PLAYLIST://21/07/2011

Et oui changement de générique, merci pour The Fall et son « Touch Sensitive » et devant l’indifférence générale envers Paul Hawkins on a décidé de faire bouger les choses et d’utiliser désormais le fabuleux : « The Day the Music Stop », extrait de son inoubliable double album sorti en 2010 sur Jezus Factory : « Apologies to the Enlightenment ».

Paul Hawkins & Thee Akward Silences, Xiu Xiu, Turrks, Sissters, Haz-Lo, Comet Gain, WW Lowman, Ash Borer, Whores, Religious knives, Ela Orleans, Rubble, The Method, Brain F#, Blowhole, Battle House, Baxter Dury

01 : Paul Hawkins & Thee Akward Silences : Johnny “The Wrong Life ep”Audio Anti Hero 2011

Paul Hawkins est le plus grand songwriter actuel et le secret le mieux gardé de notre époque. Nous avons bien essayé d’attirer l’attention sur son précédent chef d’œuvre : « Apologies to the enlightenment » mais personne en France et ailleurs n’a pris le soin (au niveau presse et webzine) d’écouter attentivement ce digne héritier de Chris Knox, Elvis Costello, Mark E Smith. Ce nouvel ep ne baisse pas la garde révélant une vision bien personnelle de la musique de western. Pour tout dire, il y a depuis deux ans deux catégories de lecteurs de nos playlists : celles et ceux qui connaissent Paul Hawkins et les autres. A ces derniers, on a presque envie de leur dire d’arrêter de nous lire, mais bon il n’est jamais trop tard pour découvrir Paul Hawkins & Thee Akward Silences

02 : Paul Hawkins & Thee Akward Silences : music is my enemy “We are Not The Other People” Jezus Factory 2008

On a enfin mis la main sur leur premier album. Il était temps, la production est moins enlevée que sur ces derniers enregistrements mais on y découvre un Paul Hawkins  influencé par le premier Dexys Midnight Runners et le Madness de « The Rise & The Fall ». Un rock anglais, classieux et mélancolique, nourri de Northern Soul. A l’image de ce titre, le disque comporte plusieurs trésors de pop rock enfiévrée. Et dire que personne ou presque (nous les premiers) n’a écouté cet album à a sortie. Shame on Us

O3 : Xiu Xiu : Daphny “ep” Polyvinyl 2011

Un nouvel ep de Xiu Xiu avec une reprise anecdotique du « Onyl Girl in The World » de Rihanna. Sinon rien de bien nouveau sous le soleil mais cet inédit annonçant un nouvel album est de haute volée. Front Wave sentimentale. A noter que ce ep est dédié à l’une des amies du groupe, violée sans ménagement par un flic.

04 : Turrks : coal bin “Bisebee” beko 2011

Bipolar Bear, le projet de Paul Knee, le boss du label Kill Shaman avait mis un terme ses activités l’année dernière. Ses musiciens ont décidé de continuer l’aventure sous la bannière Turrks. Ce nouveau projet est plus orienté Front Wave que Bipolar Bear. Le niveau d’écriture est pour l’instant un ton en dessous mais ce premier mini album est néanmoins assez prometteur pour guetter avec impatience la suite de leurs enregistrements.

05 : Sissters : cool cat alliance « There’s a party in my Mouth but you’re not invited » Coraille 2011

Si vous appréciez l’univers syncopé de This Heat, Liars, Ex Models, vous risquez bien de tomber sous le charme de ce groupe allemand auteur d’un très bon premier album. Dissonance, polyrythmie et scansion se livrent une joute sonore sans merci. Un peu répétitif à la longue mais pour un premier album, le résultat est assez bluffant.

06 : Haz-Lo : kinetic energy “In Case I Don’t It” Mello Music 2011

Du hip hop de saison, à savoir un album agréable à écouter en cette période estivale, légèrement et soul et funky sur les bords.

07 : Comet Gain : The Weekend Dreams “Howl of the Lonely Crowd” Fortuna Pop  2011

Depuis 1993, ce groupe écossais trousse régulièrement les jupons de la sphère indie pop sans jamais accéder au titre de mètre étalon. Et pourtant ce nouvel opus mérite plus d’attention que le dernier effort des Belle & Sebastian. Produit en partie par Edwyn Collins, le disque offre une relecture pertinente des Orange Juice et des Pastels sans oublier un petit clin d’œil aux américains de Built To Spill. L’album est varié dans l’écriture comme dans le tempo et gagne en pertinence à chaque réécoute.

