Elle a l’art de remuer la tête quand on lui offre un éventail.

Les labels américains Trouble In Mind et Hozac records sont tombés en amour pour des français et sortent donc l’album de The Liminanas baptisé sobrement « The Liminanas ». Ces individus fortement inspirés par Gainsbourg, le psychédélisme et les substances abrutissantes n’inventent rien bien sur, d’ailleurs à ce propos, si quelqu’un connait le neveu d’un cousin qui crée quelquechose de nouveau dans la musique, qu’il me fasse signe, c’est si bon de rire un peu. Mais revenons à nos moutons du sud de la france, ça fuzz, ça wizz aussi un peu et surtout ça rafraichit et par les temps qui courent, c’est déjà beaucoup. Cet album, c’est  comme un troupeau de hippies débarquant à la Bourse de Paris les mains remplies de mayonnaise, je ne peux pas être plus précis.

03 The Liminanas – je ne suis pas très drogue – The Liminanas – Trouble In Mind 2010

04 The Liminanas – funeral baby – The Liminanas – Trouble In Mind 2010

01 – The Liminanas – the darkside – The Liminanas – Trouble In Mind 2010

L.B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>