PLAYLIST://O1/07/2010

Paul Hawkins & The Awkward Silences, Fabulous Diamonds,Wisdom Teef , Rapid Youth, Cannons, Tinsel Teeth, Tre Orsi, Blacastan, !!!, Perfume Genius, Yussuf Jerusalem, Hot Flowers, Ox Scapula, Waxeater, Defect Defect, Josh T Pearson, Stornoway, Klaxons

01:  Paul Hawkins & The Awkward Silences : I’ve had my fun “Apologies To The Enlightenment” Jesus Factory 2010

Deuxième diffusion consécutive et à l’écoute de ce morceau, on croirait découvrir une chute de studio de l’album « Tender Prey » de Nick Cave et des Bad Seeds. Pas une chute anodine mais la perle rare, un titre effacé du track listing final par erreur ou délaissé faute de compromis. Il n’en est rien, c’est bel et bien un extrait incroyable du chef d’œuvre de Paul Hawkins qui de Pulp,à The Fall embrase dans un maelstrom insolent deux décennies de pop rock anglaise. Chaque écoute de ce double album unique et inique par son talent nous conforte dans notre première impression. A savoir que Paul Hawkins est le songwriter du moment et le secret le mieux gardé à ce jour de la Perfide Albion. Comme tous les grands disques, “Apologies To The Enlightenment”, transcende les genres et modifie les frontières. Enormissimmmmmmmmme !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

02 : Fabulous Diamonds : 2 « st » Siltbreeze Records 2010

Très bon album de dub kraut rock pour ce duo australien que l’on avait découvert il y a 4 ans déjà. Les ombres de Moonshake, Laika, On U Sound planent sur cet opus captivant et minimaliste.

03 : Wisdom Teef : riot eyes « st » Radio is Down 2010

Dernière diffusion avant quelque semaine s pour la révélation de ces dernières semaines. Elle nous vient d’Olympia et qui s’ajoute aux fabuleux Balaclavas et Native Cats dans le peloton de tête des groupes à découvrir de toute urgence. Le chant scandé rappelle assez les intonations de GW Sok, l’ancien leader vocal de The Ex et leur musique se rapproche de la quintessence du post punk. Leur musique est viscérale, rappelant les grandes heures Badgewearer ou de The Fall.

04 : Rapid Youth : hospital haunt « family time-Compilation » Family Time 2010

Très bon titre pour cette jeune formation Front Wave marquée par Devo et les Stanglers. On a hâte d’en écouter plus que cet extrait paru sur la compilation de présentation du label Family Time.

05 : Cannons : in times of crisis « Friendly Muscles » Autoprod 2010

Très bon groupe en devenir en provenance de Philadelphie. Pour l’instant, cette jeune formation puise son influence dans les méandres du son de San Diego et de Washington DC au début des années 90. Les références sont patentes mais pas trop imposantes. Entre Drive Like Jehu et Fugazi, Cannons a su poser les bases de sa propre personnalité. Affaire à suivre.

06 : Tinsel Teeth : toxic shock wave « Trash as the Trophy » Load 2010

Un nouveau groupe de Providence signé sur un label de Providence, une évidence. Oui et non car Load Records n’a pas comme règle de base de produire des groupes locaux. Par contre la musique des Tinsel Teeth rentre parfaitement dans le cahier des charges de Load  en donnant naissance à un noise rock fou furieux, digne héritier des Jaks, Milkmine et autre Cherubs. L’ami Perte et Fracas a pris fait et cause pour ce combo emmené par une chanteuse survoltée. Si l’énergie et la volonté de bien faire sont bel et bien au rendez-vous, il leurs reste encore à trouver de bons gimmicks de guitares pour emporter notre adhésion. Suite au prochain album.

07 : Tre Orsi : manumission « Devices & Emblemes » Comedy Minus One 2010

Très bon album de rock à la June of 44, Rodan qui devrait ravir les admirateurs du dernier Kimmo. Le son est clair, la production habile et malgré des influences évidentes, le charme opère grâce à une qualité d’écriture diabolique.

08 : Blacastan : the life of a tape  « Blac Sabbath » Brick 2010

C’est le premier album de Blacastan et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il en impose en matière de hip hop. Terrible relecture du début des années 90 avec une projection sur ce que peut être le hip hop dans les saisons à venir. Les lignes de basse sont énormes et le flow éblouissant.

