PLAYLIST://23/06/2011

Your Children is Beautiful , One Lick Less, Peter Kernel, No Anchor, Vitas Guerulaïtis , Battle House, Throat, Rough Rope, The Spits, The New Highway Hymnal, Otto, Per Purpose, Tidal Arms, Case Studies, Porch, Freudoids, Screaming maldini, Future Islands

01 : Your Children is Beautiful : lightning bug « démo » Autoprod 2011

Un début d’émission en douceur avec ce jeune groupe américain qui n’est pas sans me rappeler les grandes heures de Swell. De l’indie pop indolente et langoureuse à souhait. Pinback n’est pas très loin non plus. Ils devraient sortir un album cette année. En attendant, ils essayent de toucher un plus large public comme l’atteste cette vidéo.

02 : One Lick Less : jail unite love «  & We Could be Quiet » Autroprod 2011

Il est parfois judicieux de ne pas diffuser tout de suite les albums que l’on reçoit. Si j’avais passé ce premier opus de One Lick Less la semaine ou j’ai reçu le disque en main propre via le batteur le soir de Big’n à Paris, j’aurais sans aucun doute dit un peu de mal de ce « & We Could Be Quiet ». Les premières écoutes m’avaient laissé un arrière-goût désagréable. Malgré les pressions de exercées  par ce même batteur (qui officie également dans Xnoybis) pour s’assurer une diffusion radio, je bottais en touche à chaque mail. Et puis arrive le jour où cet album illumine une journée comme une autre. One Lick Less est un duo guitare-batterie qui oscille entre un math rock à la Storm & Stress, Cheval De Frise et un swamp rock proche des 16 Horsepower, Good Damn. Ce disque avait tout pour me plaire. Pourtant il était resté muet deux mois durant. Et la réponse m’est apparue ces derniers jours. J’attendais un chant swamp, un chant venu d’un esclavage pas si lointain. Car malgré la présence de mélopées à la Robert Wyatt, le disque est principalement instrumental. Et je n’étais pas près pour écouter des variations de swamp rock en mode instrumental. Je continue d’ailleurs à penser que la présence d’un chant erratique emmènerait le duo vers le sublime mais ce n’est pas leur propos et il faut l’accepter. Si un jour vous rêviez d’entendre Gorge Trio reprendre le Gun Club, c’est désormais chose faite avec One Lick Less. Ce disque est superbe et va m’accompagner pendant longtemps. Il a, en plus, le mérite énorme de sortir le swamp rock de ses dogmes pour lui proposer de nouveaux versets.  Chapeau bas

03 : Peter Kernel : anthem of hearts « ep » Africantape 2011

Un titre indie rock irrésistible qui rappelle les premières heures  de Blonde Redhead ou d’Unwound. Le final est véritablement tubesque avec ses chœurs à l’unisson. Peter Kernel est un trio suisse qui va sortir son deuxième album à l’automne. On l’attend de pied ferme.

04 : No Anchor : the end « Real pain Supernova » Grindcore Karaoke 2011

No Anchor est un groupe australien qui en est à son deuxième véritable album (et deux maxi). Musicalement, on songe à différents groupes des années 90 : Tad, Mudhoney, Godheadsilo, Fudge Tunnel. Un savant mélange de grunge et de sludge. Le son est d’ailleurs très proche des enregistrements de ces différentes formations. No Anchor évite le pastiche grâce à un engagement total et une certaine candeur mélodique. L’album comporte néanmoins quelques longueurs.

05 : Vitas Guerulaïtis : chomeuse go on « st » Cheap Satanism Recod 2011

Ce trio basé sur Bruxelles propose une atypique à la croisée du post punk, de l’indie rock et du noise rock. J’ai plus d’une fois pensé aux premiers Deerhoof et à certains titres de Gablé. Le groupe a choisi l’entre deux pour délimiter son propre terrain de jeu et préparer ainsi des montées au filet imparables. Etonnant et détonnant. A noter que Vitas Guerulaïtis se produira à la Bascule le samedi 2 Juillet.

06 : Battle House : speechwriter « Some Sleep » Autoprod 2011

On reste dans la même teneur musicale avec cette formation de Boston qui vient de sortir son tout premier album à notre connaissance. Ce groupe évoque pas mal de formations mais sonne pourtant comme du Battle House. Il se joue des étiquettes à la manière d’un 31 Knots. Si June of 44, Enablers, Ride et Slint servent de canevas musical,  la couleur de l’album est tout à fait singulière et particulièrement captivante. A découvrir sans aucune modération

07 : Throat : poulpisser « Licked Fur » Made In Kansas-Verdura… 2011

Avec ce combo finlandais, le terrain est peut-être connu d’avance à savoir un noise rock tendu entre Big’n, Unsane et Fudge Tunnel. Mais la partie était loin d’être gagnée car il est difficile désormais d’évoluer dans ce registre musical sans éviter la redondance. La production dense et un bon sens du gimmick donnent du relief à ce premier maxi. Prometteur.

08 :  Rough Rope : repeating « demos and Wizards » Autoproduction 2011

Ce combo américain originaire de Chattanooga a lui aussi décidé d’exprimer sa colère au travers d’un noise rock colérique et frondeur. Ce morceau possède l’un des meilleurs riffs de guitare de la saison. Les noms de Grids, Pord, Glazed Baby viennent instantanément à l’esprit et dire que Rough Rope n’en est qu’à ses débuts. Une véritable déflagration noise du plus bel effet.

