PLAYLIST://30/06/2011

Wilco, The Forks, Tidal Arms, Grooms, The Night Beats, Battle House, Mala In Se, The Walk On By, Otto, Fairy Tales in Yoghourt, Chumps, Today Is The Day, Zoey Van Goey, Freudoids, Baxter Dury, Helpless Dreamer, Crisco Thunder, Ted Leo, HTRK, Pygmy Shrews, Case Studies

01 : Wilco : i might « ep » BBPM 2011

Le retour de Wilco avec ce single, annonciateur d’un nouvel album dont la sortie est prévue fin septembre. Un inédit de haute volée, qui voit la bande Jeff Tweedy délivrer une merveille d’indie rock que n’aurait pas renié Pavement ou Sebadoh. L’autre titre est une habile reprise de Nick Lowe.

02 : The Forks : 3 “st” Maximum Douglas 2011

Lors d’une réunion Kfuel pour préparer la saison de concerts, j’avais tout simplement jeté par la fenêtre ce premier album après avoir pérorer sur l’indélicatesse de leur texte de présentation. Mon aimable voisin me l’avait rendu le lendemain matin en émettant quelques réserves quant au déroulement sonore de la soirée. Deux chroniques (ici et ) plus tard et le disque prenait la poussière dans la pile des exemplaires promo non désirés. J’ai néanmoins rejeté une oreille sur l’album avant de le condamner définitivement et j’ai été assez agréablement surpris. The Forks est un duo instrumental guitare-batterie basé en Mayenne qui apprécie beaucoup certaines formations de Chicago : Shellac, Shipping News tout comme les deux premiers albums d’Explosions in The Sky. La rythmique manque encore de fluidité mais leurs arabesques sonores sont assez réussies pour le souligner. Une formation en devenir et qui ne méritait en aucun cas les chroniques assassines dont elle a été victime.

03 : Tidal Arms : past prosperity « The Sun Exploding » Autoprod 2011

J’ai découvert ce groupe américain grâce à l’excellent webzine Noisefloor. Tidal Arms est un trio New Yorkais qui sort juste son premier album et qui n’est pas sans rappeler l’univers musical de Ventura. Comme le groupe suisse, Tidal Arms oscille entre un noise rock à la Hammerhead et l’indie rock de Chokebore-Engine Down. Le disque est superbement produit et les compositions renvoient par moment aux atmosphères de Pedro The Lion.

04 : Grooms : imagining the bodies “Prom”  Karine Records 2011

Grooms est une formation originaire de New York qui avait sortie en 2009 sur Death By Audio un superbe premier album : « Rejoicer ». On y retrouvait toute la candeur des premiers Blonde Redhead et de Polvo. Deux années ont passées et Grooms a perdu en cours de route son écriture mélodique et instinctive. Ce nouvel opus ressemble musicalement à son prédécesseur mais en moins bien. Tout à fait dispensable.

05 : The Night Beats : hex « spilt w The UFO Club » The Reverberation Appreciation Society  2011

Quatre morceaux sur un split 10″ avec the UFO CLUB pour les psychosurfeurs de Seattle en exil à Austin.  Le chanteur fait aussi parti de UFO CLUB avec un certain Christian Bland des Blacks Angels . Folk Psyché au papier de verre.

06  Battle House : the colors all (don’t) look(ed) the same « Some Sleep » Autoprod 2011

Tout l’inverse de  cette formation de Boston qui vient de sortir son tout premier album à notre connaissance. Ce groupe évoque pas mal de formations mais sonne pourtant comme du Battle House. Il se joue des étiquettes à la manière d’un 31 Knots. Si June of 44, Enablers, Ride et Slint servent de canevas musical,  la couleur de l’album est tout à fait singulière et particulièrement captivante. A découvrir sans aucune modération

07 : Mala in Se : disease action « st » Phratry Records  2011

Nous vous diffusions il y a quelques semaines un extrait du dernier album en date de Thank God, formé par des anciens Guyana Punch Line. Mala In Se creuse le même sillon avec en filigrane l’héritage hardcore d’His Hero Is Gone/In-Humanity passé au karcher Skin Graft. Une noise épileptique et trépidante qui se laisse aborder sans préliminaires. Un plaisir direct et immédiat que nous vous invitons à partager le plus rapidement possible

08 : The Walk on By : the rant “Eurotrash” Autoproduction 2011

Direction l’Australie et plus précisément Sydney. The Walk on By est une formation swamp qui pour l’instant s’évertue à copier avec plus ou moins de réussite ses illustres prédécesseurs : Bad Seeds, Drones…. Ce titre est très Birthday Party et assez réussi d’ailleurs. La musique manque encore de personnalité mais ça ne saurait tarder.

