PLAYLIST://29/08/2013

Low, Drahtmensch, Hokei, GDP, Throth, Hoax, Chelsea Wolfe, Angil & The Fucking Hiddentracks, Sharpie Crows, The Silver Saint, Thighs, Lleroy, Jail Solidarity, Fell To Low, Holograms, Vice Device, Pants & Tie, Underground Youth, Old Mate

01 : Low : Africa « AV Club Video Series » Kranky 2013

Qu’est ce qu’ils sont cons ces mormons !!!! Low adore faire des reprises et a choisi de vous faire chier en vous remettant en tête cet horrible titre de la variété Us des années 80. Ils voulaient sans doute nous punir de ne pas partager leurs convictions religieuses. Je ne leur dit pas merci tant cette merde de cover a pu me rester en tête. J’espère qu’il en sera de même pour vous.

02 : Drahtmensch : made out of glue « As Everything Slows Down » Have You Said Midi 2013

Premier mini album pour ce jeune groupe allemand. Ils puisent leurs influences dans le slowcore des années 90 avec Slint et Rodan mais ils réussissent à ne pas sombrer dans la pâle copie par un son plus personnel et parfois assez proche d’Enablers. Le groupe alterne accalmies en arpèges et décharges électriques avec talent. Le son est ample et chaleureux. Une très belle surprise.

03 : Hokei : zodiak « Don’t Go » LADO ABC/MA8 2013

Premier album à ma connaissance pour cette formation Polonaise influencée par Shellac, June Of 44 et Trans AM. Une musique très Touch & Go si je peux me permettre. Malgré le poids de ces références, Hokei parvient à trouver son chemin au travers de synthés à la Mogwai et de très chouettes compositions. La production dense et luxuriante met bien en relief leurs allers-retours entre Noise et Post Rock.

04 :  GDP : the art of blowing glass vs the act of breaking it « Holla » Run For Cover 2013

Nouvel album pour ce rappeur de Boston. Hip Hop basique et minimaliste à souhait. Mais GDP sait composer de véritables petites merveilles mélancoliques sans jamais tomber dans la mièvrerie. Très bonne utilisation des samples et un flow désenchanté du meilleur effet.

05 : Throth : N.Aphasia « Tearce » Autoprod 2013

Première sortie pour cette formation de Bristol qui mélange avec brio, Noise Rock, Doom, Sludge et Shoegazing. Un peu à la manière de Jesu mais le son est beaucoup plus noise. Quand le chant est hurlé, le duo anglais-américain Pink City est très proche musicalement. Lorsqu’il est parlé, je pense au phrasé de Jim Reid des Mary Chain. Rien de très original mais la puissance du son et la qualité des titres rend ce disque très attachant.

06 : Hoax : Los Angeles « St » Autoprod 2013

SebHache : « Premier véritable album pour ce groupe américain du Massachussetts formé pas des membres d’Aerosols et de SQRM. Un noise rock hardcore à tendance sludge. Le son est pourri, c’est voulu et ça leur va très bien. Moche sale et méchant !!! ».

07 : Chelsea Wolfe : they’ll clap when you’re gone « Pain Is Beauty » Sargent House 2013

SebHache : « Grosse déception avec ce nouvel opus. Chelsea Wolfe verse dans la variété gothique. Il n’y a pas beaucoup de titres à sauver de ce naufrage. L’auto-complaisance et l’auto-suffisance sont de sortie. Ecoutez ma plainte, je suis tellement triste… Chelsea Wolfe a pris le melon et est devenue ridicule sur la majeure partie de cet album ».

08 : Angil & The Fucking Hiddentracks : i need an enemy  « ep » We Are Unique Record 2013

Changement de patronyme pour Angil & The Hiddentracks. Angil est tellement content de sa formation actuelle qu’il a décidé de rajouter le terme flatteur « Fucking » au nom du groupe. A noter que ce single est leur première sortie en vinyle. Musicalement ils continuent de creuser leur sillon pop rock, influencé par Broadcast, Yo La Tengo ou Pavement. Cuivres et instruments à vents sont toujours de la partie et ce quatre titres est tout simplement imparable dans le genre. Ce titre est un véritable tube, entêtant, un brin mélancolique et très émouvant. Cette chanson est des plus touchantes et la mélodie se sifflote instantanément, ce qui est la marque des grands morceaux pop. Un des single de l’année tous styles confondus.

09 : Sharpie Crows : bully 4 U « 12 Omeros » Flying Nun 2013

Comme une envie de vous diffuser ce disque dans son intégralité car ce qui frappe d’entrée avec le troisième opus du groupe néo-zélandais basé à Auckland, c’est la richesse harmonique et la qualité des arrangements. La formule basique à la basse, guitare-basse-batterie-chant s’enrichie de samples plus judicieux les uns que les autres. D’un creuset post punk nourri par des influences aussi diverses que les Stranglers, Bowie, INXS, PIL et Birthday Party, Sharpie Crows arrive à proposer quelque chose de nouveau qui ne doit rien à personne. La qualité d’écriture est ahurissante, le groupe réussissant à composer des morceaux tout simplement incroyables et variés tout en mélancolie létale. Car en dehors de ce son de guitare caverneux, qu’ont en commun le funky « Thank You Ladies For The Spread », le Krauteux « Bully 4 You », le noisy « Piccolo Pete » ou le poppy « Roasting A Swan », pas grand-chose si ce n’est la classe mélodique !!!!!!. Cet album est immense réussissant à faire un pont entre sonorités mainstream et underground. A cette heure, c’est le disque qui m’a le plus impressionné depuis…….. Seul bémol, pour l’instant Flying Nun ne propose pas encore de sortie vinyle et pourtant c’est leur meilleur disque depuis……le groupe ajuste assemblé un CDR que vous pouvez commander ici.  Et pour finir, je pense qu’on peut devenir aussi accro à Sharpie Crows qu’à Joy Division et ça fait du bien, ne serait-ce que d’avoir une idée aussi stupide.

