Papaye : la maturité « Tennis » Kythibong 2013

Deuxième album pour ce trio fasciné par les cavalcades noise rock et les arpèges math rock. La formule n’a pas vraiment évolué depuis leur dernière sortie et si le disque est fort agréable à écouter, j’aurais apprécié certaines prises de risques pour monter au filet car j’ai bien peur d’oublier rapidement ce jeu stéréotypé pour me concentrer sur des rencontres peut-être moins techniques mais avec plus de personnalité.

18 : Papier Tigre : the difficult age « Personal Belongings » Africantape/Sickroom 2013

On reste à Nantes mais on change de niveau et de dimension avec le dernier single en date de l’excellent power trio. Deux terribles compositions qui auraient eu tout leur place sur le dernier album du groupe « Recreation ». Papier Tigre est actuellement en état de grâce tant mélodiquement que rythmiquement et ce single en est la preuve indéniable. Ils sont passés du statut de groupe sympathique et influençable à celui de référence incontournable en à peine trois albums. Chapeau bas.

19 : Tin Trails : long long shadows « Three Tats and Half an Acting Class » Autoprod 2013

Superbe titre extrait du premier album de cette formation hexagonale influencée par Swell, Kings Of Convenience ou Low. Les mélodies sont à tomber et le contraste entre la force de ce titre et la platitude du dernier Junip est renversante. Car tout comme le groupe de José Gonzalès, Tin Trails partage un gôut pour un folk électrique rêveur et mélancolique mais le groupe est plus d’une fois touché par la grâce mélodiquement sur ce premier opus. La production est superbe et ce disque risque fort de s’attirer très vite les louanges de la galaxie indie. Merci Thierry pour la découverte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>