Big’n, Oxes, Papaye – Rennes, Le Jardin Moderne – jeu/28/04/2011

Big'n, Oxes, Papaye
Kfuel est particulièrement ravi d’accueillir la première étape du festival Africantape qui se tiendra par la suite sur Paris et Lyon.

Depuis 2008, le label Africantape n’a cessé de renouveler la mouvance noise rock et de brouiller les codes en faisant émerger des formations comme Marvin, Ventura, Passe Montagne, The Conformist, Aucan, The Cesarians…
Et il faut bien reconnaître que le plateau proposé est vraiment unique en son genre parce que vous découvrirez :

Big’n, Oxes et Papaye au Jardin Moderne le 28 Avril 2011 !

Billets disponibles en prévente sur Rennes à Blind Spot, Les Troubadours du Chaos et Rockin’Bones

Embellis ta chambre, le salon de tes parents, les murs indignes de ton quotidien avec le pdf de l’affiche pour faire bonnes impressions : KF2011_04

Big’n (http://www.myspace.com/bignchicagonoise)

Cette fois-ci on ne va pas vous faire le coup du groupe à la shellac puisque ce quatuor de Chicago formé en 1991, est tout simplement le groupe qui a inspiré Steve Albini et ses sbires pour monter leur propre combo. Mis en sommeil en 1995, le groupe a repris les choses en main et se prépare à sortir un tout nouvel album.
Sur scène vous découvrirez une formation incandescente emmenée par un leader aussi déjanté que David Yow des Jesus Lizard.

Oxes (http://www.myspace.com/oxxes)

Un retour au  Jardin Moderne, six ans après leur premier passage remarqué pour ce trio originaire du Maryland qui est à l’heure actuelle l’un des rares groupes à vraiment offrir des concerts hallucinants (et stupéfiants).
Nourri par l’énergie des Stooges et du Captain Beefheart, adepte d’un noise rock débridé et sans complexe,Oxes assurera le show sur scène et en dehors puisque ces trois trublions, en dignes héritiers des Fleshtones, ont l’habitude de terminer leurs concerts devant la salle qui les accueille.

Papaye (http://www.myspace.com/friendlypapaye)

Ce nouveau groupe composé du batteur de Pneu, du guitariste de Room 204 etd’un membre du Kommandant Cobra distille un rock instrumental survolté et endiablé qui prend toute sa dimension au cœur du public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>