10 : The Silver Saint : Monk E Fun « ep » Autoprod 2013

Alors attention!!!! Ce groupe de Dallas vient de trouver quelque chose et de proposer une musique assez inédite à ce jour. The Silver Saint s’inspire de formations No Wave pour son utilisation des guitares dissonantes (DNA, MARS..), voire de Battles au niveau rythmique mais ils ont réussi à y intégrer des élements clubbing sans tomber dans le n’importe quoi. Ce morceau ne propose pas une version remixée des premiers Sonic Youth par LCD Soundsytem mais ces deux aspects s’intègrent complètement sur cette même plage. A mon sens, cette cohabitation apporte un sacré bol d’air frais et devrait influencer de nombreuses formations par la suite. Un premier ep fondateur et qui risque vite de devenir culte.

11 : Thighs : tunnelr « St » Not Unlike Records 2013

Deuxième album pour ce groupe canadien bien influencé par les Wipers, Suicide et les Cramps. Plusieurs titres m’ont fait penser à Cheveu. Le son est sale, leur mélange de noise, de garage et d’électro minimale n’est pas des plus novateurs mais ils tirent leur épingle du jeu par un chant à tendance soul qui tire véritablement leurs compositions vers la lumière.

12 : Lleroy : tignola « Soma » 2013

5 ans après avoir publié son premier album, le trio italien originaire de Bologne revient sur le devant de la scène. Le son s’est durcit, notamment en raison d’un gros de travail de production. Le groupe oscille entre math et noise rock. Les influences sont évidentes (Don Cabalerro, Death Above From 1969..) mais le groupe réussit à composer de sacrés bons morceaux. Le tout va à fond et n’est pas sans rappeler les grandes heures du premier opus d’American Heritage. Tout est dans le rouge et on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer le temps de ces neuf brûlots de rage sonique.

13 : Jail Solidarity : cries & hues « St » Autoprod 2013

L’une des grosses découvertes du moment !!!! Le groupe nous vient de Washington et propose un noise rock tendu autant inspiré par des groupes comme Dazzling Killmen, Playing Enemy que Live Skull ou les premiers Sonic Youth. Ce single impressionne par la puissance du son. Les guitares déchirent véritablement l’espace et le résultat est vraiment saisissant. Ce trio alterne chant masculin et féminin et lorsque ce dernier prend le micro, à l’image du titre diffusé ce soir, il n’a rien à envier à celui de Lydia Lunch ou de Courtney Love période « Pretty On The Inside ». Le potentiel est immense même si les titres se ressemblent encore un peu trop… Il est inconcevable qu’aucun label à ce jour ne leur aie encore proposé une sortie vinyle. Même si cette formation ne ressemble en rien à Distorted Pony, j’ai ressenti la même impression que lors de ma première écoute de « Punishment Room ». Allez savoir pourquoi !!Attention, il va falloir compter avec Jail Solidarity.

14 : Fell To Low : proto « Half A Boy’s Life » Photobooth  2013

SebHache : « Quatrième single pour ce groupe de Santa Barbara assez influencé par des groupes noise comme Drive Like Jehu, Fiddlehead.. Une rythmique tendue, des guitares en libre circulation et un chant passionné donnent le tempo de ces deux titres hautement énergiques ».

15 : Holograms : rush « Forever » Captured Tracks 2013

SebHache : « Deuxième album sympa sans plus pour ce groupe suédois toujours autant influencé par le Post Punk anglais. Le son est moins abrasif que sur le premier. A écouter sur le dancefloor après une bonne cinquantaine de bières !! ».

16 : Vice Device : featured desire « Split ep w Void Vision » Autoprod 2013

Nouveau split ep pour ce groupe américain Front wave de Portland. Ce titre est très efficace, pas très éloigné des défunts Vanishing et autres Phantom Limbs. Bien plus pertinent et efficace en tout cas que le premier album des Whore Paint.

17 : Pants & Tie : 7×7 « Women’s Complaints » Not Unlike Records 2013

Terrible titre pour ce groupe canadien originaire de Toronto. On croirait écouter une version K Record des premiers enregistrements du LCD Soundsystem avec Arrington De Dyioniso’s au chant. Post Punk, funky et discoïde super bien ficelé. Ce morceau est une véritable tuerie du dancefloor. Le reste du disque est plus ou moins réussi, le groupe perdant un peu son fil directeur sur la longueur de l’album.

18 : Underground Youth : rodion « The Perfect Enemy For God » Fuzz Club Record 2013

Deuxième album pour ce groupe anglais originaire de Manchester. Comme sur le précédent, Underground Youth se promène entre rock psyché, new wave et shoegazing, possédant un solide songwriting, évoquant les Black Angels reprenant les Chameleons avec le son de Lush. Bien que nostalgique et tourné vers le passé, le disque s’écoute plutôt bien et possède trois, quatre très bonnes compositions.

19 : Old Mate : i think of you « ep » Major Crimes 2013

Super ballade swamp. Old Mate est le projet solo de l’australien Pat Telfer du groupe Bitch Prefect’s. Un saxo déchirant du plus bel effet accompagne cette ballade nocturne. Le son Lo-Fi donne un côté ultra touchant à cette suite d’accords mélancoliques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>