PLAYLIST://19/01/2012

Young Offenders, Royal Headache , Bogong in Action, Lee Renaldo, Owun, Démontré, Blacklisters, Musicsova, Sheik Anorak, Kangding Ray, Funk Police, Mahria, Dramamine, Tonnerre Mecanique, SKYWLKER & BLACK NOISE, Dirty Three, Vum, Judas Donneger, True Radical Miracle, Surplus 1980

« Deuxième démarque et présentation de la nouvelle collection »

01 :Young Offenders : kids on fire “Sister Series ep” Razorcake Records 2011

Très bon morceau de pop punk garage. Le groupe nous vient d’Austin et si vous appréciez les Hex Dispensers (dont ils reprennent un morceau), les Dead Boys, vous risquez très vite de siffloter cet admirable petit refrain…

02 : Royal Headache : never again« st » RIP Society/XVIII Records 2011

Vraiment le disque du moment en ce début d’année maussade. A l’écoute du premier album de ce trio originaire de Melbourne, on peut songer aux Undertones, Replacements, voire aux premiers Lemonheads. Foncez tête baissée car cet album est une merveille du genre. Les mélodies sont terribles, chaque refrain se fredonne instantanément et quand en plus, le chanteur prend quelques intonations à la Jeffrey Lee Pierce, impossible de ne pas résister. Enorme !! Et attention l’excellent label XVIII Records s’apprête à sortir le premier album des trublions Assassins 88.

03 : Bogong in Action : fuckin change “split ep w Don Vito” Whosbrain Records…..2012

J’avoue n’avoir jamais entendu parler de ce groupe italien auparavant. Ils ont déjà sorti un mini album cette année ainsi qu’un CDR Live. Musicalement, le groupe a sans doute beaucoup écouté certaines formations du label Skin Graft, Arab On Radar en tête. Ce très bon split single représente une porte d’entrée idéale pour apprécier pleinement leurs décharges électriques.

04 : Lee Renaldo : off the wall « Between The Times & The Tides” Matador 2012

SebHache : « Et non malgré la promo de jeunes blogueurs, ce titre n’est pas un extrait du premier album solo de Lee Renaldo. Durant toute sa participation à Sonic Youth, il a multiplié les sorties discographiques sous son propre nom. La surprise vient de l’orchestration du morceau, très simple, sans aucune recherche sonore. On ne s’attendait pas à entendre Lee Renaldo dans un registre proche de REM ou des Feelies

05 : Owun : slow « Le fantome de Gustav » Autoprod 2012

Un retour improbable et étonnant. Owun est une formation originaire de Grenoble qui a commencé à sortir des disques dans les années 90, influencés pas le noise rock, le post rock et le rock progressif. Je n’étais pas un grand admirateur de ces disques et je crois me rappeler d’avoir sévèrement descendu un de leurs disques en particulier. Rien de bien glorieux mais comme je ne me relis jamais et que je n’apporte pas d’importance particulière à un seul disque dans la carrière d’un groupe, c’est donc sans aucune appréhension que j’ai écouté ce nouvel album. Owun s’est reformé en 2007. Un nouveau guitariste les a rejoints et on sent de manière assez incroyable tout le travail accompli durant ces 5 années. Autant le dire maintenant, « Le Fantome de Gustav » nous a littéralement bluffés. A chaque écoute, je découvre de nouvelles sonorités. La trame sonore de ce voyage initiatique vous conduira vers des terres abordées naguères par Godspeed, Sonic Youth, Tortoise, Can et Neu et pourtant, l’impression de découvrir de nouveaux horizons deviendra de plus en plus forte au fur et à mesure du cheminement musical. On sent que le groupe n’est pas resté étranger à ce qui a été publié ces dernières années : Liars, Neptune. L’un des disques les plus foisonnant et de ce fait des plus impressionnant de ce début d’année.

06 : Demontré : reigning « ep » Desire Records 2011

Ce groupe anglais Front Wave alterne le meilleur et le pire à chaque single. Bonne pioche cette fois-ci avec cette ode électrique aux arabesques dessinées dans les années 80 par le label 4AD. Un petit côté Catherine Wheel (groupe anglais responsable de chouettes maxi shoegaze mais incapable de composer un bon album) dans ce titre qui n’est pas pour me déplaire

07 : Blacklisters : tritfuck “Tritfuck” Brew Records 2012

Nous vous avons vanté les mérites de ce groupe anglais, originaire de Leeds, l’année passée en vous présentant ces premiers enregistrements. Voici un extrait de leur premier album qui devrait voir le jour en février. Si tous les autres titres sont à la hauteur de ce morceau, Hawks et consorts auront du souci à se faire car leur noise rock à la Big’N, Jesus Lizard risque fort de les faire passer pour des seconds couteaux.

