PLAYLIST://31/10/2013

Mess O Reds, Rouge Gorge Rouge, We Are Van Peebles, Dan Le Sac Vs Scrobius Pib, Jak Triper & Veto Mega, Pretty Mouth, Per Purpose, Total Victory, Black Future, Hammerhands, The Stevens, Merx, Jeff Mc Leod, Girls Pissing On Girls Pissing, Fins, UZ, Billions Of Comrades, Primitive Calculators, The Blind Shake, Pleasure Leftists 

01 : Mess O Reds : water fo coffee « St » Right Wing Comedian 2013

Un autre groupe de Tazmanie à surveiller de près. Basé à Hobart comme nos amis des Native Cats, cette jeune formation oscille entre un indie rock noisy à la Unwound, Polvo et les cavalcades soniques d’un Blunderbuss ou de Lowercase. L’album est ultra touchant, des mélodies désenchantées inondant rapidement ma platine d’une mélancolie des antipodes. Le chant est assez émouvant, porté par des harmonies dissonantes et très entêtantes. Une belle révélation.

02 : Rouge Gorge Rouge : ma china pain « Froast » Autoprod 2013

Premier album pour ce projet solo mené par le bassiste du groupe Magneto. Sa musique se promène avec aisance entre indie rock, noisy pop, noise rock et post rock sans jamais perdre une certaine ligne directrice. Les morceaux sont assez mélodieux et restent vite en bouche. Tout n’est pas encore parfait mais la personnalité sonore qui se dégage de cet album est éminemment sympathique. Ce Rouge Gorge Rouge cherche encore un peu sa voix mais il me tarde de découvrir la suite de ses recherches.

03 : We Are Van Peebles : wormboy « Everything In The C » Ideal Crash  2013

Après deux ep prometteurs, revoici le trio rennais avec une toute nouvelle K7 (déjà épuisée malheureusement). On y retrouve deux très bons morceaux inédits, toujours dans une veine noise rock à la Papier Tigre, Future Of The Left,. Les trois autres morceaux sont des remix plus électroniques de leurs anciennes compositions qui annoncent peut-être une évolution plus synthétique à l’avenir. A noter un remix assez black métal proposé par Mermonte.

04 :  Dan Le Sac Vs Scrobius Pib : stunner « Repent Replenish Repeat  » Sunday Best 2013

Lester Brome : « Un nouvel album pour le duo anglais pratiquant le hip hop électro. J’avais beaucoup aimé l’album précédent mais là, il faut bien avouer que la déception m’a envahit au fur et à mesure que j’écoutais ce disque. Malgré tout, il subsiste dans cet album, quelques très bons titres comme ce stunner par exemple ».

05 : Jak Triper & Veto Mega : unworthy  « Belial » Supercoven Records2013

Lester Brome :  « Du hip hop New Yorkais old school façon Apollo Brown, l’album est excellent. Jak Tripper a déjà sorti un paquet de disques mais celui là, produit par Veto Mega fait déjà figure de classique ! ».

06 : Pretty Mouth : eyes « Fears » Bonesaw Rcds 2013

Premier véritable album pour ce trio canadien originaire de Toronto. Si les guitares en vrille d’Arab On Radar ou l’épilepsie de Racebannon vous manquaient, Pretty Mouth saura parfaitement combler toutes vos attentes. Un noise rock débridé sur le fil du rasoir qui tire sa hargne du hardcore sans négliger la folie sonore de certain groupes Skin Graft. Cinglé et cinglant. Le groupe a su éviter la pâle copie et les longueurs démonstratives. Saisissant !!

07 : Per Purpose : points in articulation « Circle The Stains » Bedroom Suck 2013

Après un single et un mini lp en mode post punk, voici le nouvel album de ce groupe australien qui a bel et bien tiré un trait sur son passé Wire, Fire Engine pour se projeter dans le swamp rock façon Drones, Slug Guts. Le chant est très proche de celui de Gareth Liddiard. Une fois passée la surprise de ce changement d’orientation, le disque s’avère très agréable à écouter mais c’est dommage qu’ils n’aient pas conservé un peu de la fougue dissonante de leurs débuts. Un swamp rock austral très classique, voire trop même, car si les harmonies sont très bien arrangées, le sentiment d’écouter une copie des Drones prédomine.

