PLAYLIST://20/01/2011

Michel Cloup, Object, Lisabö, Chin Yi, Joe4, Accordion Crimes, Gablé, Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp, Hoquets, The Missing Season, Beat Mark, Japanese Women, Ex-Civilians, Retox, The Sun Glasses, Trümmelschlager , Kellies

01 : Michel Cloup : le cercle parfait “ep” Autoprod  2010

L’ancien leader de Lucie Vacarme (sans oublier Diabologum, Experience et Binary Audio Misfit) signe ici un magnifique morceau sous son nom propre. Une mélancolie chronique envahit l’espace jadis occupé par Slint, Swell et Low.

02 : Object : bright lies, dark tales “On The Edge of the Void” Str8line Records 2010

Difficile de ne pas songer aux américains de Neptune ou aux Skull Defekts à l’écoute de ce petit bijou de noise tribale. Object en est à son deuxième album et continue d’emprunter les chemins parcourus naguère par les Deity Guns, Hems, AC Temple, L’Enfance Rouge, puisant son identité d’emprunts au Post Punk  et à la No Wave pour développer un son singulier et tout de suite identifiable. Nous étions complètement passés à côté du précédent album. Et oui, ça peut encore nous arriver. Par contre celui-ci, nous n’avons pas fini d’en parler et de le diffuser, encore et encore

03 : Lisabö : gure hitzak « Txinaurriak, Mikel Laboari ikasitako kantuak » Bidehuts 2011

Quelques nouvelles de Lisabö, le secret noise le mieux gardé de la dernière décennie. Ils ont trouvé un nouveau bassiste et envisagent de sortir un nouvel album cette année. En attendant, on peut trouver un inédit de très haute tenue sur une double compilation en hommage à Mikel Laboa, un chanteur du pays basque. On retrouve avec un plaisir non feint cette noise froide et dense, irriguée par les Deity Guns, Distorted Pony, Big Black. Terrible, vivement l’album.

04 : Chin Yy : boa bu « Nisis Acomsais » Autoprod 2011

On reste de l’autre côté des Pyrénées avec cet des ambiances à la Suicide. Cette influence est parfaitement digérée et l’on découvre avec plaisir un univers passablement délabré et intriguant. La bande son idéale d’une soirée Front Wave en squat de nuit.

05 : Joe4 : pop is “Enola Gay” Autoprod 2010

Excellente surprise avec ce groupe Croate qui marche allègrement sur les pas de formations comme Enablers, Big’N, Shorty. Joe4 va à l’essentiel et sans chercher l’originalité à tout prix et  réussi à être efficace grâce de bonnes compositions, une chouette production (à rendre jaloux les ChooChooShoeShoot)et une voix au dessus de la moyenne. Très bel échange musical Croatie-Chicago. Je conseillerai vivement à Africantape de jeter une oreille sur ce premier ep.

06 : Accordion Crimes : academy “split ep w Lion Sized” Cash Cow Records 2010

Quel titre de noise rock!!!! Imaginons que Table reprenne du service aux côtés de Shellac et vous aurez une idée assez précise de la qualité de ce morceau. Pour une première fois, on en redemande et on va suivre cette formation américaine de très très près. Tout comme Bob Weston qui a masterisé ce titre.

07 : Gablé : cyanure « Cut Horse Cut » Loaf 2010

Le troisième album de Gablé continue d’osciller entre les Violent Femmes, Beck et Soviet France. Cette relecture singulière du catalogue K Record fait mouche une nouvelle fois et on ne se lasse pas de ces collages sonores aussi entêtants qu’absurdes.

08 : Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp : elephants  ‘the thing that everything else is about’ Red Wig 2010

Ce groupe suisse emmené par Vincent Bertholet (Spaceheads) propose un mélange de musiques afro-pop-punk-expérimental-jazz. On y retrouve l’ancien batteur des Dog Faced Hermans et cet album qui balance entre afro beat et post punk s’écoute avec plaisir.