09 : The Spits : 2018 « Kill The Cool » In The Red-Thrifstore 2011

Les diablotins de The Spits sont actuellement en tournée Us avec les TV Ghost (belle affiche d’ailleurs) et viennent de sortir pour l’occasion une compilation de démos et de singles difficiles à trouver. On se plonge avec joie dans ces savoureuses archives, histoire d’apprécier pleinement ce croisement des Ramones et de Devo.

10 : The New Highway Hymnal : hey kid « ep » Autoprod 2011

Ce jeune groupe américain, influencé par les Spacemen 3, le Velvet et les Mary Chain avait sort l’année dernière un premier ep assez moyen. Ce morceau qui annonce leur premier album est quant à lui touché par la grâce. Un tube rock’n roll après lequel court un groupe comme Crocodiles (malgré ses qualités). Un simple riff à la Cramps, une production très « Sidewalking » et le tour est joué. Terrible morceau.

11 : Otto : too many dancers  “ep” Autoproduction 2011

Le concert du vendredi 1er juillet arrive à grand pas et on cache de plus en plus difficilement notre impatience quant à la première venue sur Rennes de cette formation originaire de Toulouse qui tutoie Birthday Party et les premiers Bad Seeds sans baisser les yeux, rien que ça. Comme Clockcleaner, Otto oscille entre swamp et noise rock, le danger est latent et les poussées de fièvre incandescentes. On ne pouvait pas rêver mieux pour finir la saison!

12 : Per Purpose : right to green « Heil Progress » Bedroom Suck 2011

Per Purpose est un trio australien fondé par des membres de Killing Floor et de Loomer. Ces deux formations n’étaient pas connues pour leur dextérité musicale et Per Purpose en rajoute une couche dans l’amateurisme avéré et assumé. Musicalement, le groupe doit beaucoup au premier album de The Fall :  Live at The Witch Trials. Front Wave Lo Fi qui ne devrait pas retenir notre attention tant les influences sont patentes mais pourtant le charme opère.  Ah cette candeur australe !!!!

13 : Tidal Arms : driftwood « The Sun Exploding » Autoprod 2011

J’ai découvert ce groupe américain grâce à l’excellent webzine Noisefloor. Tidal Arms est un trio New Yorkais qui sort juste son premier album et qui n’est pas sans rappeler l’univers musical de Ventura. Comme le groupe suisse, Tidal Arms oscille entre un noise rock à la Hammerhead et l’indie rock de Chokebore-Engine Down. Le disque est superbement produit et les compositions font feu de tout bois à l’image de ce magnifique morceau qui me renvoie illico presto aux meilleurs moments de Pedro The Lion

14 : Case Studies : the eagle or the serpent “ The World is Just a Shape to Fill the Night Out ” Sacred Bones 2011

Jesse Lordz, le leader des Duchess and The Duke va sortir prochainement son premier album solo sous le nom de Case Studies. Il sera publié par l’inévitable Sacred Bones et quelque chose nous dit que ce “The World Is Just a Shape to Fill the Night” risque fort d’être une oeuvre maitresse dans sa carrière comme ont pu l’être en leur temps “The Lioness” pour Jason Molina ou “I See a Darkness” pour Will Oldham. Ce morceau propose une magnifique relecture de Leonard Cohen et on ne lasse pas de ces choeurs  sibyllins.

15 : Porch : givin up « Givin Up » Autoprod 2011

La grosse découverte de ces 15 derniers jours. Ce groupe totalement inconnu de nos services a commencé sa carrière il y a 20 ans déjà avec à la clé un premier  album en 1994. Porch nous vient d’Oakland  et propose un noise rock teinté de blues du plus bel effet. Une voix androgyne accompagne des harmonies décharnées  et saturées. Porch livre avec grâce une certaine vision de la musique, partagée dans les années 90 par des formations de looser : Lovelife, Jackonuts, Jaks. Ce blues urbain et lancinant me transperce l’âme et je ne saurai trop vous recommander l’écoute prolongée de ces nouveaux morceaux

16 : Freudoids : bombs « démo » Autoproduction 2011

Etonnant combo de noise foutraque et déjantée. Freudoids nous vient d’Auckland en Nouvelle Zélande et lorgne de manière tendancieuse vers les attributs des Butthole Surfers et des Pain Teens.  Les Brainbombs et Clockcleaner frappent à la porte de ces divagations dissonantes. Ces titres sont issus à priori d’un album enregistré en 2010 qu’ils distillent au compte goûte désormais sur Bandcamp.

17 : Screaming maldini : silver mountain « Secret Sounds » Hiphiphip 2011

Ça y est, il est enfin sorti sur Hiphiphip, le premier ep de ce groupe de Sheffield, découvert par Alcopop et qui marrie avec un talent insolent The Style Council, Prefab Sprout et Pulp. Deux inédits et deux titres phares des précédents ep sont au menu de ce single au superbe packaging qui inclue cd et vinyle en même temps. L’album sort en décembre et risque de faire des ravages dans le monde impitoyable de l’indie pop.

18 : Future Island : before the bridge « ep » Thrill Jockey 2011

Un extrait du nouvel ep des Future Islands afin d’illustrer notre « Instant Supercopter ». On y retrouve tout ce qui faisait le charme du premier album, une voix proche de Richard Butler et de Tom Waits, des arrangements synthétiques réussis. Des morceaux qui n’ont l’air de rien et qui s’immiscent peu à peu dans votre inconscient. Mais c’est quoi déjà cet air-là ?? Ah oui Future Islands

Un commentaire pour “PLAYLIST://23/06/2011
  1. Thierry dit :

    Vitas Guerulaïtis, Throat et Rough Rope mon tiercé :) trop bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>