08 : Musicsova : malika « Bangkok Bangkok » Autoprod 2011

Un autre extrait du premier maxi de ce jeune groupe rennais influencé par Sloy, Girls Vs Boys et que l’on a pu voir en concert le vendredi 20 janvier à La Bascule en compagnie du

09 : Sheik Anorak : straight “Day 01” Autoprod 2010

Dont voici un titre du dernier album en date enregistré sous le seul nom de Sheik Anorak. On y retrouvait un spectre sonore à la limite du post rock, de la pop et du rock expérimental. Le Sheik nous a littéralement emballés ce soir là avec une prestation très pop et très touchante mélodiquement.

10 : Kangding Ray : Mojave “Or” Raster Noton 2011

Troisième album pour David Letellier, un français émigré à Berlin. Si vous voulez en savoir un peu plus, je vous conseille la chronique parue sur l’incontournable webzine : Heavy Mental. Musicalement, Alva Noto et son lot d’influences balisent son terrain d’expérimentation. On a entendu cent fois toutes ces sonorités électroniques mais il faut reconnaitre à Kangding Ray un réel talent de compositeur. Le gros problème dans ces temps de vaches maigres est le prix de son album en vinyle tout comme d’ailleurs toutes les productions Raster Noton, beaucoup trop élevé. 30 euros pour un album, fuck off (et oui, nous ne recevons pas de disques promo ou la plupart du temps après les avoir chroniqué ou acheté). Même si le disque est très réussi, son seul achat réduit le budget mensuel à une peau de chagrin. Musique de luxe, vive internet.

11 : Funk Police : horsefag “Hot We Are Funky, We Play” Avant Records 2011

Cet album risque fort de faire parler de lui dans les semaines et mois à venir. La tripe alliance de l’Est vient de frapper une nouvelle fois très très fort. Dans ce groupe, on retrouve le chanteur guitariste des Feeling of Love (le nom du groupe est d’ailleurs tiré d’une de leurs chansons), un Scorpion Violente et un Dust Breeders. Si John Peel était encore de ce monde, il en aurait fait son disque de la semaine, du mois, voire de l’année car il était extrêmement sensible à ce style de musique, à savoir un post punk funky, dissonant et inventif. Ça tombe bien nous aussi. Difficile de ne pas songer aux travaux du Pop Group, voire A Certain Ratio ou plus près de nous, le tout premier album de !!!, celui sur GSL (toujours à ce jour le meilleur disque funk de ce nouveau millénaire). Funk Police ne renouvelle en rien cette Front Wave lascive et dansante mais il le fait à merveille. Les parties de guitare sont terriblement efficaces, tout comme les gimmicks rythmiques. Make Up est aussi de la partie et ce « Hot We Are Funky, We Play03 » se positionne d’emblée comme l’un des disques incontournables de cette nouvelle année !!!!!! Et sur Rennes, vous pouvez le dénicher chez Blind Spot pour la modique somme de 15 euros.

12 : Mahria : justification of an old man « K7 » Autoprod 2011

Ah l’apanage de la jeunesse!!. Ce groupe d’Edmonton est en train de se constituer une horde de fans prête à en découdre pour vanter les mérites de leur groupe préféré, comme en leur temps, Catharsis ou Yage. Leur musique est d’ailleurs un étonnant mélange de hardcore punk et d’émo, le tout mastérisé à la sauce Deadguy. Le son de cette K7 est monstrueux et je comprends tout à fait l’enthousiasme actuel autour de ce groupe. Après deux trois tournées chaotiques et frénétiques dans des squatts ou bar concerts, le groupe préférant certainement jouer dans le public que sur scène, les membres de Mahria seront fatigués de déployer une telle énergie et certains aspireront à reprendre leurs études…..Pour l’instant, il faut profiter pleinement de cette sève de jouvence et si Mahria passe près de chez vous, ne les loupez sous aucun prétexte.

13 : Dramamine : wrong attempt « Green Horse » This Charming Man 2011

Deuxième véritable album pour ce groupe allemand originaire de Munich. Les influences sont assez évidentes, Sonic Youth, Swerdriver, Dinosaur JR mais le groupe réussit à tirer son épingle du jeu grâce à de bons gimmicks mélodiques et une belle production. Un disque qui donne envie de se replonger dans sa discothèque à la recherche de maxi oubliés des formations susnommées.