08 : Total Victory : golden calf « ep » Autoprod 2013

Un extrait du nouvel ep (disponible pour l’instant uniquement en concert) de ce groupe anglais post punk que nous suivons depuis leurs débuts. A force de diffuser des extraits de leurs excellents deux premiers albums, des amis ont réussi à leur organiser une petite tournée française qui s’est achevée à Rennes. Ce fût un concert grandiose, la preuve en image. Le groupe devrait publier via des labels français son dernier album en date dans une version vinyle. Une véritable histoire d’amour….

09 : Black Future : eu sou o rio « Eu So O Rio » Plug 1988

Lester Brome : « Une vieillerie dans « kérozène », c’est assez rare pour le signaler. Ce groupe qui n’a sorti qu’un seul album est brésilien et officiait dans une sphère post-punk mâtinée de samba (oui c’est possible). Black Future parlait du côté obscur du Brésil, celui que les médias préféraient ignorer, la mafia, la misère, les meurtres et autres réjouissances. Ce titre est un véritable tube ! ».

10 : Hammerhands : xyu « 1995 » Autoprod 2013

Terrible titre de sludge heavy à tendance neurosienne. Le groupe est canadien et propose en face b une version virile du tube de de PJ Harvey « To Bring You My Love ». Ce groupe possède une véritable puissance de feu et ce single fait suite à un excellent premier opus paru en début d’année.

11 : The Stevens : challenger « A History Of Hygiene » Chapter Music 2013

Quel tube !!!!! Un titre indie parfait. On retrouve avec grand plaisir nos amis australiens qui nous avaient enchantés avec leur premier ep. Ce premier album bercé par les effluves d’une pop innocente à la Go Betweens, Cananes, The Chills, K Record est très attachant. Le pari d’accoucher de 24 tubes était impossible à tenir et c’est bien pour cette candeur et ces défauts que j’aime encore plus ce disque. L’innocence pop à son top !!!

12 : Merx : lust of result « Twenty Sq Ft » Skrot Up 2013

Lester Brome : « Derrière Merx se cache le boss du label de Kill Shaman Records et autant le disque précédent m’avait enthousiasmé autant celui me laisse sur ma faim. Faut il en dire plus au risque de balancer d’immondes saloperies, je ne crois pas. Ce titre est court mais bon, c’est déjà ça ! ».

13 : Jeff Mc Leod : migration of the device « Migration of The Device » Autoprod 2013

Lester Brome : « Jeff Mc Leod est un musicien productif évoluant entre une électrop expérimentale et une pop qui n’a rien d’acidulée. Je vous conseille d’écouter cet EP car il est tout simplement excellent à l’image de ce titre entêtant et vicieux ! ».

 

14 : Girls Pissing On Girls Pissing : a fraud abroad « Darwining » Muzai 2013

Après avoir publié l’un des tous meilleurs albums de cette année, voici un tout nouveau single pour la formation Néo-Zélandaise. Sortie en format K7, ces deux titres sont en tout point somptueux avec une mention spéciale pour ce morceau, toute en mélancolie latente. Trompettes funèbres, batterie martiale et une mélodie désarmante entre les Pain Teens et Live Skull. Sans aucun doute leur titre leur plus accessible à ce jour mais le groupe n’a en rien perdu de son acuité musicale. Un Must Have !!!

15 : Fins : passing « St » Autoprod 2013

Deuxième enregistrement pour cette formation américaine basée dans le Connecticut qui donne un éclairage réjouissant sur une certaine manière de faire du noise rock dans les années 90. Inspiré par Unwound ou Drive Like Jehu , le groupe arrive à sortir des mélodies imparables au travers d’un son puissant et agressif. Ah cette basse. Le chant est tout simplement excellent et il est très difficile de ne pas succomber au charme suranné de ces six titres intrépides et désinvoltes à la fois.

16 : UZ : I Got This feat Trae Tha Truth Problem, Trinidad James « Balltrap Muzic vol1 » Topshelf X Blood Company 2013

Monstrueux morceau hip hop tendance downstep avec un groove incroyable. Retour gagnant pour le rappeur américain qui avec sa nouvelle mixtape renvoie la concurrence dans les cordes et fait brûler le dancefloor.