09 : Otto : the jail “ep” Autoprod 2011

J-1 et on ne cache plus notre impatience quant à la première venue sur Rennes de cette formation originaire de Toulouse qui tutoie Birthday Party et les premiers Bad Seeds sans baisser les yeux, rien que ça. Comme Clockcleaner, Otto oscille entre swamp et noise rock, le danger est latent et les poussées de fièvre incandescentes. On ne pouvait pas rêver mieux pour finir la saison!

10 : Fairy Tales in Yoghourt : beavers “démo” Autoprod 2009

Il a fallu quand même deux  ans pour que cette démo arrive aux oreilles de SebR et juste quelques minutes pour qu’il tombe sous le charme grâce à ses mélodies accueillantes et légères mais qui ne manquent jamais de mordants. L’ensemble est baigné d’un voile mélancolique nichés dans des douceurs harmoniques comme sur la fragile et touchante « beavers » que n’aurait pas renié Loyola ou « silver » qui lorgne du côté de Sparklehorse. Le tout est l’oeuvre d’un seul homme, Benoît Guchet et c’est un véritable travail d’orfèvre tant on n’entend jamais le moindre défaut.

11 : Chumps : dirt “st” Autoprod 2011

Chumps est un combo de New York très influencé par le noise rock qui sévissait dans les années 90 et notamment Jesus Lizard et Tad. Les références sont assez évidentes à l’écoute de ce premier enregistrement mais le charme opère véritablement sur quelques titres comme ce « Dirt » au final époustouflant.

12 : Today is The Day : expectations exceed reality “Pain is a warning” Black Market Activities 2011

Un très bon extrait du neuvième album du gang de Steve Austin. Si le reste du disque est à la hauteur de ce titre, on va se régaler. La production de Kurt Balou semble avoir redonner des couleurs aux gifles électriques de Today is The Day car j’avais été très déçu du son de ses  dernières productions. Plus j’écoute ce morceau et plus j’ai envie d’en écouter d’autres !!!

13 : Zoey Van Goey : you told the drunks I knew karate”Propeller Versus Wings” Chemikal Underground 2011

Seb Hache : « Un morceau très Belle & Sebastian pour le quartet écossais … Cherchez pas c’est le meilleur morceau de l’album des indie folkeux scotish. Le reste ça ressemble à the Delgados ou Camera Obscura un poil en dessous , mais ce morceau est parfait pour attendre l’été sous le crachin brestois …. C’est Stuart Murdoch qui avait repéré les gaziers il y a 3,4 ans et on comprend pourquoi …. »

14 : The Freudoids : the great escape (cover from the Chills) Autoprod 2011

Etonnant combo de noise foutraque et déjantée. Freudoids nous vient d’Auckland en Nouvelle Zélande et lorgne de manière tendancieuse vers les attributs des Butthole Surfers et des Pain Teens.  Les Brainbombs et Clockcleaner frappent à la porte de ces divagations dissonantes. Ces titres sont issus à priori d’un album enregistré en 2010 qu’ils distillent au compte goûte désormais sur Bandcamp. Ils nous offrent une terrible reprise d’un des groupes phares de la scène néo-zélandaise des années 80 : The Chills

15 : Baxter Dury : Claire “Happy Soup” EMI 2011

Terrible extrait du troisième album de Baxter Dury. Nous aimons toujours autant ces deux premier bijoux de pop rock intimiste : « Len Parrot’s Memorial Lift » et « Floor Show ». Ce titre, entre Television Personnalities et The Fall nous renvoie vers nos totems préférés :  Fabio Viscogliosi et Paul Hawkins. Superbe et vivement l’album, putain !!!!

