PLAYLIST:24/03/2011

Bill Callahan, Wolves at the Door, Jeremy Jay, The Gift, Vaz, Big’n, Ken Mode , Gablé, K-Holes, Prosperi Buri, Total Victory, Drunken Sufis, Flechette, Chelsea Wolfe, Medication, Leather, Harco, Horrid Red, We Are enfant Terrible , Otto

01 : Bill Callahan :  baby’s breath  “Apocalypse” Drag City 2011

Le retour du grand échalas mélancolique. Ce nouvel album est dans la droite de son prédécesseur, le somptueux « Sometimes I Wish We Were an Eagle ». Ligne claire, arrangements épurés et une voix grave, illuminant un folk rock austère et passionnant. Seul léger bémol, une certaine uniformité dans la construction harmonique des chansons.

02 : Wolves at the Door : your expense “st” Shock records  2011

Un premier ep des plus prometteurs pour ce trio australien qui évoque un Mazzy Star reprenant les Mary Chain. Ou l’inverse !! Nonobstant, le charme opère et on se laisse volontiers ensorceler par ces mélopées lancinantes.

3 : Jeremy Jay : out on the highway “Dream Diary” K Record 2011

Il faut bien admettre que le précédent effort de Jeremy Jay, le bien nommé « Splash » ne nous avait pas laissé un grand souvenir malgré notre attachement à son univers musical. Ce nouvel album aurait du sortir conjointement  à son prédécesseur mais de nombreuses péripéties ont retardé sa mise en place. Jeremy Jay nous offre cette fois de très bonnes chansons entre Felt et les Modern Lovers. Point de révolution à l’horizon mais un réel plaisir de retrouver notre ami de l’été en bonne santé.

04 : The Gift : corpse reviver “Mostly in Sickness” Amor Y Lucho 2011

Voici un groupe de Washington DC influencé par le son Amphetamine Reptile. On songe bien volontiers aux Janitor Joe et autres Hammerhead. Le chant féminin est virulent à souhait et beaucoup plus évocateur que celui de la bécasse des Made out Babies. Un bon premier album de citation et non de référence.

05 : Vaz : The 2nd “Chartreuse Bull” Autoprod 2011

Alors que je croyais le groupe mort et enterré suite au retour onéreux d’Hammerhead et à la non distribution de son troisième album, l’inégal « Pink Confetti », leur label de l’époque Narnack Record n’ayant jamais publié cet opus, Vaz renait de ces cendres. En attendant une sortie K7, ils offrent ce disque en libre écoute et on retrouve avec grand plaisir Jeff Mooridian et Paul Erickson en  très très bonne forme. Les nouveaux morceaux sont inspirés, bien produits, de véritables brûlots noise punk rock. Hammerhead n’est jamais très loin mais Vaz aurait eu tort de ne pas nous faire profiter de leurs derniers efforts.

06 : Big’n : long pig “Spare the Horse” Africantape 2011

Vaz, Hammerhead, le nouveau Big’n. On est vraiment en plein revival. Suis-je en 1991 ou en 2011 ? On vous l’annonçait au début du mois. Big’n a repris du service avec un nouveau maxi. La très bonne nouvelle avec cette reformation est que le groupe a su retrouver l’essence même de sa genèse. Le chant est à la hauteur de la basse, la rythmique se crispe et la guitare dessine des figures électrisées. Du pur Chicago Sound et ce titre fait partie de leurs tous meilleurs morceaux composés à ce jour. Pour rappel, Big’n sera en France, le 28 avril à Rennes, le 29 à paris et le 30 à Lyon.

07 : Ken Mode : book of muscle « Venerable » Profond Lore 2011

Deuxième album pour ce trio canadien qui offre une belle relecture de« Post Hardcore ». Un genre musical souvent assimilé au « Hardcore Chaotique », deux termes en vogue il y a déjà 10 ans. En gros Ken Mode joue habilement sur la corde raide entre noise rock débridé et hardcore métal. La production est dense et les morceaux explosent votre platine sans coup férir. Les références à Botch et Breach sont toujours présentes mais elles ne perturbent point l’écoute de cet album tellurique.

08 : Gablé : samba de la Muerte « Cut Horse Cut » Loaf 2011

Un extrait du dernier très bon album de Gablé, l’un des maîtres actuels en matière de pop Lo-Fi pour illustrer sa carte blanche le samedi 26 mars à L’antipode. Une soirée dont ils ont assuré la programmation avec la venue du singe Blanc, de Marvin, du Gregaldur, de Cheveu et de Pneu. Ces derniers ont d’ailleurs assuré une prestation assez grandiose.