08 : WW Lowman : stout leroy « Kumquat May » Atavistic 2011

Bill Lowman est un musicien de Chicago qui a accompagné de nombreuses formations comme L’Altra, Smog, Bobby Conn… Cet extrait de son deuxième album est somptueux et nous donne envie d’en écouter plus. Splendide plage baignée par une brise à la Eric Dolphy et les alyzés de The Sea and Cake. Petit clin d’œil à Noiserus pour avoir mis l’accent sur ce titre

09 : Ash Borer : rest you are the lightning “st” Psychic Violence 2011

Premier album pour cette formation américaine versée dans le Black Metal. TOrchid et Godspeed parrainent également cette mise en abyme de la violence. Sensations garanties

10 : Whores : tell me something scientific “ruiner ep” Autoprod 2011

Ce combo américain propose une relecture saignante et vivifiante de groupes comme Karp, Tad et Fudge Tunnel. Sludge et Noise sont ici mis à nu pour notre plus grand bonheur. Un terrible premier single qui donne envie de tout envoyer valser et de le faire en lurchant. Le son est énorme et cette formation d’Atlanta n’a pas fini de squatter la platine

11 : Religious knives : the message “Smokescreen” Sacred Bones 2011

Deuxième album pour ces anciens Double Lepoards. Pyschédélisme et Kraut Rock sont au rendez-vous mais ce groupe possède ce petit quelque chose en plus qui le distingue des nombreuses formations du genre pour attiser nos envies d’ailleurs. Trippant au premier comme au second degré.

12 : Ela Orleans : neverend “split lp w Dirty Beaches” la Station Radar-Ateliers Ciseaux 2011

Le morceau de la semaine. Ode funeste à la mélancolie. Bessie Smith transpose une polka en mode Phil Spector. Enorme !!!!

13 : Rubble : it’s easy “Farewell Drugs” Latino Burger Veil 2011

Encore un groupe américain féru des productions du label Trance Syndicate et des enregistrements des Butthole Surfers. Une musique hallucinée et débridée qui aime le non sens et les contre feux. Prometteur

14 : The Method : The Gatekeeper and I “Dissidents and Dancers” See Monkey Do Monkey 2011

Un groupe anglais très influencé par les Kinks et les Small Faces. Le chant rappelle celui d’Alex Turner. Seb Hache nous prédit un revival Mod. Un de plus me dire-vous!!!

15 : Brain F# : symptom set “So Dim » Grave Mistake 2011

Chouette nouveau single pour cette formation américaine punk garage. On n’est pas très éloigné du dernier Pygmy Shrews. Direct dans ta face

16 : Blowhole : experiment number one “ep” Cooler King 2011

Quelle bonne surprise de voir ces anciens Sperm Wails, auteur d’un terrible single en 1986 et réédité par SS record récemment, revenir après 23 ans d’absence sur le devant de la scène. Le son est moins rugueux mais leur mélange de post punk et de noise est toujours d’actualité et beaucoup plus pertinent que bon nombres de productions de la Perfide Albion ces derniers temps (n’est-ce pas Art Brut !!)

17 : Battle House : you must belt it « Some Sleep » Autorpod 2011

Troisième diffusion pour l’un de nos disques du moment. Ce groupe de Boston évoque pas mal de formations mais sonne pourtant comme du Battle House. Il se joue des étiquettes à la manière d’un 31 Knots. Si June of 44, Enablers, Liars et Slint servent de canevas musical,  la couleur de l’album est tout à fait singulière et particulièrement captivante. A découvrir sans aucune modération

18 : Baxter Dury : Leak at The Disco“Happy Soup” Regal Recordings 2011

Un autre nouvel extrait du troisième album de Baxter Dury. Nous aimons toujours autant ces deux premier bijoux de pop rock intimiste : « Len Parrot’s Memorial Lift » et « Floor Show ». Ce titre, entre Television Personnalities et The Fall nous renvoie vers nos totems préférés : Fabio Viscogliosi et Paul Hawkins. Superbe et vivement l’album, putain !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>