09 : Hoquets : couque de dinant “ep” Vives Eaux 2010

Lorsque le Ton Mité, poète musical de l’absurde se met au hip hop on pouvait s’attendre au pire mais force est de constater que ce repositionnement musical est tout simplement excellent. A l’instar des premiers Beck ou de Soul Coughing, l’ami Mc Loud nous offre un hip hop bricolé et haut en couleur. Ce titre est un putain de tube que l’on apas fini de vous rediffuser

10 :The Missing Season : i swear « e p » My little Cab Record 2011

Cette formation rennaise versée dans le folk rock pastoral et mélancolique nous livre ici son nouveau single en prémisse d’un album à paraître tout prochainement. L’univers intimiste de départ s’est ouvert aux sonorités de Midlake et de Smog. Ces nouvelles chansons sont assez enthousiasmantes et se fredonnent très rapidement. Vivement l’album !!!!

11 : Beat Mark : breezing « Howls of Joy » Final taxi Records 2010

Il était plus que temps de diffuser cet album sorti l’été dernier dans une indifférence relative. Ce groupe composé de membres d’Adam Kesher, A Fight For Love, This Is Pop et Yussuf Jerusalem a réussi le tour de force de conjuguer l’héritage sixties de Gainsbourg et Polnareff aux sonorités actuelles du revival shoegazing. Pop sucrée par excellence, on s’abandonne volontiers à ces refrains imparables. Un album qui n’a vraiment rien à envier aux premiers efforts des Crystal Stilts et de The Pains of Being Pure at Heart.

12 : Japanese Women : vulgar tongues “k7” Autoprod  2010

Prenez le son de Big Black et l’amateurisme des premiers Pussy Galore et vous obtiendrez un cocktail musical explosif, assez proche de celui offert par ce quatuor américain. Cette première k7 est jubilatoire à souhait et me donne envie de ressortir mes bons vieux disque de Meathooks.

13 : Ex-Civilians : pigeonhole “Excuses” Autoprod 2010

Ce groupe de Manchester réussit le tour de force en six pistes endiablées de ressusciter  Mc Lusky et Hot Snakes sans souffrir une seule seconde de cette comparaison. On peut aussi songer au tout premier Sicbay à l’écoute de ce premier mini album férocement accrocheur. A découvrir sans tarder.

14 : Retox : Rusty Sherrif’s Badge “ep” 3 one G 2010

Ce groupe mené par Gabe Serbian (the locust, holy molar, head wound city, rats eyes), Michael Crain (festival of dead deer) et Justin Pearson (the locust, all leather, some girls, swing kids…) propose en libre téléchargement son premier ep. Musicalement, Retox s’inscrit dans la droite lignée Swing Kids, Holy Molar, Locust. Du pur San Diego Style.

15 : The Sun Glasses : chut brittny “Bad Happy” Trans Ruin 2010

Ce groupe d’Atlanta nous offre une lecture plus actuelle de la musique défendue par Retox. On y retrouve donc un fond de punk hardcore délavé au noise rock. A défaut d’être original, ce premier album laisse apparaître de belles promesses d’évolution avec ses clins d’œil aux Stnnng.

16 Trümmelschlager : I grew a moustache « I Guru» Another Record 2011

Superbe découverte de Lester Brome à qui d’ailleurs je cède la parole : « Dans la famille Trümmel, on connaissait déjà Odran et son folk pop un peu psyché. Voilà qu’arrive maintenant le frère, Johann, qui mélange les genres avec finesse et humour. Hip-hop, jazz, électro, rock, folk et j’en passe sont ici assemblés et le résultat est plutôt très réussi. Il y a du Beck chez ce Trümmel là. Son projet se nomme Trümmelschlager, l’album est baptisé « Guru » et est sorti sur l’excellent label Another Record.

17 : Kellies : prince in blue “st” Crang Records” 2010

L’instant « Supercopter » in love ce soir avec ce groupe argentin qui lorgne sur les plates bandes de formations comme ESG ou Bush Tetras. Les influences sont indéniables mais l’amateurisme affiché emporte notre adhésion après deux trois écoutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>