16 : Magestik Legend, Buff1, Apollo Brown: judas priest «Helpless Dreamer » Mello Music 2010

Très bonne compilation hip hop à l’initiative d’Apollo Brown et d’Oddisee. Il y a de très bons titres sur cette sélection comme cet extrait qui renvoie aux meilleurs moments du dernier opus d’Apollo Brown. Roc Marciano, Black Milk et Invicible sont aussi de la partie.

17 : Crisco Thunder : psychedelic workers of the world unite « Slaughter House Astronomy” Autoprod 2011

Seb Hache : « Bon tout de suite il y a débat la dessus, enfin débat ….même pas car tout le monde était d’accord sauf moi : le morceau est nul ….On m’a même fait remarqué que ça ressemblait à du SUM 41 (je ne connais pas, j’ai pas la culture du Gwen). Enfin Crisco Thunder, puisque c’est de lui dont il s’agit fait de la disco punk un peu foireuse sur les bords mais ce monsieur a un background hallucinant : Former Members Of Alfonsin, Please Inform The Captain This Is A Hijack, Baader Brains, Mothercountry Motherfuckers…Bref tout ce qu’il y a de plus sérieux et de plus politisé en matière de Punk estampillé Bay Area…. alors il a le droit, en guise de récré, de faire danser ses copains/copines sur des trucs comment dire plus Fonky…. C’est trouvable sur Bandcamp….MCMF « : http://youtu.be/nZ_NeIebPjg »

18 : Ted Leo : I guess I planted

Seb Hache : « titre inédit pour Ted Leo sans ses pharmaciens … Comme pour the Sharkbytes Sessions il est seul avec sa gratte et cette fois, au lieu de reprendre les Pogues, il a pris un texte de Woody Guthrie et en a fait une chansonnette en hommage au Haymarket Rio . Ca ressemble quand même à ce que Billy Bragg et Wilco ont pu faire dans The Mairmaid Avenue mais c’est quand même mieux que les  derniers albums du Ted Leo… »

19 : HTRK : eat your heart “Work Work Work” Blast First Petite 2011

L’instant « Supercopter » décolle doucement avec un avant-goût du nouvel album du trio australien. Front Wave dissonante et fébrile. Relecture pertinente du début du label Factory

20 : Pygmy Shrews : snakes eyes « You people can all go straitgh to hell »  2011 Kackshak Records 2011

Ce deuxième album du combo américain est beaucoup plus direct et rock que leurs précédents enregistrements Je ne vais pas me plaindre de cette évolution car j’en ai par-dessus la tête d’écouter chaque semaine pour préparer cette émission de nombreux groupes « noise » qui enregistrent des morceaux insipides dans des conditions sonores effroyables. Mais bordel on est en 2011 et je ne fais qu’écouter des titres que l’on croirait tirés de démo publiées fin 90. Ras le bol de cette noise Lo Fi fadasse. Ce disque tombe donc à pic pour exorciser ma frustration. Pygmy Shrews ne cherche pas à réinventer quoique ce soit et je les en remercie. Ce clin d’oeil aux Dead Kennedys, à Husker Du et autres Stooges permet de mieux apprécier leurs nouvelles compositions. L’art de la citation contre le pastiche. A noter que la Face B ne comporte qu’un seul et même morceau. Un titre épique comme aux plus belles heures d’un certain « Zen Arcade ».

21 : Case Studies : the eagle or the serpent “ The World is Just a Shape to Fill the Night Out ” Sacred Bones 2011

Comment terminer l’émission sans rediffuser cette chanson. Jesse Lordz, le leader des Duchess and The Duke va sortir prochainement son premier album solo sous le nom de Case Studies. Il sera publié par l’inévitable Sacred Bones et quelque chose nous dit que ce “The World Is Just a Shape to Fill the Night” risque fort d’être une oeuvre maitresse dans sa carrière comme ont pu l’être en leur temps “The Lioness” pour Jason Molina ou “I See a Darkness” pour Will Oldham. Ce morceau propose une magnifique relecture de Leonard Cohen et on ne lasse pas de ces choeurs  sibyllins.

Un commentaire pour “PLAYLIST://30/06/2011
  1. julien dit :

    absolument d’accord pour The Forks. chouette émission encore une fois..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>