12 Raisons de tout quitter : Sharpie Crows

 

Sharpie Crows :  « 12 Omeros » Flying Nun 2013

Sans aucun doute l’un des disques que j’attendais le plus cette année et dès les premières écoutes, je n’ai pas été déçu. Je ne m’attendais même d’ailleurs pas à un tel niveau d’excellence. Sharpie Crows est un groupe néo-zélandais originaire d’Auckland qui avait commencé en 2008 avec la publication de l’album « Greed » suivie en 2010 de « Golf Course/Mass Grave ». Flying Nun avait décidé de compiler des extraits de ces deux enregistrements sur « Nostalgia Kills » afin de mettre en lumière cette formation encore trop méconnue. J’avais diffusé chacun de ces enregistrements car ce groupe possède quelque chose de rare : la créativité. Sharpie Crows n’invente rien à proprement parler mais il possédait dès ses débuts un son bien à lui. Un univers singulier nourri par des influences aussi diverses et opposées que Birthday Party, PIL, Bowie, INXS, Stranglers. Ce qui frappe d’entrée avec leur troisième opus, c’est la richesse harmonique et la qualité des arrangements. La formule basique à la basse, guitare-batterie-chant s’enrichie de samples plus judicieux les uns que les autres. D’un creuset post punk, Sharpie Crows arrive à proposer quelque chose de nouveau qui ne doit rien à personne. La qualité d’écriture est ahurissante, le groupe réussissant à composer des morceaux tout simplement incroyables et variés tout en mélancolie létale. Car en dehors de ce son de guitare caverneux, qu’ont en commun le funky « Thank You Ladies For The Spread », le Krauteux « Bully 4 You », le noisy « Piccolo Pete » ou le poppy « Roasting A Swan », pas grand-chose si ce n’est la classe mélodique !!!!!!. Cet album est immense réussissant à faire un pont entre sonorités mainstream et underground. A cette heure, c’est le disque qui m’a le plus impressionné depuis…….. Seul bémol, pour l’instant Flying Nun ne propose pas encore de sortie vinyle et pourtant c’est leur meilleur disque depuis……le groupe ajuste assemblé un CDR que vous pouvez commander ici.  Et pour finir, je pense qu’on peut devenir aussi accro à Sharpie Crows qu’à Joy Division et ça fait du bien, ne serait-ce que d’avoir une idée aussi stupide.

DL

Un commentaire pour “12 Raisons de tout quitter : Sharpie Crows
  1. cyrod dit :

    Et The Sound dans certaines intonations vocales. Merci pour cette découverte, je vais y aller à rebours. Ce dernier album est excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>