Herzfeld Orchestra (2010)

La quasi- totalité de la famille Herzfeld apparait sur cet enregistrement. Le label strasbourgeois qui, au fil des années, est devenu l’un des plus passionnants de ce pays (Loyola, Buggy, Electric Electric, Original Folks…..).

Tout au long de ces douze chansons,  le savoir-faire des uns et des autres nous permet d’osciller entre folk de la foret noire (Supermaket Song), new-wave au ralenti (Days of Dew), ou pop synthétique (Flashlights). On retrouve cette précision mélodique, cette recherche de la note juste, qui est véritablement une des marques de fabrique de ce label.

N’oublions pas non plus ce talent à mettre du c(h)oeur dans leurs chansons. Le refrain de « Herzfeld Anthem » est exactement le genre de choses que l’on peut siffloter toute la journée, totalement addictif.

A l’instar de Loyola (tiens donc) ou de We Only Said, le Herzfeld Orchestra signe un disque majeur, indispensable, inévitable dans le paysage pop-rock français.

Un Chef d’oeuvre.

Dr.Bloodmoney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>