14 : Tonnerre Mecanique : afroblast “demo” Autopord 2011

Attention, révélation !!. Ce trio de Marseille risque fort d’affoler les compteurs dans la sphère du noise rock en 2012. Les deux titres postés sur leur page bandcamp préfigurent la sortie conjointe d’un single et d’un split single avec le groupe Volx. This Heat, Rapeman, Distorted Pony se télescopent sans vergogne dans une sphère instrumentale qui n’est pas sans évoquer les mythiques Swob. Quand j’ai écouté ce morceau, j’ai tout de suite été sensible à leur musique en ressentant l’impression d’avoir écouté les premiers pas d’un groupe au potentiel énorme. A suivre de très très près……..

15 : SKYWLKER & BLACK NOISE : that’ s feeling « exexmilitary ep » Autoprod 2011

SebHache : « Les deux producteurs de Detroit (officiant déjà pour ce hipster de Danny Brown et d’autres Pitchforkeries à la Odd Future )  prennent au mot Death Grips et remixent l’excellent premier album des seconds en proposant une version moins noisedanstaface mais louchant vers l’AntIcon des débuts….. Leur EP est téléchargeable ici »

16 : Dirty Three : rising below « Toward The Low Sun » Drag City 2012

SebHache : « Sept ans déjà que Warren Ellis, Jim White et Mick Turner ne s’étaient pas réunis pour enregistrer la suite de l’excellent « Cinder ». A l’écoute de cet extrait, pas de bouleversement musical à attendre mais le juste retour d’un ami cher et toujours ces rêveries désertiques du plus bel écrin ».

17 : Vum : echo mountain « Night Sun » Secret Lodge Recordings  2011

Ce duo composé par Jennifer Pearl (Lost Kids, Lion Fever) et Christopher Badger (Grand Elegance) vient de publier un très intéressant premier album. A l’heure ou Nick Cave nous déçoit un plus chaque année, ou les Kills sont devenu sans intérêt et que Woven Hand s’enfonce dans la complaisance, cet album tombe à merveille. Nous découvrons un swamp psychédélique, désertique, parsemé d’éclairs électriques et électroniques. Ces plages dépouillées intriguent et finissent par  véritablement attirer notre attention vers leurs méandres saturés. Un disque assez unique dans son genre et qui hante ma platine de jours en jours. Qui a parlé de la rencontre entre Rykarda Parasol et  Martin Rev ????

18 : Judas Donneger : pronographie et coca cola « démo » Autoprod 2011

Excellente maquette publiée par ce nouveau groupe d’Amiens dans lequel on retrouve un membre d’Hallux Valgus. Taxi Girl, Wordsound, AH Kraken, Plastobeton, irriguent de manière intermittente leur Front Wave salace et sournoise. Un flow désabusé plombe avec ironie des séquences post indus du meilleur effet.

19 : True Radical Miracle : air of a plank walker « Termites » Iron Lung 2012

Ah Melbourne et son vivier de groups noise rock et swamp. Parfois ces deux courants musicaux convergent vers une seule et même source : l’excellence. True Radical Miracle est un combo formé en 2005, responsable d’un album et d’un maxi nourri aux Beast Of Bourbons, Birthday Party, références presque classique pour un groupe australien mais on y décèle également une noirceur crasse à la Swans, Pussy Galore. Le chanteur possède un timbre « charmeur » à la Frankie Stubbs, une voix d’outre tombe baignée dans une flasque d’alcool à 90. Les guitares saignent sur des rythmiques syncopées et leur univers oppressant se fait de plus en plus familier. A découvrir de toute urgence !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

20 : Surplus 1980 : excellent girl « Relapse in Response » Dephine Knormal Music 2011

Ce groupe américain formé autour du percussionniste Moe ! Staiano, pour l’instant relativement underground ne devrait plus le rester très longtemps après ce passage radio. En effet, leur musique s’inspire de formations comme Fire Engine, Dog Faced Hermans, The EX, The Fall. Plus près de nous l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp possède quelques accointances avec cette redoutable formation. Ils n’hésitent pas à s’inspirer également de groupes indé anglais, reprenant ici les Bogshed, présents sur la mythique C86. Cet album est une véritable merveille de post punk tribal. A écouter au plus vite ……..

3 commentaires pour “PLAYLIST://19/01/2012
  1. thierry dit :

    Staiano avait sorti un disque chez Amanita et Dephine Knormal Music et il joue dans les sleepytime gorilla museum.
    vraiment très très bon Surplus 1980
    c’est vraiment super !!!

  2. elcyano dit :

    OR de kangding ray n’est pas sorti en vynil, on ne peut donc pas le trouver à 30 euros…
    Le CD est par contre disponible à 16,40euros, frais de port inclus, sur le magasin en ligne de raster-noton : https://shop.raster-noton.net/?release=or

  3. gwenk dit :

    j’en étais resté au Alva Noto et aux dernières productions vinyles de Raster Noton

    J’ai encore parlé trop vite, désolé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>