09 :  K-Holes : meat men « st » Hozac Records

Lester Brome : « K-Holes sont jeunes, américains et sortent leur premier album sur le label Hozac Records. Un mélange de shoegaze puissant, de larsens et de garage. Il est chaudement recommandé d’écouter dans son intégralité cet album et surtout de monter le son, non pas pour les voisins mais pour votre confort! »

10 : Prosperi Buri : biggest mistake “ep” In My Bed 2011

Nouvelle sortie pour le label In my Bed après le très bon ep de Formica. Prosperi Buri est l’une des moitiés des Dirty Cousins’ GroiXplosion, qui ont revisité l’histoire du rock n roll sur les 4 volumes de l’Anthologie radicale, provisoire et bricolée du rock n roll. Ce trois titres oscille entre les Modern Lovers, Sebadoh et Halo Benders. La bande son fantasmée d’un indie rock américain nourri au Velvet. La production sensible et un tant soi peu désuète sied à merveille à ces compositions Lo-Fi bigrement entêtantes, à l’image de ce morceau, le tube indie pop du moment avec son refrain imparable.

11 : Total Victory : 1700-1703 “The Pyramid of Privilege” Autoprod 2011

Deuxième diffusion d’affilée pour le second single de cette formation anglaise inspirée par the Jam, les Buzzcocks et Wire. Superbe morceau pop punk, la grande classe. On se replonge avec délice dans les atmosphères proches des premiers efforts d’Art Brut et Maximo Park.

12 : Drunken Sufis : dick land “No we can’t” Autoprod 2010

Un groupe à surveiller de près, auteur l’année dernière d’un album Front Wave ou Arab on Radar croise le fer avec A Frames avant de reprendre les Ex-Models. Noise rock épileptique et humour dévastateur. A suivre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

13 : Flechette : muted crown “ep” Autoprod 2011

Premier single pour ce combo américain oscillant entre Drive Like Jehu et Hot Snakes. Le chant sur ce morceau s’éloigne du registre de Rick Froberg , à l’inverse du titre diffusé la semaine dernière. Dix milles fois plus intéressant que le dernier Obits. Qu’on se le dise !!!

14 : Chelsea Wolfe : bounce house “The Grime And The Glow” – Humanist records 2011

Dark folk, folk gothique, peu importe l’étiquette, l’ivresse est au rendez vous. Moins chiant que Zola Jesus et un ton au dessus de LA Vampire. A déguster de préférence en début de soirée ;

15 : Medication : when ‘im gone « Judgment Day ep » Sacred Bones 2011

Après un premier album assez réussi, voici le nouvel ep du projet de Mike Hyde. On y retrouve son folk rock dépouillé et mélancolique. Rencontre insolite entre Roy Orbison, Jay Reatard et Wreckless Eric. Sublime morceau.

16 : Leather : No Motivation “Sterile ep” Jade Tree 2011

C’est avec plaisir que l’on retrouve ce trio américain, nourri par le punk hardcore et le noise rock. Ces nouveaux titres m’évoquent un Rorsasch remis au goût du jour. Peu de fioriture et direct à l’essentiel.

17 : Harco : mother of a rapist “st” Autoprod 2011

On reste dans le même style musical quoiqu’un poil plus noise avec cette formation de Baltimore qui tente de donner sa propre interprétation d’un rock’n roll vicelard et insidieux mis en relief dans le passé par Glazed Baby, Slug et Shorty. Le tout est encore un peu jeune au niveau de la production mais l’intention de faire mal est quant à elle bien présente.

17 :  Horrid Red : pink flowers “ep” Soft Abuse 2011

Un premier ep Front Wave du collier avec ce groupe mené par des dissidents des Teenage Panzerkorps. Si ces derniers s’attaquent aux fondements même de la No Wave, Horrid Red s’évertue à pervertir l’école New Wave anglaise (New Order, Felt…). Le résultat de cette vision décadente est assez réussi pour le signaler.

18 : We Are enfant Terrible : filthy Love “Explicit Pictures” Last Gang Record 2011

L’instant “Supercopter” revient une nouvelle fois au premier album de ce trio lillois qui surpasse les quelques morceaux sortis auparavant. D’ailleurs j’ai été très surpris en écoutant ces nouveaux titres car les précédents donnaient dans l’Electroclash sans grand intérêt. Le groupe a repositionné sa musique et cet album aurait pu figurer en bonne place dans le catalogue DCR. Nappes électroniques, guitares en mode Factory, rythmique syncopée et vois suave emportent tout sur son passage. Le lien entre les Happy Mondays et DFA est sous vos yeux et il est quasi impossible de ne pas résister à ces morceaux ivres du Dancefloor. Terrible !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

19 : Otto : jail « démo » Autoprod 2011

On termine cette session avec notre gros coup de cœur du moment. Comme Clockcleaner, Otto oscille entre swamp et noise rock, le danger est latent et les poussées de fièvre incandescentes. J’ai ressenti en entendant ces morceaux, les mêmes sensations que lors de nos prises de contact avec Kim Phuc, Clockcleaner, Grids ces dernières années.  Ce titre renvoie aux accès de poudre des Sixteen Horsepower. La très grande classe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Un commentaire pour “PLAYLIST:24/03/2011
  1. inmybed dit :

    on ne saurait mieux dire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>