09 : !!! : wannagain wannagain « Starnge Weather, isn’t it » Warp 2010

Et une deception de plus avec !!!. Qu’il est loin ou ce groupe était intouchable sur le DanceFloor avec leur mélange Clash-Moonshake-NoWave. Le groupe se perd dans une disco rock de bas étage. Pas grand-chose à sauver de ce naufrage

10 : Perfume Genius : learning « Learning » Matador 2010

Ce premier album de cet artiste de Seatle nous renvoie vers des contrées jadis explorées par Nick Drake, Daniel Johnston, Bill Callahan. Un apprentissage de la mélancolie douce et raffinée. Ce disque est parfois touchant mais Perfume Genius manque encore de consistance et d’exubérance mélodique pour rivaliser avec ses influences.

12 : Yussuf Jerusalem : with you in my mind “A heart Full of Sorrow” Born Bad 2010

Très bonne initiative du label Born Bad de ressortir le premier album de Yussuf Jerusalem, sorti à l’origine sur Floridas Dying en 2008. Nous avions déjà défendu ce mélange de garage pop et de noise Lo FI. C’est avec un réel plaisir que l’on rediffuse ce « with you in my mind », excellent morceau qui lorgne autant sur le Velvet que sur Pussy Galore.

13 : Hot Flowers : what time is it « Camellia » HTG 2010

Nouvelle diffusion pour ce petit bijou de rock’n noise que n’aurait pas renié le Blues Explosion, période « Extra Width », afin d’illustrer de la plus belle des manières leur venue sur Rennes les 9 et 10 Juillet.

14 : Ox Scapula : II « Hands out » Gringo Records 2010

Après une demo et une K7 des plus convainquantes, ce jeune groupe anglais nous délivre enfin un premier album digne de ce nom. Leur noise rock influencé par la scène de Chicago sans oublier l’aspect mélodique de leurs confrères d’Ex Wives ou de Planquez, fait feu de tout bois. La production est très subtile afin de mettre en valeur le raffinement des plans de guitares. Un album très addictif après quelques écoutes.

15 : Waxeater : a quiet place alone away from everyone « split ep w Jabberjosh » Useless World 2010

Les Waxeater nous avaient habitués à plagier habilement les compositions de Jesus Lizard. Sur ce morceau, ils nous révèlent une autre facette de leur talent de faussaire, en proposant un titre qui aurait pu figurer sur le « Repeater » de Fugazi. Ce morceau est excellent mais sonne comme du Fugazi, tout bêtement. Très bonne idée  pour un Blind Test.

16 : Defect Defect : we already lost « st » Reside Record 2010

Ce groupe de Portland donne dans le punk hardcore de haute volée. On est au croisement du son tendu des Born Against et des mélodies à la Wipers.

17 : Josh T Pearson : the singer to the crowd « West Country Night » Autoprod 2010

Le leader des défunts Lift to Experience a pris ses habitudes dans une crêperie parisienne pour y pousser régulièrement la chansonnette. Ce morceau est extrait de ses sessions intimes et l’album ne devrait pas tarder à arriver. Du folk neurasthénique sous obédience hippie.

18 :  Stornoway : zorbing « Beachcombers Windowstill » 4AD 2010

Deux de suite pour ce morceau. Premier album pour cette formation d’Oxford et véritable coup d’éclat dans le train train habituel du monde pop. Cette relecture des Housemartins, des Pale Fountains et de Belle & Sebastian est tout simplement admirable. Les chansons sont à la limite du cul cul la praline. Ce sont donc d’excellentes chansons pop, diablement entêtantes et parfaitement mises en relief par une production claire et pétillante. Somptueux et imparable en cette période estivale.

19 : Klaxons : echoes “Surfing the Void” Polydor 2010

Notre rubrique « Instant Supercopter » ne résiste pas au plaisir de vous livrer le morceau qui inaugurera le deuxième album des Klaxons. Putassier, imparable, entrainant, ce titre nous rappelle combien on avait apprécié leur premier opus. Vivement la suite de ce « Surfing The Void ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>