17 : Billions Of Comrades : altars « Grain » Autoprod 2013

Lester Brome : « Ils sont belges et envoient une front wave énergique qui donne envie d’accrocher une carcasse d’animal mort, d’enfant ou de belle mère à un crochet et de taper dessus avec les poings. Plus fort que Rocky 1, 2,3 et 4 voire même 5, ce titre donne l’énergie qu’il nous manque par moment pour défoncer tous les bonnets rouges bretons ! ».

18 : Primitive Calculators : no « The World Is Fucked » Chapter Music 2013

A la fin des années 70, quatre jeunes gens de Melbourne, passionnés par les Stooges et le MC5 décident de fonder un groupe punk, profitant de l’énergie initiée par radio Birdman et les Saints. Sans avoir jamais entendu une seule note de Suicide ou de Cabaret Voltaire et encore moins des Screamers, ils décident pour se démarquer des autres formations de l’époque, de trafiquer des synthétiseurs et de désaccorder leurs guitares. Honni par le public mais adulé par une poignée de musiciens dont Nick Cave et Foetus, le groupe se sépare aux débuts des années 80 après avoir publié un seul single au cours de sa brève existence. Depuis un album posthume était sorti en 1983 et qui malgré une production ultra Lo-Fi révélait une formation passionnante et en avance sur son temps. Depuis les Primitive Calculators sont devenus un groupe culte, peu écouté mais souvent cité en référence. En 2009, Nick Cave s’est occupé de la programmation artistique de la branche australienne du festival « All Tomorrow’s Parties » et a réussit à les faire revenir sur scène. De fil en aiguille, les groupe reprend le chemin des répétitions et retrouve le plaisir de composer. Et ce qui est totalement dingue dans cette histoire, c’est que 35 ans après, Primitive Calculators a réussit à publier un nouvel album tout simplement incroyable. J’ai beau bien aimé Cheveu, le groupe australien ridiculise artistiquement toutes les sorties (compilations comprises) du label Born Bad à ce jour et met une distance considérable avec tous les groupes qui se revendiquent de Suicide, de la No Wave ou de DAF…… « The World Is Fucked » est le disque le plus corrosif, le plus subversif, le plus abrasif et le plus rock’n roll entendu depuis des lustres. Un synthé trafiqué, des guitares en espadrille,  un chant rageur et fiévreux et surtout des gimmicks mélodiques et rythmiques imparables. J’entends déjà les critiques : atroce le chant, quel minimalisme de merde, déjà entendu… Bref les remarques habituelles pour une œuvre immense qui devrait laisser des traces…

19 : The Blind Shake : Le Pasion « Key To A False Door » Castle Face 2013

Lester Brome : « Mon gros coup de Coeur du moment. Quatrième album pour cette formation garage psyché surf qui a délaissé Learning Curve cette fois-ci pour signer sur le label de John Dwyer. C’est de loin leur meilleur disque à ce jour. Le chant est ultra classe et les plans de grattes imparables ».

20 :  Pleasure Leftists : for a family « St » Deranged Records 2013

Nouveau maxi pour cette formation américaine fascinée par le post punk anglais. C’est totalement anecdotique sur un plan créatif mais le groupe réussit à faire assez bien revivre les sonorités de la fin des seventies. Une mention spéciale pour la guitare qui n’est pas sans rappeler les débuts de The Edge avec U2, ce qui devrait ravir notre ami et confrère Perte et Fracas

 

3 commentaires pour “PLAYLIST://31/10/2013
  1. josué dit :

    merci pour ces bons son, par contre uz dit uzi je crois qu il s agit de dj trouble français et a( ancien , ) poitevin ,a bientôt et merci pour la découverte de total victory

  2. LOQUIER dit :

    Salut,

    Merci d’avoir diffusé un morceau de notre album. Juste une rectification par contre, le projet est un trio avec Julien de Magneto, mais aussi David (ex-Sincabeza) et Alex (ex-implore/explore). Et le morceau est un anagramme du mot « Machine à pains ». Mais la référence aux Pixies est intéressante :)

  3. gwenk dit :

    je ne modifierai rien tant que le bassiste de magneto ne me prouvera pas qu’il a appris à baisser le volume de son ampli basse en concert!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>